Donald Trump banni à vie de Twitter

Le par Jérôme G.  |  44 commentaire(s)
twitter-trump

Donald Trump ne sera pas en mesure d'effectuer un retour sur Twitter, même s'il se représente à l'élection présidentielle américaine.

Donald Trump ne pourra pas faire son retour sur son outil de communication favori, et ce même s'il se présente une nouvelle fois en tant que candidat à la présidentielle américaine avec la victoire au bout. C'est ce qu'a signifié le directeur financier de Twitter à CNBC.

" De la façon dont nos règles fonctionnent, quand vous êtes retiré de la plateforme, vous êtes retiré de la plateforme, que vous soyez un commentateur, un directeur financier, un ancien ou actuel agent de l'État ", a déclaré Ned Segal.

Il a ajouté : " Nos politiques sont conçues pour s'assurer que les gens n'incitent pas à la violence. Si n'importe qui fait cela, nous devons le retirer du service et nos politiques ne permettent pas aux gens de revenir. "

Twitter a été la première plateforme de réseau social a suspendre Donald Trump après les événements violents au Capitole à Washington avec l'invasion d'une frange de ses partisans. Initialement prévue pour une durée de 12 heures, la suspension est devenue un retrait et une interdiction permanente.

Le compte @realDonaldTrump de Donald Trump était suivi par près de 89 millions d'abonnés. Pour son compte @POTUS en tant que 45e président des États-Unis, il existe une version archivée @POTUS45.

twitter-donald-trump

Au 31 décembre 2020, Twitter revendique 192 millions d'utilisateurs quotidiens monétisables. Après le bannissement de Donald Trump, ce chiffre aurait continué de grossir tout au long du mois de janvier.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 5

Trier par : date / pertinence
lebonga Hors ligne VIP avatar 31250 points
Le #2121374
Ca, c'est fait...
tmtisfree Hors ligne VIP icone 5016 points
Le #2121377
C'est ce que disaient aussi les nazis après avoir exterminés ceux qui ne leur plaisaient pas.

Ou les bolcheviques après avoir exterminés les Koulaks.

Ou...

Bref, seuls des imbéciles ignorants (pardon pour le redondance) peuvent se réjouir de la censure et de la perte de liberté d'expression par des firmes qu'autrement ils conspuent : il faut dire qu'on n'est pas à une incohérence près quand on vit sous le diktat de ses émotions.
JOJOlapinNo2 Hors ligne Héroïque icone 621 points
Le #2121379
tmtisfree a écrit :

C'est ce que disaient aussi les nazis après avoir exterminés ceux qui ne leur plaisaient pas.

Ou les bolcheviques après avoir exterminés les Koulaks.

Ou...

Bref, seuls des imbéciles ignorants (pardon pour le redondance) peuvent se réjouir de la censure et de la perte de liberté d'expression par des firmes qu'autrement ils conspuent : il faut dire qu'on n'est pas à une incohérence près quand on vit sous le diktat de ses émotions.


C'est la soumission.
tmtisfree Hors ligne VIP icone 5016 points
Le #2121380
JOJOlapinNo2 a écrit :

tmtisfree a écrit :

C'est ce que disaient aussi les nazis après avoir exterminés ceux qui ne leur plaisaient pas.

Ou les bolcheviques après avoir exterminés les Koulaks.

Ou...

Bref, seuls des imbéciles ignorants (pardon pour le redondance) peuvent se réjouir de la censure et de la perte de liberté d'expression par des firmes qu'autrement ils conspuent : il faut dire qu'on n'est pas à une incohérence près quand on vit sous le diktat de ses émotions.


C'est la soumission.


J'ai trouvé une zolie image, idéale pour illustrer l'article :

modéré : on se calme svp avec ce type d'image
rborn Hors ligne Vénéré avatar 2798 points
Le #2121384
Il peut toujours utiliser un pseudonyme.
sansimportance Absent VIP icone 7411 points
Le #2121386
tmtisfree a écrit :

C'est ce que disaient aussi les nazis après avoir exterminés ceux qui ne leur plaisaient pas.

Ou les bolcheviques après avoir exterminés les Koulaks.

Ou...

Bref, seuls des imbéciles ignorants (pardon pour le redondance) peuvent se réjouir de la censure et de la perte de liberté d'expression par des firmes qu'autrement ils conspuent : il faut dire qu'on n'est pas à une incohérence près quand on vit sous le diktat de ses émotions.


A mon sens, la différence avec tes exemples, c'est que ça n'est qu'une société privé et qu'elle à totalement le droit de faire ce qu'elle veut. Soit on adhère à ses règles soit on ne joue pas.
lebonga Hors ligne VIP avatar 31250 points
Le #2121387
rborn a écrit :

Il peut toujours utiliser un pseudonyme.


pas faux...

Mais la portée serait moindre...

Dlanod Pmurt
paulhenri Hors ligne Vétéran avatar 1067 points
Le #2121391
Une société privée n'a pas le droit de faire ce qu'elle veut et heureusement mais à force de tolérer la censure des intolérants, tout le monde finira par subir une injustice (infondée donc) de la part des puissants.

Il y a des lois quand il y a une sorte de discrimination telle que celle que vit D.T.
jacob13 Hors ligne VIP icone 5545 points
Le #2121396
sansimportance a écrit :

tmtisfree a écrit :

C'est ce que disaient aussi les nazis après avoir exterminés ceux qui ne leur plaisaient pas.

Ou les bolcheviques après avoir exterminés les Koulaks.

Ou...

Bref, seuls des imbéciles ignorants (pardon pour le redondance) peuvent se réjouir de la censure et de la perte de liberté d'expression par des firmes qu'autrement ils conspuent : il faut dire qu'on n'est pas à une incohérence près quand on vit sous le diktat de ses émotions.


A mon sens, la différence avec tes exemples, c'est que ça n'est qu'une société privé et qu'elle à totalement le droit de faire ce qu'elle veut. Soit on adhère à ses règles soit on ne joue pas.


Les journaux sont des sociétés privés et n'ont pas le droit de faire ce qu'ils veulent .
FRANCKYIV Absent VIP icone 49641 points
Premium
Le #2121399
ah ah ah ah ah ah ...

(A fortiori que c'était son outil préféré)
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar