App Store : Apple autorise des applications à intégrer un lien vers leur site

Le par Jérôme G.  |  1 commentaire(s)
app-store

Début 2022, les développeurs d'applications iOS dites de lecture pourront y intégrer un lien externe vers leur site pour créer un compte ou gérer un abonnement.

La semaine dernière, Apple a fait quelques concessions concernant son App Store dans le but de mettre fin à une action de groupe intentée par des développeurs d'applications iOS aux États-Unis. Parmi les changements notables, le fait que les développeurs pourront utiliser des moyens de communication comme l'email pour partager des informations sur des méthodes de paiement en dehors de leurs applications.

Aujourd'hui, le groupe de Cupertino annonce encore du changement à venir pour l'App Store, et cette fois-ci à la suite d'une enquête ouverte en 2016 par la Japan Fair Trade Commission (JFTC ; l'autorité de la concurrence au Japon) pour violation de la législation anti-monopole.

À partir de début 2022, les développeurs d'applications iOS de lecture (ou reader) pourront intégrer un lien externe (un lien in-app) vers leur site web afin que les utilisateurs puissent créer ou gérer un compte. C'est un changement qui sera à portée mondiale.

Le spectre des applications de lecture englobe les applications permettant de lire des contenus précédemment achetés ou des abonnements pour des magazines, journaux, livres, audio, musique et vidéo. La JFTC cite notamment le cas des services de musique en streaming. On peut donc notamment penser à Spotify qui est en bisbilles en Apple, mais aussi Netflix.

De telles applications (et il faudra voir lesquelles précisément) pourront aiguiller clairement vers le propre site de l'éditeur avec par exemple en perspective la gestion d'un abonnement en évitant le système de paiement in-app d'Apple et sa commission.

apple-campus

Apple ne cède pas sur l'essentiel

" Même si les achats in-app via le système de paiement de l'App Store restent les méthodes de paiement les plus sûres et les plus fiables pour les utilisateurs, Apple aidera également les développeurs d'applications de lecture à protéger les utilisateurs lorsqu'ils les dirigent vers un site web externe pour y effectuer des achats ", écrit Apple dans un communiqué.

C'est un nouveau coup de canif à l'intransigeance d'antan d'Apple avec son App Store. La menace de régulation pèse dans la balance… Toutefois, pas question de permettre l'intégration dans les applications de solutions de paiement tierces comme avait osé le faire Epic Games avant son exclusion.

Nul doute que Apple fera tout pour dissuader de se rendre sur un site externe, avec son argument favori de confidentialité et protection des données personnelles.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
zzepx offline Hors ligne VIP icone 11055 points
Premium
Le #2142205
Merci Apple pour la spontanéité du geste.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire