Amazon, Apple, Disney et Netflix aptes à financer la création française

Le par Jérôme G.  |  3 commentaire(s)
netflix-disney-hulu

À la suite de la signature de conventions avec le CSA, les grandes plateformes américaines de vidéo à la demande par abonnement vont officiellement contribuer au financement de la création française.

Dans le cadre de la transposition de la directive européenne sur les services de médias audiovisuels à la demande, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) annonce avoir intégré les principaux acteurs internationaux au système français de financement de la création.

Des conventions avec le CSA concernent les plateformes américaines Netflix, Disney+, Amazon Prime Video et Apple TV+. Le CSA rappelle que jusqu'à présent, seuls les éditeurs nationaux avaient une telle obligation, dont des groupes audiovisuels français.

La contribution sera à hauteur de 20 % du chiffre d'affaires réalisé en France. Elle sera répartie à 80 % pour la production audiovisuelle et 20 % pour la création cinématographique. Pour des films, séries et programmes français ou européens.

250 à 300 millions d'euro par an

Selon le CSA (qui deviendra l'Arcom le 1er janvier 2022), le montant total des contributions atteindra entre 250 et 300 millions d'euros par an à partir de 2022. Pour cette année, ce devrait être de l'ordre de la moitié de ce montant. Compte tenu de sa popularité en France avec son nombre d'abonnés, Netflix sera de fait le plus gros investisseur dans la création française.

netflix

Avec les négociations pour un nouvel accord sur la chronologie des médias qui se poursuivent, le CSA pourrait ajuster le dispositif sur la base d'un assouplissement éventuellement obtenu par des plateformes.

D'ici la fin de cette année et pour une contribution de moindre ampleur, le CSA précise par ailleurs que cinq autres services devront signer des conventions. D'après Les Échos, il s'agit des services de vidéo à la demande à l'acte d'Amazon, Google, Canal+, les services Canal+ Séries et OCS.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
djlotfi offline Hors ligne Vénéré icone 3394 points
Le #2151571
Si ils peuvent faire de la bouse Américaine, ils n'auront aucun mal a faire de la bouse Française.
Kimyh offline Hors ligne Vénéré avatar 4121 points
Le #2151578
djlotfi a écrit :

Si ils peuvent faire de la bouse Américaine, ils n'auront aucun mal a faire de la bouse Française.


C est surtout qu ils ont obligation d integrer un certain nombre de production francaise pour avoir le droit de diffuser sur ce territoire. Mais la production ne viens pas combler le total requis. Ils vont donc donner 10 pour recolter 100.
saepho offline Hors ligne VIP icone 28439 points
Premium
Le #2151586
djlotfi a écrit :

Si ils peuvent faire de la bouse Américaine, ils n'auront aucun mal a faire de la bouse Française.


Oui, tu as raison, vive les russes !
(C'est là où tu voulais en venir ? )
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire