Meta (Facebook) sommé de vendre Giphy

Le par Jérôme G.  |  1 commentaire(s)
meta

Après une enquête sur le rachat en 2020, l'autorité britannique de la concurrence ordonne à Meta (Facebook) de revendre Giphy.

Après une amende de 50,5 millions de livres sterling le mois denier pour le non-respect d'une injonction, la Competition and Markets Authority (CMA) ordonne désormais à Facebook (ou plutôt désormais Meta) de vendre Giphy.

L'autorité britannique de la concurrence avait lancé une enquête à la suite du rachat de Giphy par Facebook en mai 2020 qui est estimé à 400 millions de dollars. Dans la lignée de conclusions préliminaires, elle considère que la fusion de Facebook avec Giphy pourrait " nuire aux utilisateurs de réseaux sociaux et aux annonceurs au Royaume-Uni. "

Giphy est une plateforme de recherche, partage et création de GIFs animés. Pour Meta, le rachat de Giphy permet une intégration complète de sa bibliothèque de GIFs dans Instagram et d'autres applications du groupe.

giphy

" Facebook pourrait être en mesure d'augmenter sa part de marché déjà importante par rapport aux autres réseaux sociaux en refusant ou en limitant l'accès des autres plateformes aux GIFs de Giphy ", écrit la CMA. Elle ajoute que Facebook pourrait par exemple exiger de TikTok, Twitter et Snapchat qu'ils fournissent davantage de données sur les utilisateurs afin d'accéder aux GIFs de Giphy.

Un rachat pour évincer un futur concurrent

Par ailleurs, l'autorité britannique souligne que Facebook contrôle près de la moitié du marché de la publicité en ligne au Royaume-Uni et a mis un terme aux activités publicitaires de Giphy après son rachat. Le rachat aurait ainsi eu pour objectif d'éliminer un concurrent potentiel dans ce domaine.

" En obligeant Facebook à vendre Giphy, nous protégeons des millions d'utilisateurs de réseaux sociaux et encourageons la concurrence et l'innovation dans le domaine de la publicité en ligne ", déclare Stuart McIntosh, le président du groupe d'enquête pour la CMA.

Sans surprise, Meta indique (BBC News) être en désaccord avec la décision de l'autorité britannique de la concurrence. " Nous examinons la décision et envisageons toutes les options, y compris l'appel. Les consommateurs et Giphy se portent mieux grâce au soutien de notre infrastructure, de nos talents et de nos ressources. "

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Safirion offline Hors ligne VIP icone 41699 points
Le #2150485
Le gars s'appelle "McIntosh"
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire