Apple paie une étude qui crucifie ses propres applications mais...

Le par Mathieu M.  |  6 commentaire(s) | Source : Apple
app-store

Le cabinet Analysis Group a récemment publié les résultats d'une étude commandée par Apple sur l'App Store, et critique sévèrement les applications de la marque à la pomme croquée.

Analysis Group a ainsi publié les résultats d'une étude menée sur l'App Store d'Apple baptisé "Le succès des applications tierces sur l'App Store". Une étude qui a été commandée par Apple pour prendre la température de son marché d'applications.

Au total, ce sont 48 pages qui dressent un bilan assez sévère pour les applications d'Apple qui sont majoritairement mises de côté au profit des services et applications tierces par les utilisateurs.

app-store

Ainsi il ressort que les utilisateurs préfèrent plus largement opter pour Netflix, Spotify et Google Maps que Apple TV+, Apple Music ou Apple Plans... L'étude pointe du doigt une évolution rapide du marché applicatif, mais surtout la multiplication des applications tierces avec un constat : Apple ne représente que 0.01% des applications de son propre Store.

La situation s'est accélérée depuis les diverses lois obligeant Apple à permettre de désinstaller ses applications par défaut... De plus, des alternatives plus poussées, performantes et fonctionnelles sont sorties pour chaque application développée par Apple. L'étude démontre ainsi qu'aucune application d'Apple n'est la plus populaire dans sa propre catégorie, pire encore, la part d'utilisation est considérée comme "relativement faible".

L'étude arrive à la veille de la mise en conformité d'Apple avec la Loi européenne qui prévoit l'obligation de permettre le side-loading et l'ouverture d'iOS aux autres marchés applicatifs alternatifs.

Comme toujours, Apple est loin de tirer un bilan négatif de l'étude et renvoie ainsi aux accusations d'abus de monopole : si les applications tierces sont majoritaires sur l'App Store, c'est que les applis de la marque ne portent pas préjudice aux développeurs tiers... Bref, on joue à nouveau sur les mots, d'autant que ce qui était critiqué chez Apple dans le procès avec Epic c'est pas d'imposer ses propres applis, mais d'imposer un marché régulé par un système de commissions jugées abusives.

Analysis Group conclut son étude en soulignant la facilité avec laquelle les utilisateurs peuvent basculer entre les applications sur l'écosystème d'Apple, une remarque qui fait écho aux accusations d'entrave au développement du marché.

En d'autres termes, l'étude peut paraitre assez cocasse dans ses conclusions puisque financée par Apple, mais dans les faits, il s'agit d'une vaste opération de séduction pour les régulateurs américains et Européens dans le cadre des poursuites actuelles ou à venir liées aux positions antitrust de la marque.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Bestdoud offline Hors ligne Vénéré avatar 2544 points
Le #2161144
Surtout qu'à mon avis ils avaient pas besoin de payer une étude pour des statistiques qui sont sûrement générées automatiquement
C'est surement pour que ca passe mieux si c'est une autre boîte qui dit qu'il ne bloquent pas les gens sur les app apple
CaptainNemo offline Hors ligne Héroïque icone 936 points
Le #2161163
Sur Android par contre pas possible de désinstaller les produits Google
zzepx online Connecté VIP icone 10928 points
Premium
Le #2161198
CaptainNemo a écrit :

Sur Android par contre pas possible de désinstaller les produits Google


Si, c'est possible mais en bidouillant.
Lerian offline Hors ligne Vétéran avatar 1093 points
Le #2161199
C'est pas faux.
Pour être passé d'Android à iOS l'automne dernier (car Android est un vaste foutoir bogué qui ne permet plus des fonctions de téléphonie fiables), j'ai progressivement abandonné toutes les applications Apple pour celles de Google.

Autre point : il n'y a que les fans d'Apple pour louer l'ergonomie des produits Apple. Appeler quelqu'un sur iPhone après l'avoir cherché dans l'annuaire demande deux fois plus de manips que sur Android.

Seulement, mon téléphone Android passait une partie de son temps à bloquer mes appels entrants (impossible de décrocher) ou encore à appeler aléatoirement mes contacts, ce qui ne m'est jamais arrivé sur l'iPhone ...
zzepx online Connecté VIP icone 10928 points
Premium
Le #2161200
Lerian a écrit :

C'est pas faux.
Pour être passé d'Android à iOS l'automne dernier (car Android est un vaste foutoir bogué qui ne permet plus des fonctions de téléphonie fiables), j'ai progressivement abandonné toutes les applications Apple pour celles de Google.

Autre point : il n'y a que les fans d'Apple pour louer l'ergonomie des produits Apple. Appeler quelqu'un sur iPhone après l'avoir cherché dans l'annuaire demande deux fois plus de manips que sur Android.

Seulement, mon téléphone Android passait une partie de son temps à bloquer mes appels entrants (impossible de décrocher) ou encore à appeler aléatoirement mes contacts, ce qui ne m'est jamais arrivé sur l'iPhone ...


"Seulement, mon téléphone Android passait une partie de son temps à bloquer mes appels entrants (impossible de décrocher) ou encore à appeler aléatoirement mes contacts, ce qui ne m'est jamais arrivé sur l'iPhone ..."

Je pense que ça n'a rien à voir avec Android. Il y a de fortes probabilités qu'une réinitialisation usine aurait réglé le problème.
Il faut être prudent quand on installe des applications, même avec le Play Store.
tonio1987fr offline Hors ligne Vénéré icone 3177 points
Le #2161237
ah encore un coup du face unlock dans la poche arrière du jeans
j'aimerais beaucoup voir la tête de ceux qui ont ce pb
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire