Captures d'écran de cyberharcèlement : Emmanuel Macron annonce une application 3018

Le par Jérôme G.  |  20 commentaire(s)
cyberharcelement

Pour la lutte contre le cyberharcèlement, une application dérivée du numéro 3018 verra le jour en février prochain. Elle permettra de transmettre des captures d'écran de cas de harcèlement.

À l'occasion de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire, le président de la République annonce qu'en plus du numéro gratuit 3018 mis en place en début d'année contre les violences numériques et le cyberharcèlement, une application 3018 sera lancée en février prochain.

net-ecoute-fr-e-enfance-3018

" L'application permettra aux victimes et aux témoins d'adresser une capture d'écran de situations de harcèlement afin que celles-ci soient encore mieux accompagnées ", déclare Emmanuel Macron. Il s'agira donc de faciliter le signalement, recueillir des preuves et dénoncer des harceleurs.

Pour le moment, peu de détails toutefois concernant le fonctionnement de cette application mobile. Patron d'Orange, Stéphane Richard a réagi en indiquant que son groupe est prêt à apporter sa contribution pour le développement et la diffusion de l'application dérivée du 3018.

À partir de la rentrée 2022 et pour aider à mieux utiliser le numérique et les réseaux sociaux, une expérimentation verra en outre le jour avec une certification à la sensibilisation au numérique pour les élèves de 6e. Elle aura vocation à être généralisée à partir de 2023.

Écho à une proposition de loi

Dans le cadre de l'accompagnement des parents, le chef de l'État a également annoncé que la loi sera modifiée afin d'améliorer le contrôle parental, en soulignant une installation par défaut sur tous les smartphones, tablettes et ordinateurs utilisés par les enfants.

Actuellement, la législation oblige les fournisseurs d'accès à Internet à fournir un contrôle parental à leurs abonnés.

La question du contrôle parental fait l'objet d'une proposition de loi de députés de la majorité présidentielle qui sera débattue début 2022 à l'Assemblée nationale. Le texte (désormais accessible) prévoit notamment " l'obligation pour les fabricants d'installer un système de contrôle parental et de proposer à l'utilisateur son activation lors de la première mise en service de l'appareil. "

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Trier par : date / pertinence
iFlo59 online Connecté VIP icone 31779 points
Premium
Le #2149507
Les téléphones portables sont toujours présents dans les collèges, pire encore, il y en a qui ramènent des ordinateurs portables (principalement ceux qui ont des problèmes), mais j'ai appris par un jeune, que certains l'encourageait à connecter le téléphone au WiFi pour aller sur PornHub par exemple, tout ça en tout tranquillité dans les cours de récrée, en présence des gamins de 6è à 3è a s'excité comme des puces et être vulgaire comme des beaufs, au point de manquer de respects aux filles présentes dans l'enceintes. (Du genre : T'es bonne, sale pute, ce soir jte baise...)

Sans compter le harcèlement qu'il y a envers les élèves les plus fragiles ou ceux qui ne correspondent pas aux critères de la société, qu'ils sont gros, maigres, moches, qui ne portent pas de marque, ou qu'il s'habille mal, ou qu'il ne fume pas de joint comme les autres (oui oui, y a des gamins qui fument à 12 ans... pas de la clope je précise).

Y en a même qui se permettent de ramener des objets illicites, ou même ils iraient jusqu'à filmer leurs professeurs pour les humilier en live ou se moquer du physique. (C'est arrivé dans le collège de ma ville), cette histoire à fini au commissariat sans que j'en sache autant aujourd'hui.

Moi je dis, qu'il devrait avoir un brouilleur de signal dans chacun des établissements pour dissuader les élèves à utiliser leurs téléphones et faire des méfaits, dans mes souvenirs le collège ce n'était pas ça du tout, c'était plutôt de la bonne rigolade avec les copains, sans arrière pensée et sain, le harcèlement était présent mais les surveillants étaient très présents pour empêcher les rackets, vols, tabassages ou les arènes de baston.

Le truc qui posent énormément de problème dans ces établissements ce sont les comportements des parents "Je m'en foutiste, mon enfant est parfait.e", y a un baston, CPE et signalement au parent, le lendemain l'enfant revient comme si de rien était voir même encouragé par le père ou un parent.
Les heures de colles ne leur font même plus rien, au contraire, ils s'en amusent à les collectionner pour pouvoir utiliser le smartphone dans la salle et faire du grabuge.
Il est arrivé qu'un élève a été sanctionné pour avoir fumé de la weed en dehors de l'établissement (un surveillant l'a pris en train de fumer devant la grille), limite le père félicitait le gamin pour avoir fumer a l'extérieur de l'établissement...

Je ne dis pas que la jeunesse fout le camp, j'ai connu des parents très sérieux, leurs enfants sont quasi irréprochable, heureusement qu'il en a !

La base, c'est l'éducation, si les parents indignes ne sont pas capable de montrer le bon exemple, ceux là, il faudrait les priver de tout aide et de retirer leurs gamins.
thedude offline Hors ligne Habitué icone 235 points
Le #2149508
Vu comment je me fais harcelé, entre autre, par le gouvernement, je ne manquerai pas de contacter la plateforme.
Mises à l'écart, certains qui prennent un malin plaisir pour nous montrer du doigt comme responsables de la 5e vague, et la masse de témoins qui restent passifs. On a tous les signaux d'alerte.
paulhenri offline Hors ligne Vétéran icone 1726 points
Le #2149512
Ca va être la porte ouverte à n'importe quoi.

Les gens n'ayant plus le sens des nuances, un refus, une critique sera vu comme un harcèlement.

Nous entrons de plein pied dans la société de hypocrisie à l'américaine où tout est "amazing".

"Demolition Man" (le film) devient une réalité. Quelle horreur ce monde.
zzepx offline Hors ligne VIP icone 7664 points
Le #2149513
iFlo59 a écrit :

Les téléphones portables sont toujours présents dans les collèges, pire encore, il y en a qui ramènent des ordinateurs portables (principalement ceux qui ont des problèmes), mais j'ai appris par un jeune, que certains l'encourageait à connecter le téléphone au WiFi pour aller sur PornHub par exemple, tout ça en tout tranquillité dans les cours de récrée, en présence des gamins de 6è à 3è a s'excité comme des puces et être vulgaire comme des beaufs, au point de manquer de respects aux filles présentes dans l'enceintes. (Du genre : T'es bonne, sale pute, ce soir jte baise...)

Sans compter le harcèlement qu'il y a envers les élèves les plus fragiles ou ceux qui ne correspondent pas aux critères de la société, qu'ils sont gros, maigres, moches, qui ne portent pas de marque, ou qu'il s'habille mal, ou qu'il ne fume pas de joint comme les autres (oui oui, y a des gamins qui fument à 12 ans... pas de la clope je précise).

Y en a même qui se permettent de ramener des objets illicites, ou même ils iraient jusqu'à filmer leurs professeurs pour les humilier en live ou se moquer du physique. (C'est arrivé dans le collège de ma ville), cette histoire à fini au commissariat sans que j'en sache autant aujourd'hui.

Moi je dis, qu'il devrait avoir un brouilleur de signal dans chacun des établissements pour dissuader les élèves à utiliser leurs téléphones et faire des méfaits, dans mes souvenirs le collège ce n'était pas ça du tout, c'était plutôt de la bonne rigolade avec les copains, sans arrière pensée et sain, le harcèlement était présent mais les surveillants étaient très présents pour empêcher les rackets, vols, tabassages ou les arènes de baston.

Le truc qui posent énormément de problème dans ces établissements ce sont les comportements des parents "Je m'en foutiste, mon enfant est parfait.e", y a un baston, CPE et signalement au parent, le lendemain l'enfant revient comme si de rien était voir même encouragé par le père ou un parent.
Les heures de colles ne leur font même plus rien, au contraire, ils s'en amusent à les collectionner pour pouvoir utiliser le smartphone dans la salle et faire du grabuge.
Il est arrivé qu'un élève a été sanctionné pour avoir fumé de la weed en dehors de l'établissement (un surveillant l'a pris en train de fumer devant la grille), limite le père félicitait le gamin pour avoir fumer a l'extérieur de l'établissement...

Je ne dis pas que la jeunesse fout le camp, j'ai connu des parents très sérieux, leurs enfants sont quasi irréprochable, heureusement qu'il en a !

La base, c'est l'éducation, si les parents indignes ne sont pas capable de montrer le bon exemple, ceux là, il faudrait les priver de tout aide et de retirer leurs gamins.


Toi, tu as connu l'époque où les professeurs, instituteurs et surveillants pouvaient sermonner les gosses indisciplinés sans se faire insulter ou tabasser.
iFlo59 online Connecté VIP icone 31779 points
Premium
Le #2149522
zzepx a écrit :

iFlo59 a écrit :

Les téléphones portables sont toujours présents dans les collèges, pire encore, il y en a qui ramènent des ordinateurs portables (principalement ceux qui ont des problèmes), mais j'ai appris par un jeune, que certains l'encourageait à connecter le téléphone au WiFi pour aller sur PornHub par exemple, tout ça en tout tranquillité dans les cours de récrée, en présence des gamins de 6è à 3è a s'excité comme des puces et être vulgaire comme des beaufs, au point de manquer de respects aux filles présentes dans l'enceintes. (Du genre : T'es bonne, sale pute, ce soir jte baise...)

Sans compter le harcèlement qu'il y a envers les élèves les plus fragiles ou ceux qui ne correspondent pas aux critères de la société, qu'ils sont gros, maigres, moches, qui ne portent pas de marque, ou qu'il s'habille mal, ou qu'il ne fume pas de joint comme les autres (oui oui, y a des gamins qui fument à 12 ans... pas de la clope je précise).

Y en a même qui se permettent de ramener des objets illicites, ou même ils iraient jusqu'à filmer leurs professeurs pour les humilier en live ou se moquer du physique. (C'est arrivé dans le collège de ma ville), cette histoire à fini au commissariat sans que j'en sache autant aujourd'hui.

Moi je dis, qu'il devrait avoir un brouilleur de signal dans chacun des établissements pour dissuader les élèves à utiliser leurs téléphones et faire des méfaits, dans mes souvenirs le collège ce n'était pas ça du tout, c'était plutôt de la bonne rigolade avec les copains, sans arrière pensée et sain, le harcèlement était présent mais les surveillants étaient très présents pour empêcher les rackets, vols, tabassages ou les arènes de baston.

Le truc qui posent énormément de problème dans ces établissements ce sont les comportements des parents "Je m'en foutiste, mon enfant est parfait.e", y a un baston, CPE et signalement au parent, le lendemain l'enfant revient comme si de rien était voir même encouragé par le père ou un parent.
Les heures de colles ne leur font même plus rien, au contraire, ils s'en amusent à les collectionner pour pouvoir utiliser le smartphone dans la salle et faire du grabuge.
Il est arrivé qu'un élève a été sanctionné pour avoir fumé de la weed en dehors de l'établissement (un surveillant l'a pris en train de fumer devant la grille), limite le père félicitait le gamin pour avoir fumer a l'extérieur de l'établissement...

Je ne dis pas que la jeunesse fout le camp, j'ai connu des parents très sérieux, leurs enfants sont quasi irréprochable, heureusement qu'il en a !

La base, c'est l'éducation, si les parents indignes ne sont pas capable de montrer le bon exemple, ceux là, il faudrait les priver de tout aide et de retirer leurs gamins.


Toi, tu as connu l'époque où les professeurs, instituteurs et surveillants pouvaient sermonner les gosses indisciplinés sans se faire insulter ou tabasser.


ça me fait très mal de le dire... il y a un peu moins de 20 ans c'était encore comme ça dans mon collège. Que s'est-il passé

Quand je me faisais disputer, je respectais mon prof
Mes parents ne m'ont jamais appris à me rebeller contre eux
fzero offline Hors ligne Vénéré icone 3234 points
Le #2149523
Le contrôle parental c'est bidon, il faut juste s'occuper de ses gosses comme il faut !
GabMogwai offline Hors ligne Vénéré icone 3410 points
Le #2149529
Que jeunesse se fasse hein, avec les technologies d'aujourd'hui
Mais perso, quand j'étais au collège c'était bien plus pépère jusqu'en 1999 de ma 3ème
saepho offline Hors ligne VIP icone 25734 points
Premium
Le #2149552
paulhenri a écrit :

Ca va être la porte ouverte à n'importe quoi.

Les gens n'ayant plus le sens des nuances, un refus, une critique sera vu comme un harcèlement.

Nous entrons de plein pied dans la société de hypocrisie à l'américaine où tout est "amazing".

"Demolition Man" (le film) devient une réalité. Quelle horreur ce monde.


Pourquoi voir le pire partout ?

Je me trompe surement, mais tes propos me laisse sous-entendre que tu préfères qu'on ne fasse rien, et que l'on ne protège pas ceux qui se font harceler, agressés, humilier...
lihire04 online Connecté Vétéran avatar 1049 points
Le #2149553
je ne pense pas qu'il faut protéger trop les gosses.
Moi aussi au collège j'ai subi des moqueries, des engueulades, des bastons. Ce qui me tue pas me rends plus fort, si je n'avais pas été confronté à la "jungle" je n'aurais peut être pas pu faire de grosses études.

Beaucoup de lycéens échouent à leurs premières de fac, car ils sont faible et sont pas préparé psychologiquement. En fac tu es livré à toi même, les profs en on rien à foutre de toi et si tu étudies dans une branche avec concours comme médecine, prépare toi à subir pleins de coup de couteau dans le dos. Combien de premières années de médecine abandonnent en larme car mal préparé ?

le collège est un bon début dans le vrai monde.
saepho offline Hors ligne VIP icone 25734 points
Premium
Le #2149554
lihire04 a écrit :

je ne pense pas qu'il faut protéger trop les gosses.
Moi aussi au collège j'ai subi des moqueries, des engueulades, des bastons. Ce qui me tue pas me rends plus fort, si je n'avais pas été confronté à la "jungle" je n'aurais peut être pas pu faire de grosses études.

Beaucoup de lycéens échouent à leurs premières de fac, car ils sont faible et sont pas préparé psychologiquement. En fac tu es livré à toi même, les profs en on rien à foutre de toi et si tu étudies dans une branche avec concours comme médecine, prépare toi à subir pleins de coup de couteau dans le dos. Combien de premières années de médecine abandonnent en larme car mal préparé ?

le collège est un bon début dans le vrai monde.


Tu prends ton cas, mais il faut voir la majorité...
Tu dis que tu as fait partie des 3% des enfants qui ont été maltraités, qu'on t'a pété la gueule, mais que ça t'a aidé, et c'est tant mieux pour toi.
Sauf que pour la majorité des collégiens qui subissent cela, ils ne réagissent pas comme ça, et au contraire, se recroqueville sur eux, quittent le monde scolaire, et deviennent des cas sociaux, indépendamment de leur volonté...

Malheureusement, j'ai encore le cas d'un enfant qui a subit des moqueries, des humiliations. Résultat, il est déscolarisé depuis 2 ans. On a tenté de le rescolariser. Dernièrement, il est rentré en classe avec une pierre en disant qu'il allait péter la gueule à la moindre personne qui lui parlerait.
il a été convoqué en conseil de discipline pour la semaine prochaine.
Résultat, oui, ca la fait devenir plus fort, mais cela risque encore plus de l'exclure...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire