Guide d'achat : les meilleures imprimantes 3D du moment

Le par Mathieu M.  |  2 commentaire(s)
CR10 Max_14

Voici notre guide d'achat présentant les meilleures imprimantes 3D du moment, en fonction de vos besoins et budget

L'impression 3D se démocratise un peu plus chaque jour et beaucoup de marques s'invitent sur le marché. Les références sont nombreuses et il devient rapidement facile de se perdre au sein de l'offre disponible.

En fonction de vos besoins, certaines machines peuvent être plus adaptées que d'autres et certaines complètement inappropriées au point de faire tourner l'expérience au calvaire.

Vous trouverez ci-dessous notre sélection des meilleures imprimantes 3D du moment après que nous ayons tenu compte des points clés suivants :

  • Le volume d'impression
  • Le silence
  • Les matières prises en charge
  • Le plateau chauffant
  • La communauté disponible.
Artillery Hornet

L’imprimante 3D Hornet fait partie de l’entrée de gamme du célèbre constructeur Artillery qui nous avait laissé une forte impression avec ses différents modèles.

La Artillery Hornet dispose d'un volume d’impression de 220 x 220x 250 mm. Une buse en 0,4 mm est montée sur la machine qui peut générer une chaleur de 240°C maximum. L’ensemble de l’électronique se cache sous le châssis et la machine est composée d’une structure en aluminium avec des carénages en ABS jaune.

La Hornet possède plusieurs particularités : un simple Z situé sur le dessus pour limiter les effets de vibration, mais surtout un système de câble breveté reliant la machine à la tête d’impression.

artillery hornet

Dans un seul câble, on retrouve l’ensemble des connecteurs nécessaires à alimenter la tête ainsi qu’un tube de PTFE permettant d’amener la tête au filament (PLA, ABS, PETG, etc.), le tout étant relié à l’extrudeur en configuration bowden. Ce système permet d’obtenir une machine au visuel très épuré avec un seul câble.

La machine est dotée d’une alimentation de 350 watts, d’un plateau en verre avec revêtement facilitant l’accroche, d’une carte 32 bits avec drivers silencieux et d’un tendeur de courroie en X. Elle dispose d’un écran traditionnel à molette. Une vraie réussite.

Points forts : Artillery Hornet

  • Prix abordable
  • Facile à monter
  • Design épuré (quasi sans cables)

Où l'acheter au meilleur prix

Wanhao D12 230

L'imprimante 3D Wanhao Duplicator 12 230, que nous avons testée, propose un volume d'impression de 230 x 230 x 240 mm, ce qui correspond à une majorité de projets. La tête d'impression est fournie avec une buse de 0,4 mm de diamètre et peut atteindre 255°C avec une précision annoncée de 0,08 mm par hauteur de couche et une vitesse entre 10 et 150 mm/s.

wanhao d12

On observe un écran TFT accompagné d'une carte mère Robin Nano V1.2 et une carte 32 bits qui supporte 5 drivers moteurs amovibles. Sur les axes XY, Wanaho a installé deux drivers silencieux TMC 2209. L'imprimante arrive en kit, mais l'ensemble est simplifié par une notice en français et permet de monter l'imprimante en quelques dizaines de minutes.

A noter qu'il existe une version DUAL avec un double extrudeur qui permet d'imprimer sans changement avec deux couleurs de fil différentes. L'imprimante Wanhao Duplicator 12 230 prend en compte les fils de PLA, PETG, PVA, PLA et PETG, TPU… Une vraie surprise pour une imprimante d'excellente qualité proposée à un prix agressif et disponible via le revendeur Wanhao situé en France.

Points forts : Wanhao D12 230

  • Équipement complet
  • Parfait pour débuter
  • Support technique
  • Prix très agressif

Où l'acheter au meilleur prix

BIQU B1

La BIQU B1 est une imprimante de type FDM que l’on reçoit en kit mais tout sera monté en moins d'une heure, les outils nécessaires au montage étant fournis. L’imprimante embarque une carte mère 32 bits et des drivers silencieux. L’écran de contrôle en couleur donne accès à une interface fonctionnant sous Marlin qui permet de contrôler l’imprimante facilement. Elle est équipée d’un capteur de fin de filament. De plus, sur le plateau, vous profiterez d’une plaque magnétique facilement déplaçable.

BIQU B1

La conception du moteur à double axe Z rend la tête d’impression plus stable. La BIQU B1 offre une zone d’impression de 235 x 235 x 270 mm, elle prend en charge une bonne partie des filaments comme le PLA, l’ABS, ou encore le PETG. La buse peut monter en température jusqu’à 260°C qui permet d’imprimer facilement du filament carbone.

Innovante, la tête d’impression se connecte grâce à un port USB, ce qui permet de la changer facilement si l’on souhaite utiliser un module laser ou CNC, ce qui fait ainsi d’elle une imprimante multifonction.

Points forts : BIQU B1

  • Excellente adhérence
  • Impression très fiable
  • Facilement évolutive
  • Instructions détaillées

Où l'acheter au meilleur prix

Artillery Sidewinder X1 : très silencieuse, polyvalente et accessible

L'Artillery Sidewinder X1 que nous avons testée est un petit ovni dans l'univers de l'impression 3D. Là où la plupart des marques se résument à copier une base identique, Artillery va plus loin avec sa Sidewinder et innove sur plusieurs points.

La X1 propose une technologie FDM par dépôt de filament fondu. Elle opte pour le format all in one avec l'électronique intégrée au châssis et un écran couleur tactile. Sa surface d'impression est de 300x300x400 mm.

Sidewinder X1 Artillery 1

L'imprimante se distingue par plusieurs points, à commencer par le choix de l'extrusion en direct drive : le filament arrive directement dans l'extrudeur (Titan avec ratio 3:1) poussant directement dans la tête de type V6 Volcano. Ce choix permet d'offrir un contrôle plus précis de l'extrusion, mais aussi de limiter les rétractions tout en ouvrant la possibilité d'imprimer des filaments très flexibles (flex, TPU...) avec aisance.

La tête Volcano a la particularité d'offrir une très grande zone de chauffe à la buse, ce qui permet d'imprimer très rapidement et d'envoyer beaucoup de matière sans perdre en chaleur. On peut ainsi aisément envisager l'installation d'une buse de diamètre important (0.8 mm de diamètre ou supérieur) pour réduire les temps d'impression.

Aucun câblage n'est visible sur la X1 puisque toutes les connectiques sont concentrées dans des nappes plates particulièrement pratiques. Artillery dispose également d'un brevet sur les connexions de tiges filetées permettant de limiter les frictions et les efforts. En outre, la tête d'impression dispose d'une LED permettant d'éclairer la zone d'impression.

Le tapis d'impression livré avec la machine est une surface en verre disposant d'un revêtement spécifique de bonne qualité. Ajoutons à tout cela un fonctionnement dans un silence total grâce aux drivers TMC 2209 et au jeu de ventilateurs sélectionnés spécialement.

Points forts : Artillery Sidewinder X1 : très silencieuse, polyvalente et accessible

  • Les innovations
  • Le silence total
  • La qualité de l'ensemble
  • Le Direct Drive
  • Simple d'utilisation

Où l'acheter au meilleur prix

Creality CR-6 SE

La Creality CR-6 est une bonne imprimante 3D de type FDM qui vous sera livrée en kit, mais il ne vous faudra que quelques dizaines de minutes pour la monter. Son châssis est en aluminium et présente une structure très robuste.

Elle offre un volume d’impression de 235 mm x 235 mm x 250 mm, ce qui est très convenable pour les projets imprimés d'aujourd’hui. Sa vitesse d’impression est de 80 à 100 mm/s pour une résolution d’impression de 0,1 mm. Elle est compatible avec les matériaux PLA, TPU, PETG, ABS et bois et du filament de 1,75 mm.

CR-6 SE

Elle est équipée d’un écran tactile couleur de 4,3 pouces permettant de contrôler facilement l’imprimante. Grâce à son contrôleur Trinamic avec des chipsets ATmega-2560, la CR-6 est très silencieuse. De plus, elle intègre un capteur de fin de filament photoélectrique qui permet de stopper la machine afin de reprendre l’impression en cours ou encore un axe Z à double entraînement, un plateau en verre texturé et des tendeurs de courroies. La machine prend 16 points de mesures pour faire un nivellement parfait pour la meilleure des accroches. Le leader Creality toujours aussi efficace !

Points forts : Creality CR-6 SE

  • Montage simple et rapide
  • Facile d’utilisation
  • Mise à niveau automatique
  • Robuste et silencieuse

Où l'acheter au meilleur prix

Les point clés à considérer

Évaluez vos besoins

Pourquoi souhaitez-vous vous lancer dans l'impression 3D ? Si vous êtes simplement curieux, un petit tour dans un fablab ou certaines médiathèques permettent de s'offrir une première approche de cet univers.

Sans réel projet autre que votre simple curiosité, nous vous recommandons d'investir une somme relativement modeste. On trouve désormais des imprimantes 3D de très bonne qualité à des prix situés entre 150 et 200 euros. En contrepartie d'un prix abordable, il faudra toutefois mettre la main à la pâte et assembler la machine à réception, et composer avec un volume d'impression aux dimensions parfois réduites.

Le volume d'impression

Acheter une imprimante 3D dont le volume d'impression ne correspond pas à vos besoins peut se révéler très compliqué à gérer. Certes, on peut toujours imprimer de grandes pièces sur de petites machines en les coupant et en les assemblant façon Puzzle, mais cela demande plus de post-traitement pour obtenir des finitions parfaites.

Il faut également savoir que, dans l'idéal, chaque machine doit être adaptée à chaque projet : imprimer une petite pièce sur une très grosse machine n'est pas toujours idéal et l'on y arrivera plus vite et avec de meilleurs résultats sur une machine plus petite.

Enfin, sachez que les imprimantes dont les volumes d'impression se situent autour des 220x220x250 mm correspondent à une grande partie des projets réalisés par la communauté des makers.

Les nuisances et l'environnement

Selon la place dont vous disposez et l'emplacement dans lequel vous souhaitez poser votre imprimante, tout modèle ne sera pas forcément adapté.

Les modèles d'ancienne génération sont souvent équipés de drivers 4988 qui se montrent particulièrement bruyants. Les moteurs grincent et "chantent" pendant toute l'impression. Par ailleurs, il n'est pas toujours possible de changer ces drivers sans changer complètement de carte mère... Si vous souhaitez installer une imprimante à proximité d'un lieu de repos, il faudra miser sur une imprimante silencieuse.

Dans tous les cas, il faudra penser à installer sa machine dans une pièce qui peut être ventilée pour évacuer régulièrement les émanations de particules fines émises lors de l'impression, voire des composants parfois toxiques dégagés par certains filaments techniques.


Quels types de matériaux souhaitez-vous imprimer ?

Si vous souhaitez imprimer des objets de décoration d'intérieur, des figurines et autres articles non soumis à des contraintes mécaniques ou de températures, la plupart des imprimantes 3D peuvent suffire.

Pour les impressions plus techniques, il faudra s'assurer de pouvoir imprimer des filaments plus complexes que le PLA traditionnellement utilisé. PETG, ABS, Polycarbonate, Nylon, ASA... assurez-vous que la machine que vous achetez est capable d'imprimer convenablement ces matières.


La communauté et le support disponible

Cela vaut pour tout type d'appareil que l'on achète dans le commerce : il est plus évident de miser sur des modèles populaires qui disposent d'une communauté solide ou d'un SAV en France pour limiter les ennuis et trouver plus facilement des réponses à ses problèmes.

Avec ces quelques éléments en poche, vous pourrez plus facilement porter votre choix parmi la foule de références proposées sur le marché. En outre, notre guide vous propose une sélection des machines les plus attractives du moment, avec notre expertise à la clé !

  • Partager ce contenu :

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
kerlutinoec offline Hors ligne VIP icone 13853 points
Le #2144947
Bon et au final c'est laquelle la mieux ?
Bruno online Connecté Equipe GNT icone 19315 points
Le #2144958
kerlutinoec a écrit :

Bon et au final c'est laquelle la mieux ?


moi perso je vote pour les Wanhao D12 230 et Artillery Sidewinder X1, deux références
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire