Google fait (encore) appel de son amende de 2,42 milliards d'euros

Le par Jérôme G.  |  3 commentaire(s)
justice

Cette fois-ci auprès de la Cour de justice de l'Union européenne, Google conteste une nouvelle fois sa grosse amende de 2,42 milliards d'euros de 2017.

En novembre dernier, le Tribunal de la Cour européenne avait confirmé la lourde amende de 2,42 milliards d'euros infligée à Google par la Commission européenne.

Prononcée mi-2017, cette amende est en rapport avec une sanction pour abus de position dominante sur le marché des moteurs de recherche. Il a été reproché à Google de favoriser son service Google Shopping au détriment d'autres comparateurs de prix concurrents.

Google-Shopping-Commission-europenne

Un porte-parole d'Alphabet - la maison-mère de Google - a confirmé à Reuters qu'un nouvel appel contre cette amende a été déposé auprès de la plus haute juridiction de l'Union européenne.

Appel devant la juridiction supérieure

" Après mûre réflexion, nous avons décidé de faire appel de la décision du Tribunal parce que nous estimons que certains aspects nécessitent une clarification juridique de la part de la Cour de justice de l'Union européenne. "

Le porte-parole ajoute qu'indépendamment de l'appel, " nous continuons d'investir dans notre remède qui fonctionne avec succès depuis plusieurs années, et nous continuerons de travailler de manière constructive avec la Commission européenne. "

Ce remède fait référence à des modifications apportées pour l'affichage des résultats de recherche, et des annonces pour les offres de divers comparateurs via un système d'enchères auquel participe aussi Google Shopping..

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
lebonga online Connecté VIP avatar 33174 points
Le #2155210
Ils ont attendu que le "Banquier de Rothschild" dirige l'Europe pour retenter...

Y'a une loi, ils l'ont enfreint, ils paient, point.

D'autant que leur "remède" me semble plutôt un placébo...

J'espère que la CJUE restera inflexible...
Mouve92 offline Hors ligne VIP icone 10070 points
Le #2155215
Il faut bien qu'ils occupent leur "armée" d'avocats.
Kimyh offline Hors ligne Vénéré avatar 3510 points
Le #2155231
Jamais entendu parler de "google shopping".
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire