Tribune Libre : l'année 2008 vue par la rédac'

Le par Nathalie M.  |  2 commentaire(s)
2008

Après vous avoir donné nos coups de cœur en matière de jeu vidéo pour cette année 2008, il est temps pour nous de sortir un peu des sentiers battus et de vous offrir notre point de vue sur des sujets qui nous tiennent à cœur. A chaque rédacteur de l'équipe sa page personnelle, où chacun exprimera à sa façon et dans son style ce qu'il a envie de vous faire partager. Place donc à Alain, Fabien, Franck et Gaël, sortis pour un temps de leur jeu vidéo du moment ou de leurs actualités.

Alain L.

Avatar AlainL’année 2007 fut une année faste pour les jeux vidéo qui ont connu un véritable renouveau technologique et conceptuel. On doutait cependant que l’année suivante pouvait franchement faire mieux et pourtant. Avec des titres comme Fable 2, Fallout 3, Grand Theft Auto 4 ou encore Metal Gear Solid 4, les joueurs ne pouvaient pas rêver mieux.

Encore fallait-il posséder la bonne console du moment pour ne pas dire de l’année, c'est-à-dire la Xbox 360. Ce choix, j’ai dû moi-même m’y confronter en ce début d’année. Mais je n’ai pas franchement hésité longtemps entre la Playstation 3 et la Xbox 360. La console next-gen de Microsoft possède à ce jour une impressionnante collection de perles vidéoludiques et il n’était pour moi pas question de les rater.

Dossier 2008 - Alain - Assassin\'s CreedIl est à l’heure actuelle impossible de nier que la Playstation 3 manque cruellement de bons titres et peine à séduire les développeurs. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, je ne cherche pas à promouvoir une marque ou un éditeur précis. Malgré mes nombreux contacts et visites chez ces derniers, je tiens à maintenir une certaine distance afin de ne pas tomber dans le piège du « fanboyisme».

Dossier 2008   Alain   BioshockPour cela, je tiens dès que possible à confronter plusieurs concurrents notamment dans mes news afin de ne pas privilégier une marque, mais au contraire d’offrir aux lecteurs une vision complète du marché.  Sans concurrence, le monde serait bien triste et nos porte-monnaie bien secs.

Dossier 2008   Alain   CrysisEn tant que consommateur et journaliste, je désire uniquement conseiller au mieux les joueurs et vous lecteurs à tirer le meilleur parti de vos investissements vidéoludiques. Mais je n’oublie certainement pas mes racines, car je suis avant tout un hardcore gamer. Cela m’entraine, au grand désespoir de ma rédactrice en chef, à écrire de véritables romans durant mes tests afin de vous informer pleinement d’un jeu et de son contenu.

Dossier 2008   Alain   Dead SpaceC’est très certainement ma formation de joueur endurci et d’informaticien qui me pousse dans plus de 90% des cas à finir entièrement un jeu avant d’en effectuer le test. Le jeu en vaut franchement la chandelle et ce même dans le cas des jeux moyens voire exécrables.  En tant que PCiste endurci, il m’était impossible de ne pas vous parler de l’incroyable retour d’ATI et  ses fameuses ATI 4850/4870 qui affichent un rapport/qualité prix sans précédent.

Dossier 2008   Alain   Left 4 DeadMais aussi de la confirmation d’Intel qui, accompagné de ses puissants Q9550 et i7 920, a grandement contribué à la fluidité des jeux gourmands en ressources, qui a dit GTA 4 ? L’année 2009 nous réserve quelques bonnes surprises mais à première vue il sera difficile de faire mieux que cette année on ne peut plus dense.

Dossier 2008   Alain   Mass EffectJe regrette uniquement que la Wii ait connu un tel sort et ait accueilli des jeux trop accessibles et simples à finir.
Pour illustrer ma page, je vous ai concocté des images que j’ai moi-même prises durant mes parties. Car oui j’adore la photographie et je prends un certain plaisir à prendre d’innombrables screenshots, par milliers à vrai dire.

Dossier 2008   Alain   Prince of PersiaEn tous les cas, n’hésitez pas à nous faire part de votre avis ou si vous avez des questions via les forums et les commentaires, vous êtes les bienvenus et nous ne manquerons pas d’y répondre. Vous pourrez aussi me croiser dans les couloirs du Xbox Live sous le pseudo de GNT Alain ou GNT-DarthRevan ainsi qu’à l’université Paris 5 René Descartes si cela vous chante.

Dossier 2008   Alain   X3 Terran ConflictPour clore mon dossier, je voudrais tout simplement remercier l’équipe de Génération-NT (plus particulièrement Nathalie et Fabien), ma famille, Ivan un ami de longue date, Audrey une demoiselle de très bon conseil, Assia une dénicheuse de talents musicaux et surtout vous lecteurs pour votre présence et vos commentaires. Merci encore.



Fabien H.

FabUne page exclusivement dédiée à chaque journaliste ? Cela voudrait-il signifier que je pourrai m'adonner allègrement au peaufinage de mon nombrilisme exacerbé ? Car oui, derrière cette apparente façade d'une neutralité et d'une objectivité sans précédent (on aura tout entendu...) se cache toujours un caractère bien spécifique que chacun d'entre nous tâche de ne pas exprimer à outrance dans ses brèves et autres dossiers. À ce sujet d'ailleurs, sachez qu'il n'a pas été de tout repos de suivre les nombreuses mésaventures encourues dans l'année, aussi chargée soit-elle.


Paragraphe 1Ayant à moult reprises relayé rumeurs et autres bruits de couloirs dans mes actualités, j'ai bien failli y laisser des plumes tant les démentis et relances étaient de mise. Toujours est-il que de nombreux jeux de qualité ont vu le jour sur la plupart des formats, excepté peut-être de Nintendo et sa Wii qui s'est majoritairement concentré sur le grand public, au grand désespoir des nombreux joueurs qui s'étaient procurés la console en vue de profiter de productions d'envergure.

En dépit de quelques tests réalisés sur cette console cette année, mon penchant de joueur invétéré a vite pris le dessus afin de me procurer une autre console de salon, un support qui me serait mieux convenu. Après quelques hésitations que beaucoup ont dû connaître parmi nos lecteurs (je pense notamment à Frodon) et le public en général, le choix entre la Xbox 360 et la PlayStation 3 s'est tourné personnellement vers cette cette dernière.
Pourquoi ce choix, me demanderez-vous. Et bien, je dois dire que j'ai été davantage tenté par la combinaison des possibilités multimédia (Blu-ray, liaisons avec disques durs, divers formats lisibles) avec le catalogue de jeux bien plus attractif que l'année passée. Malgré tout, les déceptions ont vite été de la partie car, comme précisé par de nombreux joueurs, le rendu des jeux est rarement aussi optimisé sur PS3 que sur la console de Microsoft. La cause est bien évidente puisque les développeurs de productions multi plateformes ne se servent que très rarement (pour ainsi dire jamais) du monolithe de Sony en tant que base de conception. On se retrouve ainsi devant un Prince of Persia aliasé à outrance, ou encore un Fallout 3 techniquement aux fraises. Ayant passé de nombreuses heures à errer dans les Terres Désolées du jeu de Bethesda Softworks, je peux vous certifier que les bugs et autres incompréhensions graphiques sont de mise. Mais Dieu merci, cela ne nuit pas profondément au gameplay.

Paragraphe 2Sans revenir avec appui sur un discours similaire à celui de Gaël, je dois dire que l'année 2008 a été marquée par un genre qui me tient particulièrement à cœur (avec le Survival-Horror) puisqu'il s'agit du RPG. Ayant joué à un nombre conséquent de jeux de rôle par le passé (surtout sur PSone), je confirme avec une certaine déception que les plus gros studios nippons tels que Square Enix ou encore Tri-Ace ne sont pas parvenus à produire des projets techniquement stables et disposant de contenus suffisamment riches. Longuement évoqué ça et là sur la toile et dans la presse en général, la « crise » du jeu vidéo japonais s'est surtout caractérisée lors du Tokyo Game Show dernier puisque bon nombre de productions présentées étaient exclusives aux consoles portables, voire la Wii. Les développeurs de l'archipel commencent à être en grand retrait sur PC/ PS3 / Xbox 360 en comparaison avec les studios occidentaux. Square Enix l'a d'ailleurs longuement évoqué. Toujours est-il qu'une once de lueur pourrait bien se caractériser avec Level-5, l'étoile montante du RPG, et son ambitieux White Knight Story. Malgré tout, force est de constater que le genre se prononce de plus en plus en Europe avec des titres de qualité tels que Persona 3, Odin Sphere ou encore Dragon Quest IV qui sont venus titiller le portefeuille des amateurs de jeux de qualité.

Paragraphe 3Je souhaiterais également émettre un énorme coup de gueule aux studios de développement qui, par souci de dégagements de revenus faciles, ne jurent que par des productions grand public, voire très grand public, négligeant la qualité (et donc le temps de développement) car la base cible se veut évidemment bien moins regardante sur les détails que les vieux loups de mer du jeu vidéo. On se retrouve ainsi avec des fêtes de fin d'année qui croule sous les jeux destinés aux plus jeunes, dans des déclinaisons de gammes à n'en plus finir. Qui plus est, ce genre de jeux très souvent conçus sur DS et / ou sur Wii se vantent à outrance dans des spots publicitaires calés intelligemment aux heures d'écoute des plus jeunes et des parents. Lorsqu'on voit des gammes de jeux qui s'additionnent en terme de fonctionnalités (et le coût total), je ne peux qu'être amèrement dégoûté. Étant donné que les estimations précisent qu'un tiers des cadeaux de Noël seront des jeux vidéo cette année, je crains le pire. Si des parents prennent connaissance de ces quelques lignes, renseignez-vous avant d'acheter aveuglément un jeu sous prétexte que la jaquette se montre attractive. À vrai dire, les sites de critique tels que GNT sont présents pour minimiser votre marge d'erreur.

Paragraphe 4 (bis)À l'heure d'un bilan plus général, j'ai passé les meilleurs moments de cette année sur PlayStation 2. Et oui, la vieille dame a su me bercer de nombreuses heures. Surpassant les 100 heures de jeu sur Persona 3, une bonne trentaine sur Wild ARMs 5, à peu près autant sur un Odin Sphere parfois bien costaud, la console n'est pas encore prête de prendre sa retraite (la preuve, j'ai encore un certain Yakuza 2 sur le feu). Qui plus est, j'ai joué plus que de raison à Guitar Hero III, en grand fan de rock que je suis. Bien évidemment, l'arrivée de la PlayStation 3 et sa liaison parfaite avec mon écran LCD (qui s'est occupé de plomber mon compte en banque) m'a permis de m'adonner à de très bonnes productions telles que GTA IV, Metal Gear Solid 4, BioShock, ou encore Dead Space. Qui plus est, je parcours depuis quelques jours le PlayStation Home qui, bien qu'encore assez vide de contenu, promet d'être un excellent complément à un PlayStation Network plutôt austère. Pour ceux et celles qui souhaitent me parler (ou m'incendier), vous m'y trouverez sous le pseudonyme ChocodarK... si vous avez de la chance !

Enfin, comme les plus assidus de GNT l'auront remarqué, je ne teste jamais sur PC car je suis un adepte de GNU/Linux. Et à vrai dire, tester en se basant sur Wine, ce n'est pas ce qui se fait de mieux. Pour ce qui est des attentes 2009 de la rédac', rendez-vous dans quelques jours !



Franck P.

mon avatarMon événement 2008

Pour ma part l’événement 2008 fut un demi événement au final. En fait, j’attendais avec une impatience non dissimulée la sortie de GTA 4 sur PS3 puisque de trailer en bandes annonces et en pubs en tout genre, je me disais que le jeu allait en valoir la chandelle sans aucun doute. Reprenant l’univers des précédents GTA et en l’affirmant un peu plus avec un gars de l’est patibulaire mais presque, j’en avais la chair de poule rien que d’y penser. Hélas, mille fois hélas, le jeu fut loin de répondre à mes attentes, se contentant finalement à quelques détails près, de nous replonger dans un GTA comme on les aime mais qui ne surprend plus. Et puis au passage j’avais vraiment le sentiment que la bande musicale était nettement en retrait.


Mes meilleurs tests 2008

Prince of persiaPrince of Persia sur Xbox 360

Le meilleur jeu que j’ai pu côtoyer cette année est bel et bien Prince of Persia. On dit que ce sont souvent les derniers qui parlent qui ont raison et peut être que cette maxime explique la persistance rétinienne qui hante encore ma mémoire. Mais évoluer dans un jeu aussi magnifique à l’esprit aussi affirmé et dont chaque animation relève plus de la cinématique que du jeu pur est remarquable.


Clear skyS.T.A.L.K.E.R. Clear Sky
sur PC

Si Shadows of Tchernobyl m’avait énormément plu, ce nouvel épisode situé peu avant chronologiquement parlant m’a totalement envoûté. La bande son est d’une telle beauté qu’elle vous prend aux tripes aussi sûrement que les scènes les plus émouvantes des meilleures productions cinématographiques. Et puis pousser une maitrise de la gestion de la lumière tient du grand art.


God of War Chains of Olympus jaquette
God Of War Chains of Olympus sur PSP

Je l’attendais comme un fou, espérant le meilleur des trailers, demo et autres screenshots entr’aperçus les précédents mois et comme rarement je ne fus pas déçu, loin s’en faut. Les quelques heures passées entre les chaines de Kratos furent les meilleures vécues sur ma PSP en cette année 2008.


Mes pires tests

Plutôt que de citer un soft par support et de faire des choix arbitraires trop difficiles, j’ai préféré lister quelques jeux qui m’ont désespérés ou même parfois faire rire de dérision. On a commencé l’année en beauté avec La légende de Beowulf sur PSP, énorme insulte à l’intelligence des joueurs, on a continué avec History Channel Battle for the Pacific, monstrueuse arnaque à 70 euros pour deux heures de jeu en comptant les temps de chargement. Ensuite vint le temps de Hour of Victory dont l’unique trophée est la possibilité de jouer sans carte graphique tellement c’est laid et on finira avec la dernière super production sur Xbox 360, NFS Undercover à peine fini, ou alors les développeurs avaient-ils anticipé sur les joies de l’alcool de la Saint Sylvestre.


Mes attentes pour 2009

Resident Evil 5 5Le premier des espoirs que je formule est l’éradication quasi-totale des jeux moisis. Bon ok, c’est super futile mais j’ai toujours à l’esprit la tête du gars (ou de la fille) qui achète son soft pensant « ça a l’air super » et qui se liquéfie dans le quart d’heure suivant la découverte du dit jeu. Car si on fait le total des jeux en 2008, il y a eu bien plus de jeux très moyens et franchement mauvais, que de véritables bombes. En effet, si l’on peut compter les tueries vidéoludiques sur les doigts de deux mains (en étant large) il faudrait avoir passé quelques années au sein du cercueil de Tchernobyl pour qu’on arrive à avoir suffisamment de doigts pour dénombrer les monstruosités sortis des bacs cette année. Et pour parler clair, en 2009, je compte avant tout sur Gran Turismo 5 (oui j’ai gardé le Prologue pour les 5 euros de réduction dont je vais pouvoir bénéficier sur l’achat de la version intégrale, grand naïf que je suis) et sur le prochain Resident Evil qui s’annonce phénoménal.





Gaël B.

gaelmangaUne année s’achève, et avec elle, des joies, espoirs, ainsi que surprises et déceptions en pagaille. Mais nous aura-t-elle apporté tout ce dont nous désirions ? Puisqu’il s’agit de ma pomme dont on parle ici, je vous avouerai que non, je n’ai pas entièrement trouvé satisfaction dans ce que nous a offert 2008. Et oui, « c’est comme ça », bien que ne me qualifiant pas comme un éternel insatisfait, rien ne m’a vraiment donné envie de sauter de joie. Moi, blasé ? Oh, ne me parlez pas de malheur…


infinite undiscovery dossier gaelS’il y a bien un genre qui ne nous aura pas vraiment gâté, c’est celui du RPG… de grande qualité. Infinite Undiscovery, The Last Remnant… Oui, peut-être que Lost Odyssey serait à retirer de cette liste de Role Playing Games qui tardent à innover. Sans doute grâce à son traitement de l’émotion qui lui permet de s’attirer la sympathie de bon nombre de joueurs s’y étant essayés. Et non les graphismes, cette fois-ci… Poudre aux yeux qui ne sait que brièvement masquer le manque de profondeur et de nouveauté dont nous sommes trop souvent témoins. Des recettes qui ne font plus effet. Un ras-le-bol de trouver des stéréotypes dans chaque production japonaise. Car oui, ce n’est pas jeter la pierre à ces créateurs nippons qui nous ont tant fait rêver par le passé, que de reconnaître qu’ils se sont, en grande majorité, reposés sur des acquis qui déjà, sur la génération précédente, avaient grand besoin d’être renouvelés. Des scénarios transpirant le déjà-vu, un character design en de nombreuses fois peu inspiré... Et il serait bien trompeur de penser que la raison de ce sur-place soit que tout a déjà été fait. Non, dix fois, mille fois non. On peut encore aspirer à jouer à des jeux magnifiquement beaux, mais aussi fantastiquement élaborés tant sur le plan de l’univers que sur celui du gameplay.

shadow hearts covenant dossier gaelLe temps qui passe n’a pas épuisé ni tué l’imagination, loin de là. Aujourd’hui, on pourrait mettre cette stagnation du jeu de rôle japonais sur le dos d’une certaine fainéantise liée à la puissance graphique des nouvelles machines, qui ne motive sans doute plus à susciter l’émotion, contrairement à ce que tout joueur est en droit de réclamer. Il serait pourtant si « facile », et surtout moins coûteux, de concentrer le gros du développement d’un RPG sur son capital « magie », bien plus apte à captiver les joueurs qu’une splendide robe qui ne cacherait que pour un temps les varices des jambes qu’elle couvre.

final fantasy x dossier gaelCertains me diront que développer un jeu coûte cher, et c’est d’autant plus vrai sur cette génération de consoles, qui prive encore plus les éditeurs de prises de risque qui pourraient, de temps à autre, porter leurs fruits. On notera que quelques softs ont joué la carte de l’originalité, et cela n’a hélas que trop peu payé (je parle en terme de succès commercial). Citons la série des Shin Megami Tensei qui, malgré le four qu’a constitué la sortie du premier volet disponible en Europe (Lucifer’s Call), nous fait l’honneur de ses nouveaux volets (dont l’excellent Persona 3), et on saluera bien bas Atlus pour cela. Et, à l’instar de la série des Shadow Hearts, ne pas hésiter à proposer un contenu mature, sans pour autant être choquant, est un terrain sur lequel bien peu osent s’aventurer. Les bons sentiments ont leur place dans « Joséphine, ange gardien », mais on n’en veut décidément plus dans nos productions vidéoludiques. Se fait-on si vieux que cela, au point de ne plus réussir à se laisser persona 3 fes dossier gaelemporter par un tourbillon de gentillesse et de méchants qui se sacrifient pour le héros à la fin ? Non. Nous sommes devenus exigeants, voilà sans doute la bonne réponse. Il serait peut-être temps de franchir une nouvelle étape, pour entrer dans une ère où les RPG feront vendre autant qu’à la belle époque (antérieure à 2000), contrairement à aujourd’hui où ce sont les Need for Speed qui s’écoulent  par milliers de brouettes. Voilà mon souhait pour 2009 : que ces trois lettres  (RPG, pas NFS) soient de nouveau recouvertes d’une peinture dorée signe d’une santé retrouvée.


Vous m’en verrez désolé si j’ai pu heurter la sensibilité de certaines personnes par mes propos. Mais certains constats s’imposent d’eux-mêmes, et n’oubliez pas : qui aime bien châtie bien. L’inverse n’est pas souvent vrai par contre. Reste que, tel un enfant qui vient de naître, je témoignerai d’une certaine naïveté pour croire fort à une année 2009 riche en excellents jeux. Et à une PS3 à 200€. On peut toujours rêver.



Nathalie M.

Avatra NathQu'ils me font rire ces avatars pour personnaliser nos pages. Au cours de la préparation de ce dossier, la question de vous montrer nos vraies trombines ou non s'est posée. Mais à quoi cela vous aurait avancer au final, si ce n'est de savoir si oui ou non nous avons des cernes de gamer jouant tard le soir ou des bonnes têtes de geek ? Alors pour trancher et mettre tout le monde d'accord, nous avons utilisé le truc du moment, l'avatar façon manga. A peu de chose près, je dirais que mes chers petits rédacteurs souffrent du penchant très humain qui consiste à se rendre beau. Donc, pour vous faire une idée plus concrète de l'équipe, rajeunissez Gaël, vieillissez Franck (non, Génération-NT ne fait pas travailler les petits enfants), remplacez les cheveux d'Alain par une encyclopédie vidéoludique. Étonnamment, Fabien se veut très ressemblant. Bien sûr, en toute objectivité, je suis la plus belle.

Wii Console 2 supportJe rejoins les dires de mes collègues sur la Wii, devenue au cours de l'année 2008, la console fourre-tout de tous les éditeurs. Il semble que chez certains développeurs traîne une idée reçue : la Wii est pour les casuals, les casuals ne sont pas de vrais joueurs, résultat, on leur donne n'importe quoi et ils seront contents. La Wii fut autrefois ma plateforme de prédilection, mais le traitement qu'on lui inflige depuis ces derniers mois, et donc aux joueurs, est assez surréaliste. Aujourd'hui, on vous propose de jouer au Monopoly ou à Koh Lanta, ou encore à une adaptation de Bienvenue Chez les Ch'tis. Le casual n'est quand même pas un benêt fini et en tant que consommateur, il mérite tout de même un peu plus d'égards.

console xbox360A tous ceux qui aujourd'hui me demandent quelle console de salon choisir, sans hésitation, j'opte pour la 360. Convertie en début d'année, j'ai eu enfin l'impression de tester de vrais jeux, de vivre de vraies sensations, de vrais bons moments. GTA IV, Far Cry 2, Rock Band (à la batterie c'est mieux...), Ninja Gaiden 2, quelques jeux de plateformes pas trop mal fait comme Wall-E, voilà ce que j'appelle du jeu vidéo.

De la Wii, je garde comme seuls bon souvenirs Mario Kart Wii, Okami, Mario Galaxy et quelques autres encore. Wii Fit aussi, qui huit mois après ne tourne plus, mais qui a tenté autant qu'il en avait les moyens de me maintenir en forme avant la reprise de vrais sports, avec de vrais gens, dans de vrais lieux dédiés. S'il fallait donc formuler un vœu destiné au Grand Créateur des Jeux Vidéo, ce serait ni plus ni moins de souhaiter un renouveau à la Wii après cette période d'essoufflement. Sinon, tant pis, la 360 prendra le relais. Mirror's Edge et Prince of Persia m'attendent bien sagement, dès que j'aurai un peu de temps à leur accorder.

A la veille de 2009, j'aimerais souligner le travail réalisé par les rédacteurs, il n'est pas toujours évident de combiner différentes activités et tous auront assuré et répondu à des directives imposées. Je nous et vous souhaite : du plaisir à tester nos jeux quels qu'ils soient, des jeux, si ce n'est bons au moins honnêtes pour les casual et de vrais jeux pour les plus gamers d'entre tous dignes de leur dextérité, et plein d'autres choses pour nos vies quotidiennes hors des jeux.

Au plaisir de vous lire dans l'espace des commentaires ou du forum, de vous croiser in game, essentiellement sous WoW pour ma part, au LUC, rue de Gand à Lille, quelque part mais toujours sur GNT.




  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
jymmy le fou offline Hors ligne Vétéran avatar 2316 points
Le #382551
Salut,

Merci pour ce petit édito de l'année bien sympas. Évidemment vous ne pouvez pas parler de toute l'année vidéo ludique.

Si je peux rajouter quelques choses en plus qui a mon goût manque dans l'article.

En ce qui concerne les RPG, le seul moyen de prendre du plaisir en ce moment c'est sur les portables de Sony ou Nintendo avec Crisis Core ou pas mal d'autres qui sont certes souvent des remakes de jeux sortis sur PS1 voir Super nes, mais toujours sympas.

J'ai une PS3 (sur Xbox c'est indentique) , pour moi le pire est le principe de DLC (contenu télechargeable). Qui est un vrai racket organisé, comment un éditeur peut avoir l'idée de vendre un jeu 70 € pas toujours terminé, blindé de bug (GTA 4 qui a nécessité plus d'un mois de mise a jour pour être stable) où le jour même de sa sortie vendre du contenu avec par exemple des personnages en plus (Soul Calibur), pour des jeux de voiture des circuits en plus (NFS, GT5 ...) voir plus inutile des teeshirt qui ne sont qu'une bouillie de pixel (Little Big Planet, des couleurs en plus pour les véhicule de Motor Storm). Ensuite ce sont les premier a s'étonner du manque de vente et donc ils se tournent vers des jeux soit casual, soit des jeux sans corones (Fifa 2012).

Mais honnetement Mirror's Edge aussi court pour 70 €, Dead Space qui est genial mais n'hésite pas a vendre des combinaisons ou faire payer 10 €, un pack de map pas forcement utile sur COD 4. Je trouve que c'est presser le citron un peu trop. Si certains prennent une douche froide c'est pas etonnant. Burnout Paradise a quand même montré la voie a suivre avec dun DLC gratuit et du payant.

Mais sinon merci a toutes et tous pour vôtre boulot, j'ai toujours plaisir à venir sur le site plusieurs fois par jour et avoir un infos qui n'est pas dicté par la pub.

C'est très rare d'avoir des sites comme cela (a part PCI et le regretté IV, je vois pas).

Merci a vous et bonne année.
frodon offline Hors ligne Vénéré avatar 4710 points
Le #382581
@ fabien : c'est gentil de penser à moi

c'est vrai que j'ai beaucoup hésiter, meme si j'avais une préférence pour la ps3. mais le faite de voir les efforts de microsoft (baisse du prix et augmentation du dd) on fait basculer mon choix.
surtout que sony possède de moins en moins d'exclu (plus d'exclu pour final fantaysi 13, tecken 6....).

en 2008 j'ai été décu par la ps3, en partie à cause de sony qui a refuser de baisser le prix de la console (ce qui lui à fait perdre bcq de vente) et en parti à cause des développeurs. en effet selon moi la ps3 possède un enorme potentiel de par sa puissance et sa capacité de stockage des jeux (blue-ray) mais hélas elle est, selon moi inexploité complètement.

par contre je rejoints les avis de certains testeurs concernant la wii et son catalogue de jeux assez pauvres pour les "gameurs" comme moi, perso je suis content de ne pas l'avoir acheté. dommage sa jouabilité aurait put donner de supers jeux.

j'ai également été decu pas les studios comme capcom qui il y a 2/3 mois env affirmaient vouloir devlopper le marché europpéen, et pourtant à ce jour il n'en n'ai rien. en effet :
- des jeux/demo (resient evil 5) ne sorte qu'au japon.
- en général en europe on est les derniers servie.
- le fameu taux de conversion $/€
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire