Intel va étudier l'architecture RISC-V pour des supercalculateurs zettascale

Le par Christian D.  |  3 commentaire(s) | Source : Tom's Hardware
OpenFive RISC

Pour préparer l'avènement des supercalculateurs zettascale, Intel va investir des centaines de millions d'euros...dans les processeurs RISC-V.

Le champion de l'architecture x86 s'intéresse depuis plusieurs trimestres à d'autres alternatives. Intel est désormais membre de la gouvernance de l'architecture RISC-V et y investit tout en s'intéressant aussi à ARM dont certaines puces pourraient être produites dans ses fonderies ces prochaines années.

Le potentiel de l'architecture RISC-V doit encore s'exprimer et le groupe de Santa Clara pourrait lui donner un coup de pouce dans un domaine particulier, celui des supercalculateurs.

RISC V logo

La firme a annoncé vouloir alimenter une partie de l'enveloppe de 400 millions d'euros dans un laboratoire de recherche à Barcelone pour étudier la conception de processeurs RISC-V capables d'animer de futurs supercalculateurs zettascale.

Le premier supercalculateur exascale Frontier venant d'être validé par benchmark, il s'agit donc de préparer la prochaine évolution de ces machines avec une vision de long terme.

Des opportunités à cueillir

Rien ne dit encore qu'Intel adoptera des puces RISC-V à ce stade mais cela participe de son effort d'investissement dans l'écosystème, déjà observé par sa tentative de rachat de SiFive.

La firme reste focalisée sur sa propre architecture x86 mais se ménage des opportunités et reste au contact des autres architectures pour tenter d'en tirer parti à un point de maturation donné, tandis qu'au pire, les technologies étudiées pourront avoir une application au moins partielle pour ses propres projets et produits.

Les premiers supercalculateurs zettascale pourraient voir le jour vers 2027 mais nécessiteront, outre des noeuds de gravure plus fins, de revoir les architectures des différents composants pour assurer une puissance de traitement augmentée de plusieurs ordres de grandeur.

Cela pourrait passer par exemple par le développement des XPU Intel Falcon Shore réunissant CPU x86 et GPU Xe en un unique composant avec mémoire unifiée.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Ulysse2K offline Hors ligne VIP icone 50634 points
Le #2164438
Avec du zettascale, on pourra activer SKYNET (pas le loulou de chez nous, hein ) ... Et là... C'est le drame


norwy offline Hors ligne Vétéran avatar 2086 points
Le #2164484
Intel n'a jamais su gérer le potentiel de l'architecture RISC.
Ce n'est pas faute d'avoir investi depuis 20 ans sur le sujet :

https://fr.wikipedia.org/wiki/XScale
Fox1977 offline Hors ligne Vétéran avatar 1588 points
Le #2164485
Seulement 5 ans pour un supercalculateur 1000 fois plus puissant, c'est énorme...
Quand on sait que la puissance de calcul du supercalculateur en tête du Top500 d'il y a un peu plus de 20 ans (Novembre 2021) se retrouve maintenant dans un PS5, ça laisse songeur ! (et donc les cartes graphiques de dernière génération doivent être encore plus puissantes...)
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire