Ingenuity : l'hélicoptère martien survit à sa première nuit glaciale

Le par Jérôme G.  |  14 commentaire(s)
nasa-ingenuity-mars-helicoptere

Déployé sur le sol martien, le petit hélicoptère Ingenuity a survécu par ses propres moyens à sa première nuit sur Mars. Une tentative de vol doit avoir lieu le 11 avril au plus tôt.

Arrivé sur Mars en étant attaché sous le châssis du rover Perseverance qui a atterri sur la planète rouge le 18 février, l'hélicoptère Ingenuity a été lâché sur le sol martien le 4 avril. Après un voyage de 471 millions de kilomètres, " une chute finale de 10 cm entre le ventre de l'astromobile et la surface de Mars ", a indiqué le Jet Propulsion Laboratory de la Nasa.

Le laboratoire de l'agence spatiale américaine annonce désormais que le petit hélicoptère martien a survécu à sa première nuit froide sur Mars via ses propres moyens, sans donc pouvoir s'appuyer sur l'énergie de Perseverance qui a pris ses distances.

Alors que la nuit sur Mars peut atteindre des températures de jusqu'à -90 °C, Ingenuity dispose de panneaux solaires et d'un radiateur qui doit lui permettre de maintenir à l'intérieur une température de l'ordre de 7 °C afin de préserver ses équipements comme la batterie et certains composants électroniques sensibles.

Un premier vol pas avant le 11 avril

Le Nasa parle d'ores et déjà d'une étape importante franchie pour le drone autonome d'à peine 1,8 kg. Les vérifications sont se poursuivre et il est prévu de libérer les pales du rotor le 7 avril. Un premier vol de Ingenuity sur Mars pourrait avoir lieu le 11 avril au plus tôt.

ingenuity-sur-le-sol-martiencrédits : NASA / JPL-Caltech

Rappelons que Ingenuity est une démonstration d'une technologie de vol miniaturisée dans un environnement particulièrement complexe avec l'atmosphère de Mars qui est beaucoup plus ténue que celle de la Terre. Il n'y a pas d'instruments scientifiques à bord.

Dans le cadre d'une campagne de vols d'essai de 30 jours martiens, le premier vol consistera à faire tourner les rotors à plus de 2 500 tours par minute et pour effectuer un décollage à la verticale. Ingenuity montera à une altitude de 3 mètres à raison de 1 m par seconde pour un vol stationnaire pendant une durée de 30 secondes. Après une rotation sur lui-même, il reviendra se poser sur la surface martienne.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Trier par : date / pertinence
Ulysse2K Hors ligne VIP icone 46157 points
Le #2126897
Ben avec le temps qu'il fait dehors en ce moment, il n'est pas le seul à se geler les boulons
tmtisfree Hors ligne VIP icone 5196 points
Le #2126901
Notons au passage que l'atmosphère glaciale de Mars contient environ 96 % de CO2... tout comme celle de Vénus qui pourtant est très chaude...

Quand on utilise ces données pour une analyse comparative avec la celles de la Terre, on détermine que le doublement de la [CO2]atm ne peut augmenter la température moyenne atmosphérique près de la surface (T0) que d'un minuscule et non mesurable 0,4 °C.

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/0048969788900654

Plus généralement on peut calculer avec moins de 2 % d'erreur la T0 de tout corps planétaire ayant une atmosphère, même minime, en connaissant seulement sa pression, sa masse molaire moyenne et sa densité.

https://www.researchgate.net/publication/324599511_Thermal_Enhancement_on_Planetary_Bodies_and_the_Relevance_of_the_Molar_Mass_Version_of_the_Ideal_Gas_Law_to_the_Null_Hypothesis_of_Climate_Change

Bien entendu, cela ruine l'idée même de forçage radiatif et ce faisant ramène la climastrologie au niveau d'un culte. En attendant les gogos continuent de (me) payer pour leur croyance, et ça c'est cool !
phebus29 Hors ligne Vétéran avatar 1618 points
Le #2126912
tmtisfree a écrit :

Notons au passage que l'atmosphère glaciale de Mars contient environ 96 % de CO2... tout comme celle de Vénus qui pourtant est très chaude...

Quand on utilise ces données pour une analyse comparative avec la celles de la Terre, on détermine que le doublement de la [CO2]atm ne peut augmenter la température moyenne atmosphérique près de la surface (T0) que d'un minuscule et non mesurable 0,4 °C.

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/0048969788900654

Plus généralement on peut calculer avec moins de 2 % d'erreur la T0 de tout corps planétaire ayant une atmosphère, même minime, en connaissant seulement sa pression, sa masse molaire moyenne et sa densité.

https://www.researchgate.net/publication/324599511_Thermal_Enhancement_on_Planetary_Bodies_and_the_Relevance_of_the_Molar_Mass_Version_of_the_Ideal_Gas_Law_to_the_Null_Hypothesis_of_Climate_Change

Bien entendu, cela ruine l'idée même de forçage radiatif et ce faisant ramène la climastrologie au niveau d'un culte. En attendant les gogos continuent de (me) payer pour leur croyance, et ça c'est cool !


Tu viens faire ton "climato-merdo-lobbying-septique" sur un article d'hélicoptère martien ?
Ca rapporte j'espère !
skynet Hors ligne VIP icone 79067 points
Le #2126915
phebus29 a écrit :

tmtisfree a écrit :

Notons au passage que l'atmosphère glaciale de Mars contient environ 96 % de CO2... tout comme celle de Vénus qui pourtant est très chaude...

Quand on utilise ces données pour une analyse comparative avec la celles de la Terre, on détermine que le doublement de la [CO2]atm ne peut augmenter la température moyenne atmosphérique près de la surface (T0) que d'un minuscule et non mesurable 0,4 °C.

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/0048969788900654

Plus généralement on peut calculer avec moins de 2 % d'erreur la T0 de tout corps planétaire ayant une atmosphère, même minime, en connaissant seulement sa pression, sa masse molaire moyenne et sa densité.

https://www.researchgate.net/publication/324599511_Thermal_Enhancement_on_Planetary_Bodies_and_the_Relevance_of_the_Molar_Mass_Version_of_the_Ideal_Gas_Law_to_the_Null_Hypothesis_of_Climate_Change

Bien entendu, cela ruine l'idée même de forçage radiatif et ce faisant ramène la climastrologie au niveau d'un culte. En attendant les gogos continuent de (me) payer pour leur croyance, et ça c'est cool !


Tu viens faire ton "climato-merdo-lobbying-septique" sur un article d'hélicoptère martien ?
Ca rapporte j'espère !


Entre ça et les subventions, un max !
Finnegan Hors ligne Vétéran icone 2005 points
Le #2126919
tmtisfree a écrit :

Notons au passage que l'atmosphère glaciale de Mars contient environ 96 % de CO2... tout comme celle de Vénus qui pourtant est très chaude...

Quand on utilise ces données pour une analyse comparative avec la celles de la Terre, on détermine que le doublement de la [CO2]atm ne peut augmenter la température moyenne atmosphérique près de la surface (T0) que d'un minuscule et non mesurable 0,4 °C.

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/0048969788900654

Plus généralement on peut calculer avec moins de 2 % d'erreur la T0 de tout corps planétaire ayant une atmosphère, même minime, en connaissant seulement sa pression, sa masse molaire moyenne et sa densité.

https://www.researchgate.net/publication/324599511_Thermal_Enhancement_on_Planetary_Bodies_and_the_Relevance_of_the_Molar_Mass_Version_of_the_Ideal_Gas_Law_to_the_Null_Hypothesis_of_Climate_Change

Bien entendu, cela ruine l'idée même de forçage radiatif et ce faisant ramène la climastrologie au niveau d'un culte. En attendant les gogos continuent de (me) payer pour leur croyance, et ça c'est cool !


Merci pour le hors-sujet.

Franchement j'ai hâte de voir cet engin voler, ça promet tellement de belles explorations !
tmtisfree Hors ligne VIP icone 5196 points
Le #2126937
phebus29 a écrit :

tmtisfree a écrit :

Notons au passage que l'atmosphère glaciale de Mars contient environ 96 % de CO2... tout comme celle de Vénus qui pourtant est très chaude...

Quand on utilise ces données pour une analyse comparative avec la celles de la Terre, on détermine que le doublement de la [CO2]atm ne peut augmenter la température moyenne atmosphérique près de la surface (T0) que d'un minuscule et non mesurable 0,4 °C.

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/0048969788900654

Plus généralement on peut calculer avec moins de 2 % d'erreur la T0 de tout corps planétaire ayant une atmosphère, même minime, en connaissant seulement sa pression, sa masse molaire moyenne et sa densité.

https://www.researchgate.net/publication/324599511_Thermal_Enhancement_on_Planetary_Bodies_and_the_Relevance_of_the_Molar_Mass_Version_of_the_Ideal_Gas_Law_to_the_Null_Hypothesis_of_Climate_Change

Bien entendu, cela ruine l'idée même de forçage radiatif et ce faisant ramène la climastrologie au niveau d'un culte. En attendant les gogos continuent de (me) payer pour leur croyance, et ça c'est cool !


Tu viens faire ton "climato-merdo-lobbying-septique" sur un article d'hélicoptère martien ?
Ca rapporte j'espère !


Tu payes pour cela : mes rentes éoliennes te remercient !
phebus29 Hors ligne Vétéran avatar 1618 points
Le #2126941
tmtisfree a écrit :

phebus29 a écrit :

tmtisfree a écrit :

Notons au passage que l'atmosphère glaciale de Mars contient environ 96 % de CO2... tout comme celle de Vénus qui pourtant est très chaude...

Quand on utilise ces données pour une analyse comparative avec la celles de la Terre, on détermine que le doublement de la [CO2]atm ne peut augmenter la température moyenne atmosphérique près de la surface (T0) que d'un minuscule et non mesurable 0,4 °C.

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/0048969788900654

Plus généralement on peut calculer avec moins de 2 % d'erreur la T0 de tout corps planétaire ayant une atmosphère, même minime, en connaissant seulement sa pression, sa masse molaire moyenne et sa densité.

https://www.researchgate.net/publication/324599511_Thermal_Enhancement_on_Planetary_Bodies_and_the_Relevance_of_the_Molar_Mass_Version_of_the_Ideal_Gas_Law_to_the_Null_Hypothesis_of_Climate_Change

Bien entendu, cela ruine l'idée même de forçage radiatif et ce faisant ramène la climastrologie au niveau d'un culte. En attendant les gogos continuent de (me) payer pour leur croyance, et ça c'est cool !


Tu viens faire ton "climato-merdo-lobbying-septique" sur un article d'hélicoptère martien ?
Ca rapporte j'espère !


Tu payes pour cela : mes rentes éoliennes te remercient !


Je parlais de tes autres rentes, celles concernant ton activité de lobbyiste
Ulysse2K Hors ligne VIP icone 46157 points
Le #2126953
phebus29 a écrit :

tmtisfree a écrit :

Notons au passage que l'atmosphère glaciale de Mars contient environ 96 % de CO2... tout comme celle de Vénus qui pourtant est très chaude...

Quand on utilise ces données pour une analyse comparative avec la celles de la Terre, on détermine que le doublement de la [CO2]atm ne peut augmenter la température moyenne atmosphérique près de la surface (T0) que d'un minuscule et non mesurable 0,4 °C.

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/0048969788900654

Plus généralement on peut calculer avec moins de 2 % d'erreur la T0 de tout corps planétaire ayant une atmosphère, même minime, en connaissant seulement sa pression, sa masse molaire moyenne et sa densité.

https://www.researchgate.net/publication/324599511_Thermal_Enhancement_on_Planetary_Bodies_and_the_Relevance_of_the_Molar_Mass_Version_of_the_Ideal_Gas_Law_to_the_Null_Hypothesis_of_Climate_Change

Bien entendu, cela ruine l'idée même de forçage radiatif et ce faisant ramène la climastrologie au niveau d'un culte. En attendant les gogos continuent de (me) payer pour leur croyance, et ça c'est cool !


Tu viens faire ton "climato-merdo-lobbying-septique" sur un article d'hélicoptère martien ?
Ca rapporte j'espère !



LinuxUser Hors ligne VIP icone 14744 points
Le #2126976
Ulysse2K a écrit :

Ben avec le temps qu'il fait dehors en ce moment, il n'est pas le seul à se geler les boulons


Oui mais les manchots ne craignent pas le froid !
tmtisfree Hors ligne VIP icone 5196 points
Le #2127002
phebus29 a écrit :

tmtisfree a écrit :

phebus29 a écrit :

tmtisfree a écrit :

Notons au passage que l'atmosphère glaciale de Mars contient environ 96 % de CO2... tout comme celle de Vénus qui pourtant est très chaude...

Quand on utilise ces données pour une analyse comparative avec la celles de la Terre, on détermine que le doublement de la [CO2]atm ne peut augmenter la température moyenne atmosphérique près de la surface (T0) que d'un minuscule et non mesurable 0,4 °C.

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/0048969788900654

Plus généralement on peut calculer avec moins de 2 % d'erreur la T0 de tout corps planétaire ayant une atmosphère, même minime, en connaissant seulement sa pression, sa masse molaire moyenne et sa densité.

https://www.researchgate.net/publication/324599511_Thermal_Enhancement_on_Planetary_Bodies_and_the_Relevance_of_the_Molar_Mass_Version_of_the_Ideal_Gas_Law_to_the_Null_Hypothesis_of_Climate_Change

Bien entendu, cela ruine l'idée même de forçage radiatif et ce faisant ramène la climastrologie au niveau d'un culte. En attendant les gogos continuent de (me) payer pour leur croyance, et ça c'est cool !


Tu viens faire ton "climato-merdo-lobbying-septique" sur un article d'hélicoptère martien ?
Ca rapporte j'espère !


Tu payes pour cela : mes rentes éoliennes te remercient !


Je parlais de tes autres rentes, celles concernant ton activité de lobbyiste


Le lobbyisme ne paie pas, alors que la crapulerie climastique si. Donc j'ai choisi de faire payer les ignares pour leur croyance, ce qui est d'un jouissif...

Plus tu leur presses le citron avec du catastrophisme plus ils crachent ! Tu as beau leur montrer ou démontrer qu'en fait le climat n'a rien de particulier, ils préfèrent quand même payer.

C'est le nouveau denier du culte, en plus lucratif. Hahaha !
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire