La plainte de Donald Trump contre Twitter rejetée

Le par Jérôme G.  |  0 commentaire(s) | Source : CNBC
twitter-donald-trump

Un juge californien déboute Donald Trump et autres de leur plainte contre Twitter. L'ancien président des États-Unis a été banni à vie du réseau social.

Pour 44 milliards de dollars, Elon Musk va racheter le réseau social de microblogging Twitter. Dans les limites des législations de chaque pays, il prône à son habitude la liberté d'expression et compte revoir la modération qui dérive actuellement sur de la censure selon lui. Une perspective qui réjouit les conservateurs aux États-Unis.

C'est dans ce contexte qu'une plainte contre Twitter portée par Donald Trump a été rejetée par un tribunal californien. Outre l'ancien président américain, les plaignants étaient cinq autres personnes et l'organisation politique American Conservative Union qui défend des politiques conservatrices.

En mettant principalement en avant le premier amendement de la Constitution des États-Unis qui garantit le droit à la liberté d'expression, les plaignants ont pointé du doigt de la censure de Twitter avec des utilisateurs évincés.

Selon le juge californien James Donato, Twitter est une entreprise privée et le premier amendement " ne s'applique qu'aux restrictions de la liberté d'expression par le gouvernement, pas aux prétendues restrictions par des sociétés privées. "

Donald Trump ne voudrait pas revenir sur Twitter

En réponse à un autre point soulevé par les plaignants sur des pratiques dites trompeuses, le juge ajoute en outre que " les conditions d'utilisation de Twitter lui ont donné l'autorisation contractuelle d'agir comme bon lui semble en ce qui concerne tout compte ou contenu pour quelque raison que ce soit. " Les plaignants ont désormais la possibilité de modifier leur plainte.

twitter-donald-trump

Accusé d'avoir incité ses partisans à la violence lors des émeutes au Capitole à Washington le 6 janvier 2021, Donald Trump a été banni à vie de Twitter. Elon Musk a récemment indiqué que le fait d'interdire de manière permanente des utilisateurs de Twitter pour cause d'une infraction aux règles n'est pas la bonne solution. Il préfère la suspension.

Même si l'arrivée d'Elon Musk lui permettrait éventuellement de revenir sur Twitter qui était son outil de communication favori, Donald Trump a laissé entendre qu'il n'y reviendrait pas, préférant son propre réseau social Truth Social. Du moins pour le moment...

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire