Amazon AWS Graviton3 : le processeur dédié aux 55 milliards de transistors

Le par Christian D.  |  6 commentaire(s) | Source : Wccftech
AWS Graviton3

Amazon conçoit ses propres processeurs pour les serveurs de ses services cloud AWS et dévoile le Graviton3, une puissante solution passant désormais à la mémoire DDR5.

Le groupe Amazon fait partie de ces géants du Net qui conçoivent directement leur propre hardware pour soutenir le développement de leurs services cloud. Le nouveau processeur Graviton3 constitue déjà la troisième génération pour les serveurs cloud AWS (Amazon Web Services) et les premières machines l'exploitant sont désormais officiellement actives.

Ce composant annoncé en novembre dernier comprend 55 milliards de transistors organisés en 64 coeurs (supposés être des ARM Neoverse N2) et promet grâce à une structure en chiplets et pour la première fois le support de la mémoire DDR5 une performance par coeur améliorée de 25% par rapport à Graviton2.

Amazon AWS Graviton3

Une structure en chiplets pour la flexibilité

Le choix d'une structure en chiplets permettra de modifier certaines parties du processeur pour des générations ultérieures sans devoir modifier tout le design. Il permet également d'ajuster précisément les caractéristiques de la puce selon les besoins.

Amazon AWS Graviton3 02

Le processeur Graviton3 offira des performances triplées en machine learning et augmentées de deux fois en cryptographie par rapport à la génération précédente. Avec le support de l'interface PCIe Gen 5, il se rapproche des capacités des futurs processeurs Sapphire Rapids d'Intel.

On notera enfin que c'est un système de 3 sockets, sortant des systèmes pour serveurs habituels à 1, 2 ou 4 sockets.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Gmp13000 offline Hors ligne Héroïque icone 559 points
Le #2163911
Amazon autorise le minage de cryptomonnaies sur la plateforme AWS.
Il existe même des formations chez Udemy: https://www.udemy.com/course/le-guide-complet-pour-miner-du-bitcoin-avec-le-cloud-aws/

Chitzitoune offline Hors ligne VIP avatar 22230 points
Le #2163912
Gmp13000 a écrit :

Amazon autorise le minage de cryptomonnaies sur la plateforme AWS.
Il existe même des formations chez Udemy: https://www.udemy.com/course/le-guide-complet-pour-miner-du-bitcoin-avec-le-cloud-aws/



Aucune prestataire ne peut interdire le minage sur des serveurs loués, tant qu'il est pas dans un pays ou c'est légalement interdit.

Tu loues une machine, tu peux faire tourner ce que tu veux dessus, ça regarde pas le loueur, tant que c'est légal
FRANCKYIV offline Hors ligne VIP icone 58749 points
Premium
Le #2163920
Chitzitoune a écrit :

Gmp13000 a écrit :

Amazon autorise le minage de cryptomonnaies sur la plateforme AWS.
Il existe même des formations chez Udemy: https://www.udemy.com/course/le-guide-complet-pour-miner-du-bitcoin-avec-le-cloud-aws/



Aucune prestataire ne peut interdire le minage sur des serveurs loués, tant qu'il est pas dans un pays ou c'est légalement interdit.

Tu loues une machine, tu peux faire tourner ce que tu veux dessus, ça regarde pas le loueur, tant que c'est légal


A mon avis, celui qui héberge est celui qui distribue les cartes.

S'il ne veut pas de quelque chose, il suffit de l'inclure dans les CGU.

Donc bon ...
Chitzitoune offline Hors ligne VIP avatar 22230 points
Le #2163924
FRANCKYIV a écrit :

Chitzitoune a écrit :

Gmp13000 a écrit :

Amazon autorise le minage de cryptomonnaies sur la plateforme AWS.
Il existe même des formations chez Udemy: https://www.udemy.com/course/le-guide-complet-pour-miner-du-bitcoin-avec-le-cloud-aws/



Aucune prestataire ne peut interdire le minage sur des serveurs loués, tant qu'il est pas dans un pays ou c'est légalement interdit.

Tu loues une machine, tu peux faire tourner ce que tu veux dessus, ça regarde pas le loueur, tant que c'est légal


A mon avis, celui qui héberge est celui qui distribue les cartes.

S'il ne veut pas de quelque chose, il suffit de l'inclure dans les CGU.

Donc bon ...


Ton proprio peut très mettre dans ton bail qu'il refuse que les gens en short entrent chez toi, une fois loué, il peut plus rien faire

Même si c'est écrit, c'est réputé nul et non avenue les clauses abusives
FRANCKYIV offline Hors ligne VIP icone 58749 points
Premium
Le #2163926
Chitzitoune a écrit :

FRANCKYIV a écrit :

Chitzitoune a écrit :

Gmp13000 a écrit :

Amazon autorise le minage de cryptomonnaies sur la plateforme AWS.
Il existe même des formations chez Udemy: https://www.udemy.com/course/le-guide-complet-pour-miner-du-bitcoin-avec-le-cloud-aws/



Aucune prestataire ne peut interdire le minage sur des serveurs loués, tant qu'il est pas dans un pays ou c'est légalement interdit.

Tu loues une machine, tu peux faire tourner ce que tu veux dessus, ça regarde pas le loueur, tant que c'est légal


A mon avis, celui qui héberge est celui qui distribue les cartes.

S'il ne veut pas de quelque chose, il suffit de l'inclure dans les CGU.

Donc bon ...


Ton proprio peut très mettre dans ton bail qu'il refuse que les gens en short entrent chez toi, une fois loué, il peut plus rien faire

Même si c'est écrit, c'est réputé nul et non avenue les clauses abusives


Tout reste à déterminer si c'est abusif ou pas.

En ces périodes de problèmes climatiques, c'est pas sûr du tout ...
Chitzitoune offline Hors ligne VIP avatar 22230 points
Le #2163931
FRANCKYIV a écrit :

Chitzitoune a écrit :

FRANCKYIV a écrit :

Chitzitoune a écrit :

Gmp13000 a écrit :

Amazon autorise le minage de cryptomonnaies sur la plateforme AWS.
Il existe même des formations chez Udemy: https://www.udemy.com/course/le-guide-complet-pour-miner-du-bitcoin-avec-le-cloud-aws/



Aucune prestataire ne peut interdire le minage sur des serveurs loués, tant qu'il est pas dans un pays ou c'est légalement interdit.

Tu loues une machine, tu peux faire tourner ce que tu veux dessus, ça regarde pas le loueur, tant que c'est légal


A mon avis, celui qui héberge est celui qui distribue les cartes.

S'il ne veut pas de quelque chose, il suffit de l'inclure dans les CGU.

Donc bon ...


Ton proprio peut très mettre dans ton bail qu'il refuse que les gens en short entrent chez toi, une fois loué, il peut plus rien faire

Même si c'est écrit, c'est réputé nul et non avenue les clauses abusives


Tout reste à déterminer si c'est abusif ou pas.

En ces périodes de problèmes climatiques, c'est pas sûr du tout ...


Un hébergeur vend une ressource. Les limites légitimes sur leur usages sont parfaitement connus : hors lois précises sur le sujet, c'est en gros celle qui compromettent l'infra / l'entreprise (ou d'autres). Il faut une légitimité technique, de fonctionnement de service

Hors, occuper 100% du CPU / mémoire / réseau.... qui est vendu, c'est un usage "normal", c'est justement ces caractéristiques qui sont vendues. Si tu interdits ça.... tu admets que tu fais de la pub mensongère / escroquerie, car tu vends un service que tu ne peux pas assurer

En infra mutualisée, la "technique" habituelle d'un hébergeur, c'est de basculer tous les gros consommateurs sur les mêmes machines, comme ça ils se retrouvent tous bridés entre eux (et c'est du mutualisés / partagés qui est vendu, sans aucune garantis)

En infra dédié, il peut pas faire ça.

Et le "climat" n'entre pas en compte
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire