La FCC américaine veut renforcer la sécurité des câbles sous-marins de l'internet

Le par Christian D.  |  3 commentaire(s) | Source : Venturebeat / Reuters
Fibre-optique

Les Etats-Unis ne s'inquiètent pas seulement de l'espionnage potentiel sur les futurs réseaux 5G. La FCC veut renforcer les mesures de protection au niveau des câbles sous-marins, notamment ceux qui les relient à des pays "adverses".

Les Etats-Unis ont mené une intense campagne de lobbying pour décourager les autres gouvernements d'utiliser les équipements des acteurs chinois pour leurs futurs réseaux 5G, après avoir fermé leur propre marché au prétexte d'un risque d'espionnage.

Ce même risque est évoqué par la FCC (Federal Communications Commission) pour les câbles sous-marins de fibre optique qui font transiter d'énormes quantités de données et constituent l'ossature de l'Internet mondial.

Un représentant de la FCC a fait valoir qu'il était nécessaire de s'intéresser aux câbles dont les points d'atterrissement se situent dans des pays "adverses", et notamment les quatre câbles reliant directement les USA à la Chine et qui sont contrôlés par des entreprises sous contrôle des autorités chinoises.

PLNC

La FCC indique qu'il s'agit de s'assurer que ces pays ne seront pas en mesure de limiter, bloquer ou intercepter les communications transitant par les câbles.

Un coup de semonce a déjà été donné fin août quand le gouvernement US a exprimé des réserves vis à vis de l'utilisation du câble PLCN (Pacific Light Cable Network) financé par Google et Facebook pour renforcer leurs services en Asie avec un point d'atterrissement à Hong Kong jugé problématique du fait d'une possible interception chinoise, contrairement à celui arrivant à Taiwan.

Google, Facebook mais aussi China Mobile n'ont ainsi pas obtenu l'autorisation de réserver spécifiquement une partie des capacités du câble reliant San Francisco à Hong Kong pour leurs services.

Des mesures de fermeture des activités télécom sur le sol américain de plusieurs entreprises considérées comme sous contrôle de l'Etat chinois sont également envisagées par la FCC.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
DjDeViL away Absent Vétéran icone 2284 points
Le #2109682
Ce qui me fait rire c'est qu'on est dans l'air des ondes mais si on veut qq chose de fiable et rapide c'est par le câble quand je vois le schéma j'ai l'impression qu'il y a un chinois qui tient un bout du RJ45 et de l'autre un américain de l'autre côté de l'océan
Phil995511 away Absent Vétéran icone 2186 points
Le #2109685
Tiens, à l'époque du début de la technologie GSM les USA avaient fait pression sur l'EU pour qu'elle ne crypte pas les données de manière trop forte... Laissant ainsi le champ libre aux agents US d'espionner qui il voudraient sans trop avoir besoin de hautes technologies pour cela

Il s'en est suivit les affaires Snowden & Assange... les écoutes téléphoniques révélées de personnalités comme Angela Merkel and co.

Aujourd'hui les USA ne s'en prennent plus trop à nos cousins Russes mais aux Chinois cette fois-ci, en cherchant à les disqualifier de tous points de vue... Ces américains ont semble-t-il besoin de se trouver des "boucs émissaires" pour justifier leur état d'esprit vindicatif ;-(

Comment va cette phrase déjà, « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'œil de ton frère et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil à toi ! ». Cette nation à tristement un comportement bien juvénile ce de tous points de vue ;-(
Anonyme
Le #2109687
"un point d'atterrissement" ? Hmmm il faudrait peut-être changer de terme car il n'a rien à faire ici à ma connaissance mais peut-être me gourre-je
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire