Joy-Con Drift : l'enfer des réparateurs

Le par Mathieu M.  |  6 commentaire(s) | Source : Kotaku
Nintendo Switch OLED 02

L'affaire des Joy-Con drift de la Nintendo Switch tourne au véritable enfer pour les réparateurs.

La Switch est un véritable succès : avec plus de 100 millions de consoles vendues à travers le monde, elle s'impose comme une référence sur le marché du jeu vidéo.

Mais ce succès a également ses propres revers : Nintendo est également bousculé pour le problème de Drift qui concerne les contrôleurs de sa console. Poursuivi dans plusieurs procès en class action, Nintendo a été contraint de prendre en charge les réparations même hors garantie, et ce gratuitement...

Switch Mario 2

Selon Kotaku, la situation serait telle que les réparateurs certifiés par Nintendo crouleraient sous les demandes de réparation. Interviewé, l'ancien manager de United Radio à New York explique ainsi qu'en 2018 "des milliers de Joy-Con arrivaient chaque semaine".

La structure a été contrainte de dédier une zone de travail entière à la réparation de Joy-Con et d'embaucher des intérimaires avec un turnover très important. La situation était chaotique et la réparation de Joy-Con a été qualifiée de "véritable enfer" avec un rythme effréné qui a joué sur la qualité des processus de supervision et de formation du personnel, résultant un nombre important de réclamations et de problèmes divers...

En 2021, Nintendo admettait à demi-mot le défaut de conception, précisant que les Joy Con souffraient d'une usure prématurée et qu'il était complexe de résoudre définitivement le problème.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Safirion online Connecté VIP icone 43139 points
Le #2162052
Matos de merde quoi

Le truc, c'est que là, tant qu'ils jouent le jeu en réparant leurs bouses, c'est eux qui en payent les conséquences, mais dites vous bien que dès lors que la switch aura trouvé une remplaçante, les réparations gratuites ne feront pas long feu. (un peu comme les boutiques virtuelles et autres services en ligne quoi . . .)

Bref, on sera bien assez tôt les dindons de la farce, alors je vais pas les plaindre. Ils avaient qu'à mieux tester le matériel qu'ils nous vendent à prix d'or en premier lieu.


sandramcc offline Hors ligne Vénéré avatar 2671 points
Le #2162056
Ce Joy à la Con va coûter le prix d’un neuf à Nintendo … voire plus !

Sous prétexte de cette écologie de mes deux ils sont obligés de le faire réparer mais il aurait été bien plus avantageux d’en renvoyer un neuf à chaque plaignant
Safirion online Connecté VIP icone 43139 points
Le #2162073
sandramcc a écrit :

Ce Joy à la Con va coûter le prix d’un neuf à Nintendo … voire plus !

Sous prétexte de cette écologie de mes deux ils sont obligés de le faire réparer mais il aurait été bien plus avantageux d’en renvoyer un neuf à chaque plaignant


Le prix que la réparation coûte à Nintendo est le dernier de nos soucis en tant qu'acheteur. On paye la R&D quand on achète le matériel, si ils l'ont bâclé, c'est eux que ça regarde, pas nous.

Et puis t'es mignon, mais jeter une manette à la poubelle (batterie, pcb, puce, capteurs, coque) pour un simple joystick qui déconne serait juste inentendable à notre époque.

L'écologie doit être au contraire une priorité pour les pays et entreprises loin devant les particuliers.
Pretarian offline Hors ligne Vétéran avatar 1788 points
Le #2162079
J'ai du bol, switch acheté day one, jamais rencontré ce problème sur mes joycons, pourtant sollicité quasiement tous les jours
Safirion online Connecté VIP icone 43139 points
Le #2162082
Pretarian a écrit :

J'ai du bol, switch acheté day one, jamais rencontré ce problème sur mes joycons, pourtant sollicité quasiement tous les jours


Je te confirme, tu es extrêmement chanceux
zzepx online Connecté VIP icone 11086 points
Premium
Le #2162086
Avant, l'enfer c'était quand tu n'avais pas de boulot.
Maintenant c'est quand tu en as (trop).

J'ai du mal à m'y faire à cette évolution de mentalité.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire