Flickr : le contenu explicite pour les comptes payants

Le par Jérôme G.  |  1 commentaire(s)
Flickr

Flickr va limiter un peu plus les comptes gratuits et réservera la publication de contenus explicites aux comptes payants.

Dans le giron de SmugMug (une plateforme payante de partage et d'hébergement de photos) depuis 2018, Flickr œuvre depuis dans le sens d'une limitation de son offre gratuite et pour attirer mécaniquement davantage d'utilisateurs vers son offre payante Flickr Pro, tout en enrichissant cette dernière.

Une nouvelle tentative en la matière concerne une prochaine limite à 50 images dites non publiques pour les comptes gratuits sur Flickr. Sachant que depuis 2019, les comptes gratuits sont limités à 1 000 photos ou vidéos.

Les photos publiques sont par définition les photos que tous les visiteurs de Flickr peuvent voir. Sinon, elles sont donc considérées comme des photos non publiques et il y aura un risque de suppression au-delà de 50 images non publiques sur les comptes gratuits.

Flickr

Contenu NSFW ou explicite

Également dans le cadre d'une évolution des conditions d'utilisation de Flickr, un changement va toucher le contenu modéré ou restreint avec de la nudité partielle ou complète, des actes sexuels.

Ce type de contenu est autrement qualifié de NSFW (Not Safe For Work) ou explicite par Flickr en référence à d'autres plateformes.

Flickr réservera la possibilité de publier du contenu modéré ou restreint aux abonnés Flickr Pro. À voir si la suite logique ne sera pas de permettre aux comptes Flickr Pro de proposer des abonnements afin d'accéder à du contenu NSFW…

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
ondeisback offline Hors ligne Vétéran avatar 1538 points
Le #2160225
Ca sent le Onlyfans de + en + quand même
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire