Huawei : Meng Wanzhou, fille du fondateur, devient l'une des dirigeantes du groupe

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s) | Source : Les Echos
huawei-logo

La fille du fondateur de Huawei, déjà directrice financière et un temps mise en résidence surveillée au Canada, devient l'une des dirigeantes du groupe selon le principe de présidence tournante.

Lors de l'offensive de l'administration Trump contre Huawei en 2019, la directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou, et par ailleurs fille du fondateur de l'entreprise Reng Zhengfei, avait été arrêtée au Canada et placée en résidence surveillée.

Sa situation n'a évolué qu'en septembre 2021 après un accord passé qui annule les charges retenues de fraude. Revenue au pays, la directrice financière se voit attribuer de nouvelles fonctions en devenant l'une des trois dirigeantes de Huawei, aux côtés de Hu Houkun et Xu Zhijun, selon le principe de présidence tournante voulant que le CEO change tous les six mois, sous la supervision générale mais moins exécutive de Reng Zhengfei.

huawei-logo

Son arrestation lors d'une escale à Vancouver avait constitué le point de départ de tensions grandissantes entre les Etats-Unis et la Chine et l'amorce d'une série de sanctions contre Huawei, soupçonnée d'espionnage et de vol de technologies US.

Le géant chinois, au firmament des premiers pas du déploiement des réseaux 5G et alors numéro deux mondial de la téléphonie, a subi un fort contre-coup des sanctions américaines en perdant l'accès à un certain nombre de technologies et aux techniques de gravure fine des fondeurs, la Chine ne disposant pas encore de fonderies très avancées en alternative.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire