IPTV pirate : coup de filet et démantèlement en Europe

Le par Jérôme G.  |  8 commentaire(s)
pirate

En Suisse et en Italie, plusieurs personnes ont été arrêtées. Deux réseaux d'IPTV pirate ont été démantelés.

L'agence européenne de coopération policière Europol a annoncé mercredi l'arrêt d'une plateforme de streaming illégal de films et séries opérant depuis la Suisse, où trois personnes ont été interpellées et huit comptes bancaires saisis.

Les forces de l'ordre ont démantelé onze serveurs répartis dans quatre pays : Allemagne, France, Pays-Bas et Suisse. Ce réseau aurait permis la distribution illégale de plus de 82 000 films et séries protégés par des droits d'auteur.

Dans le cadre de l'opération, le site web KBoxServ a été saisi. Il faisait la promotion d'une box Android dénommée Kbox. " Bienvenue dans le monde KboxServ, la box TV Android qui te permet de visionner du contenu multimédia en haute définition sur ta télévision jusqu'aux résolutions 4K ", pouvait-on lire sur le site qui affiche désormais une page d'accueil bien différente.

kboxserv-site
Selon l'Unité de coopération judiciaire de l'Union européenne Eurojust, plus de 20 000 foyers ont reçu des contenus par l'intermédiaire de cette Kbox. Le préjudice pour les ayants droit a été estimé à plus de 1,9 million d'euros.

Des chaînes de télévision payantes et des studios de cinéma américains avaient alerté les autorités concernant des activités de violation de copyright.

Un autre démantèlement de plus grande ampleur

Dans une autre affaire d'IPTV pirate également dévoilée cette semaine, Eurojust a annoncé que plus de 5 550 serveurs ont été démantelés dans une dizaine de pays en Europe. Ils étaient utilisés pour la distribution illégale de films, ainsi que d'émissions de télévision et sport en direct.

Des services de streaming en ligne via des box IPTV ont été bloqués pour des clients en Italie. Ils payaient des abonnements à prix très réduit. Les autorités italiennes ont arrêté une personne qui serait la tête pensante de telles activités illicites. Selon Eurojust, ce business aurait généré 10,7 millions d'euros.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2113104
Comment stopper l'innovation en France et en Europe...
Le #2113114
et des IPTV y en a plein ( j e connais ils ont tous Neo)


Le #2113126
Toujours le même problème... Une redevance pour des programmes de merde, et des abonnements pour milliardaires.
Ça leur apprendra et j'espère que l'iptv perdurera pour bien bien les faire ch***... Mais comme d'hab c'est les petits intermittents qui vont prendre dans la gueule et on nous fera culpabiliser.
Obligé de mettre des limites et/ou obligations à Netflix tellement on est mauvais. Salto... Le streaming légal en carton made in France.
Bref pitoyable, faudrait se focaliser sur le pourquoi du succès de l'iptv au lieu de les faire tomber comme des abrutis au nom de la loi.
Le #2113134
le temps qu'ils en bloque un, 5 nouveaux arrivent..

Heureusement qu'ils sont aussi fonctionnaire dans l’ère numérique..on est tranquille..


Vous vous rappeler d'un truc qui s'appelait Hadopi ?
Le #2113152
Vu les prix attractifs des offres légales et des promos régulières, je crois que ceux qui utilisent les versions pirates sont plus attirés par le fait de goûter au fruit défendu et du bidouillage que par le souci d'une économie.
Le #2113153
Bon, d'un autre côté, on voudrait quoi ?!?

Qu'Europol s'attaque aux voyous de taille mondiale, et fasse respecter la réglementation européenne à Google, FB, Apple, MS et consorts ????

Na, mais ça va pas ... on va pas se fâcher avec nos amis américains, même s'ils ont tendance à nous chi********** dessus régulièrement. C'est vrai, faudrait pas qu'ils se fâchent contre nous après...

Donc, bravo encore à Europol d'avoir arrêté des sous-fifres !! Et vive Salto !
[là, je suis fier de moi : deux conneries sur une seule ligne !! ]
Le #2113157
Ulysse2K a écrit :

Vu les prix attractifs des offres légales et des promos régulières, je crois que ceux qui utilisent les versions pirates sont plus attirés par le fait de goûter au fruit défendu et du bidouillage que par le souci d'une économie.


Le problème c'est que maintenant que le cinéma et les séries deviennent à peu près raisonnables, c'est le foot qui se met à coûter un bras... Quand tu vois le prix des offres IPTV, même si tu te fais sucrer le service après 1 mois suite à une descente de flics, ton abonnement d'un an reste rentable.

Après, le piratage des bouquets TV c'est quand même pas une invention récente, ça existait déjà pour le câble, pour le satellite... Je dirais même que la perte est en baisse pour le diffuseur, car il n'a plus la charge de la diffusion du flux vers les pirates (alors qu'en cable et satellite c'était le flux directement depuis la source !), même si les flux sat/câble faisaient du multicast.
Le #2113159
frèzetagada a écrit :

Bon, d'un autre côté, on voudrait quoi ?!?

Qu'Europol s'attaque aux voyous de taille mondiale, et fasse respecter la réglementation européenne à Google, FB, Apple, MS et consorts ????

Na, mais ça va pas ... on va pas se fâcher avec nos amis américains, même s'ils ont tendance à nous chi********** dessus régulièrement. C'est vrai, faudrait pas qu'ils se fâchent contre nous après...

Donc, bravo encore à Europol d'avoir arrêté des sous-fifres !! Et vive Salto !
[là, je suis fier de moi : deux conneries sur une seule ligne !! ]


"deux conneries sur une seule ligne !"

En tassant un peu tu pouvais en coller une 3ème, du genre : "Merci Hadopi"
Le #2113164
Ah ! Bon ils vont aller en Chine aussi ?? Il y a plein d'iptv virtualisés couplés a des vpn extraterrialises alors bon courage ! Marre de se faire plumer par des multinationales, l'avenir libre aura lieu grâce au hackage et cela concernera la monnaie la santé etc..la guerre est ouverte !
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar