5G : un rapport remis au gouvernement affirme l'innocuité sanitaire

Le par Christian D.  |  33 commentaire(s)
Antennes-4g

Pendant que certains élus demandent un moratoire sur la 5G, un rapport issu de quatre inspections a été remis au gouvernement et met en avant l'absence d'effets sanitaires.

La 5G n'a toujours pas démarré en France mais les demandes de moratoire se succèdent au fil des mois, demandant d'en savoir plus sur les effets sanitaires et environnementaux avant de lancer les grands déploiements.

Un rapport ayant pour objectif de fournir un avis scientifique documenté sur la 5G vient d'être remis au gouvernement. Plusieurs inspections y ont contribué : inspection générale des finances (IGF), inspection générale des affaires sociales (IGAS), conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD) et conseil général de l'économie (CGE) avec un focus sur les enjeux stratégiques et l'impact sanitaire de la nouvelle génération de téléphonie mobile.

5G 1

Sur le volet stratégique, le rapport plaide pour un déploiement rapide, la 5G étant vue comme un passage obligé, pas uniquement pour avoir plus de débit au quotidien, même s'il faudra bien adapter les tuyaux à la hausse de consommation de contenus mobiles, mais aussi pour faciliter la gestion des millions de capteurs et objets connectés qui vont nous environner à court terme et développer tout un pan du futur de l'industrie : industrie 4.0 (pilotage des équipements à distance en 5G), voiture autonome...

Et s'il faut aller vite, c'est aussi parce que la France montre déjà des signes de retard, pas uniquement par rapport aux pays pionniers mais aussi face au peloton de pays qui ont démarré les déploiements.

Difficile donc de laisser filer un peu plus le calendrier avec une concertation nationale qui n'a par ailleurs pas été mise en place dans la vingtaine de pays étudiés par le rapport.

Pas d'impact sanitaire majeur

Concernant l'impact sanitaire, les auteurs du rapport s'appuient sur plusieurs études réalisées dans les pays où la 5G est déjà réalité et ne constatent rien d'anormal. Ils reconnaissent que la nouvelle technologie pourrait accroître le nombre de points atypiques, ces zones où les seuils d'exposition sont plus élevés, ce qui demandera à être surveillé (comme c'est déjà le cas actuellement par l'ANFR).

Logiquement, ce sont les effets thermiques d'échauffement des tissus à cause des radiofréquences qui sont évalués ici. Les fréquences plus élevées de la 5G sont porteuses de plus d'énergie mais pénètrent moins dans le corps et dans les habitations tandis que les fréquences basses réexploiteront les fréquences des générations précédentes.

Reste la problématique des effets biologiques avec effet de seuil qui auraient une action potentielle en-deça des niveaux réglementaires et qui font l'objet de diverses études aux conclusions contradictoires. Sur cette question, la vigilance est recommandée, sans que cela soit un frein au déploiement de la 5G.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Trier par : date / pertinence
Le #2108318
La vache, que des experts !!!

Bon, ben, y'a plus qu'à...
sansimportance Absent VIP icone 5211 points
Le #2108323
lebonga a écrit :

La vache, que des experts !!!

Bon, ben, y'a plus qu'à...


Effectivement
inspection générale des finances (IGF)
conseil général de l'économie (CGE)
ceux là sont vraiment calés en effets sanitaires

Mais bon "avec un focus sur les enjeux stratégiques" ça change totalement le domaine d'expertise
Le #2108325
Les "experts" avaient aussi prouvés l’innocuité de l'amiante...

On en saura plus dans 10 ans, mais on a déjà vu des effets sur les animaux...
Le #2108327
saepho a écrit :

Les "experts" avaient aussi prouvés l’innocuité de l'amiante...

On en saura plus dans 10 ans, mais on a déjà vu des effets sur les animaux...


.
Quel rapport entre la 5G et amiante ?
.
Le #2108335
Mouve92 a écrit :

saepho a écrit :

Les "experts" avaient aussi prouvés l’innocuité de l'amiante...

On en saura plus dans 10 ans, mais on a déjà vu des effets sur les animaux...


.
Quel rapport entre la 5G et amiante ?
.


Le premier rapport officiel contre l'amiante date de 1899 en Angleterre ,les radio-fréquences sont dangereuses depuis le début (TSF,Télévision ,téléphonie ,radar ,microonde ...).
Le bénéfice risque est en faveur des ondes.
Le #2108347
Mouve92 a écrit :

saepho a écrit :

Les "experts" avaient aussi prouvés l’innocuité de l'amiante...

On en saura plus dans 10 ans, mais on a déjà vu des effets sur les animaux...


.
Quel rapport entre la 5G et amiante ?
.


Le rapport, c'est qu'à l'époque, tous les scientifiques mandatés par l'Etat avaient indiqué que l'amiante était sans danger, et que seuls des débiles mentaux comme les écolos pouvaient croire l'inverse...

Ces débiles n'avaient pourtant pas si tort que ça....

Le rapport est donc: Bis repetita ?
Le #2108348
Mouve92 a écrit :

saepho a écrit :

Les "experts" avaient aussi prouvés l’innocuité de l'amiante...

On en saura plus dans 10 ans, mais on a déjà vu des effets sur les animaux...


.
Quel rapport entre la 5G et amiante ?
.


Le rapport c'est l'attitude des pouvoirs publics et des experts sur un sujet potentiellement problématique sur le plan sanitaire mais au fortes exigences économiques... Une manière de dire que le second l'emporte régulièrement sur le premier...

Mais ce que je trouve marrant dans ce rapport dont les rédacteurs appartiennent justement au secteur économique et politique, c'est l'argument :

"Concernant l'impact sanitaire, les auteurs du rapport s'appuient sur plusieurs études réalisées dans les pays où la 5G est déjà réalité et ne constatent rien d'anormal."

Alors là, je suis d'un coup rassuré ! Ça me rappelle un ancien collègue qui se nourrissait quasiment que de mac Do et pour qui le coca cola remplaçait (littéralement) l'eau... Pour l'instant ça va !

Ceci dit je n'ai pas vraiment d'opinion sur la dangerosité accrue de la 5G par rapport à la 4G. Ce qui m'inquiète plus c'est l'internet des objets et le tout connecté. mais bon, c'est une autre histoire...
Le #2108349
Mouve92 a écrit :

saepho a écrit :

Les "experts" avaient aussi prouvés l’innocuité de l'amiante...

On en saura plus dans 10 ans, mais on a déjà vu des effets sur les animaux...


.
Quel rapport entre la 5G et amiante ?
.


Le rapport est évident :

pas de danger immédiat !

Je me demande si on ne pourrait pas rajouter le plomb.
Pour les nanoparticules, on verra plus tard.
Le #2108353
L'économie du pays sera toujours privilégié par rapport au dégâts qu'elle génère.

Sinon pourquoi aurais t'on exploité le bois, charbon, le pétrole et bien d'autre matières ou technologies ?

C'est pas de savoir si c'est nocif ou pas le sujet, c'est de savoir pour qui c'est nocif !
- Si c'est la nature, pas de problème,
- Si c'est les pauvres c'est le prix à payer
- Par contre si c'est les riches et les puissants, là c'est plus possible !

Rien ne change vraiment depuis les débuts de l'humanité
Le #2108360
saepho a écrit :

Mouve92 a écrit :

saepho a écrit :

Les "experts" avaient aussi prouvés l’innocuité de l'amiante...

On en saura plus dans 10 ans, mais on a déjà vu des effets sur les animaux...


.
Quel rapport entre la 5G et amiante ?
.


Le rapport, c'est qu'à l'époque, tous les scientifiques mandatés par l'Etat avaient indiqué que l'amiante était sans danger, et que seuls des débiles mentaux comme les écolos pouvaient croire l'inverse...

Ces débiles n'avaient pourtant pas si tort que ça....

Le rapport est donc: Bis repetita ?


C'est une affirmation étrange parce qu'une des premières études sur les risques de l'amiante a justement été produit par l'État français dès 1906 :
https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/amiante_1905.pdf

Après son interdiction et quelques années de procédures contre le Canada, les instances internationales ont jugé la décision valide. Donc je ne vois pas trop qui sont « tous les scientifiques mandatés par l'Etat ». Sûrement, ce n'est pas notre glorieuse technocratie qui a seule découvert que l'amiante était problématique, surtout que le 1er cas français a été diagnostiqué par un médecin (qui est un aussi un scientifique)… En outre le CIRC, des scientifiques basés à Lyon, a classé l'amiante partiellement cancérogène en 1973 puis totalement en 1977. Cette même année un autre scienitifuqe (le Pr Bignon adresse une lettre à Raymond Barre alors 1er ministre, pour l’alerter des dangers de l’amiante.

Bref ton affirmation semble gratuite. Mais pour continuer sur le sujet :

1/ le tabac a des conséquences similaires à l'amiante, mais avec ~20 fois plus de morts annuellement : étrangement aucune interdiction n'a jamais été prononcée par l'État et on n'entend pas escrolos sur le sujet sans doute trop peu porteur médiatiquement, pas assez alarmiste, avec un potentiel anxiogène trop faible…
https://medias.liberation.fr/photo/1201373-nombre-de-cas-de-cancer-attribuables-au-mode-de-vie-et-a-l-environnement-en-france-en-2015-parmi-les.jpg

2/ La malaria tue entre 400 et 500 000 personnes (dont un grand nombre d'enfants) dans le monde tous les ans. Là les coupables sont clairement identifiés : les escrolos, par leur pur acharnement dogmatique à interdire le DDT .
https://www.who.int/gho/malaria/epidemic/deaths/en/
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar