Des élèves de CM2 visionnent un film porno en classe

Le par Fabien H.  |  16 commentaire(s)
Enfants ordinateur

Profitant de l'absence de leur professeur, des élèves de classe de CM2 se sont aventurés sur Internet et ont visionné des photos et extraits vidéo à caractère pornographique.

Enfants ordinateurL'utilisation d'un ordinateur s'effectue de plus en plus tôt, si bien que certains enfants savent manipuler très correctement les outils informatiques. Au vu de leur jeune âge, cela peut souvent entraîner des dérapages.

Le 27 mai dernier à l'école Victor-Hugo à Bouthéon, une classe de CM2 était en cours d'informatique. L'enseignante a dû s'absenter afin d'assister à une réunion, laissant à ses élèves des devoirs à effectuer depuis les ordinateurs de la salle. Avant de partir, elle informe le professeur de la classe voisine, afin d'assurer une surveillance en ouvrant la porte entre les deux pièces.

Au sein du petit groupe d'élèves de la classe d'informatique, trois enfants profitent de l'occasion pour désactiver le contrôle parental d'un des ordinateurs afin d'accéder à Internet. Les petits malins se sont alors lancés dans l'ouverture de sites à contenus pornographiques pendant 15 à 20 minutes, visionnant de ce fait de nombreuses photos, ainsi qu'une vidéo intitulée « La poutre de Bamako », en croyant qu'il s'agissait d'un documentaire sur l'Afrique.

La psychologue scolaire a reçu l'ensemble des enfants du groupe, chacun témoignant avoir été choqué par les images. Certains parents reprochent la « négligence » de l'institutrice, pouvant découler sur une sanction. La mairie d'Andrézieux-Bouthéon a promis de mettre en place des logiciels plus efficaces pour les ordinateurs disposés en salles de classe.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Trier par : date / pertinence
justice99 offline Hors ligne Vétéran avatar 1139 points
Le #797281
La poutre de Bamako

hahaha, je comprends que les gosses ont été choquer...

Je parie que c'est le contrôle parentale d'Orange.
tifosi offline Hors ligne Vétéran avatar 1162 points
Le #797291
En effet si c'est la première vidéo qu'on trouve sur Google, ça doit surprendre, vu la taille de l'engin
Sukebe offline Hors ligne VIP icone 7182 points
Le #797301
mdr le titre
ça pouvait qu'être un truc porno avec un titre pareil.

EDIT: lol c'te fake, une kekette en plastique
tifosi offline Hors ligne Vétéran avatar 1162 points
Le #797311
C'est un quelque sorte un documentaire sur l'Afrique finalement

Anonyme offline Hors ligne VIP avatar 5696 points
Le #797341
ou l 'aTrique?
lidstah offline Hors ligne VIP icone 6543 points
Le #797351
"la poutre de bamako" :]

Et moi qui pensait voir un reportage sur la menuiserie au Mali, eh bien je suis tout choqué!

Plus sérieusement, ils feraient mieux de faire tourner le soft de contrôle parental sur un proxy inaccessible aux gamins.
Tranber offline Hors ligne Vétéran avatar 1470 points
Le #797391
Et comment l'idée de désactiver le contrôle parental leur est venu aux gamins ?
Nucle0n offline Hors ligne Vétéran avatar 1052 points
Le #797411
Haha Le nombre de "vues" de la vidéo "la poutre de Bamako" va exploser >_<
oldjohn offline Hors ligne VIP icone 7372 points
Le #797471
Vive le privé !
Ethancarter offline Hors ligne Héroïque avatar 804 points
Le #797501
Quelle catastrophe !
Ses pauvres enfants seront traumatisés à vie. Après un tel traumatisme, ils vont sûrement marcher sur la tête en tirant la langue toute leur vie. Surtout qu'à cet âge, c'est bien connu, on crois encore à la cigogne et au Père Noël.

Quant à l'institutrice, elle mérite bien entendu la lapidation publique pour avoir laissé des enfants de 10 ans seuls pendant 5 minutes.

Dans quel monde vit-on ? On ne peut même plus laisser des enfants innocents craquer un logiciel de contrôle parental sans qu'ils tombent sur des sites pornos !

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire