La Chine revient en douce dans le cryptominage de bitcoins

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s) | Source : CNBC
bitcoin

Toujours interdit en Chine, le minage de bitcoin a pourtant repris dans le pays qui revient en deuxième place mondiale.

Après avoir été l'un des champions mondiaux du minage de bitcoins avec plus de 60% du hashrate international, la Chine a stoppé net cette activité, l'accusant de consommer trop de ressources énergétiques.

Pendant que les fermes de minages se sont délocalisées au Kazakhstan et dans d'autres pays, donnant aux Etats-Unis un nouveau leadership en la matière, l'activité de minage est tombée à quasiment zéro en quelques mois dans l'Empire du Milieu l'an dernier.

bitcoins.

Déjà de nouveau deuxième mondial

Si les restrictions sont toujours en cours, le minage a pourtant repris dans le pays en se faisant plus discret. Une étude du Cambridge Center for Alternative Finance suggère que la Chine est remontée à environ 22% de l'activité mondiale de minage, redevenant le deuxième pays le plus productif, derrière les Etats-Unis.

Le chiffre est toutefois approximatif, les fermes de minage chinoises se cachant désormais derrière des VPN et autres dispositifs d'obfuscation pour masquer leur origine.

La raréfaction du bitcoin, qui se rapproche peu à peu de son volume total, et la forte baisse de sa valeur ces derniers mois, rendent l'activité de minage moins attractive, ce qui a desserré l'étau sur les prix des cartes graphiques gaming, très utilisées à cette fin dès que les valeurs des cryptomonnaies remontent.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire