Fitness+ : Apple lance un service de fitness pour des entraînements virtuels

Le par Jérôme G.  |  0 commentaire(s)
apple-fitness-plus

Avec comme pierre angulaire l'Apple Watch, Apple introduit un service de fitness à suivre en ligne sur les appareils de la marque.

Un tel service faisait l'objet de rumeurs. Il a été confirmé à l'occasion de la conférence de rentrée d'Apple. Après la présentation de l'Apple Watch Series 6 (et de l'Apple Watch SE), le groupe de Cupertino a annoncé l'arrivée de Fitness+.

Ce service est taillé pour être un compagnon de l'Apple Watch (à partir de l'Apple Watch Series 3) sous watchOS 7, mais il nécessite également un iPhone (iPhone 6s ou plus), iPad ou Apple TV pour être utilisé. Ils devront fonctionner avec iOS 14, iPadOS 14 et tvOS 14. À noter que les nouvelles mises à jour de ces systèmes d'exploitation seront déployées ce 16 septembre (probablement vers 19h).

apple-fitness-plus
Fitness+ propose plusieurs types d'entraînements (workouts) qui couvrent une dizaine d'activités (vélo, tapis de course, rameur, haute intensité, force, yoga, danse, gainage, retour au calme...) sous la houlette d'une équipe de coaching. Cette dernière proposera de nouveaux entraînements en studio chaque semaine.

Un utilisateur choisit un entraînement et le lance sur son appareil Apple. L'Apple Watch démarre et s'adapte à l'exercice. Lors de l'entraînement, les statistiques idoines de la montre connectée, comme par exemple la fréquence cardiaque et les calories, s'affichent à l'écran, de même que les anneaux Activité pour les progrès effectués et entretenir la motivation.

Apple promet des suggestions intelligentes et personnalisées pour les entraînements à essayer, en prenant notamment en compte l'historique. À la fin de chaque séance, un résumé avec l'ensemble des données est proposé. Le service intègre par ailleurs Apple Music pour pouvoir écouter ultérieurement des morceaux entendus pendant une séance.

Comme à son habitude, Apple souligne le respect de la vie privée. Les recommandations sont déterminées sur l'appareil, les données en rapport avec les entraînements sont conservées sur l'application Santé de l'iPhone, tandis que pour d'autres données, elles ne sont pas rattachées à l'identifiant Apple.

La disponibilité de Fitness+ est pour d'ici la fin de cette année. Pour débuter, seuls des pays anglophones seront concernés (USA, Canada, Royaume-Uni, Irlande, Australie et Nouvelle-Zélande). Le service sera facturé 9,99 $ (US) par mois après une période d'essai (ou 79,99 $ par an).

Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar