La restauration système de Windows XP

Le par Thierry MILLE  |  4 commentaire(s)
Article n° 47 - La restauration système de Windows XP. (120*120)

La restauration système, proposée par Windows XP, est un processus qui enregistre les modifications réalisées sur le système (fichiers systèmes et base de registre) par des sauvegardes périodiques de l'état de l'ordinateur. La restauration du système donne une nouvelle chance à l'utilisateur, en cas de système instable, de revenir à un état antérieur stable.

Mode de fonctionnement

La restauration système de Windows XP est un processus qui enregistre les modifications réalisées sur le système (fichiers systèmes et base de registres) par des sauvegardes périodiques de l’état de l’ordinateur à un instant t.
La restauration du système donne une nouvelle chance à l’utilisateur qui a rendu son système instable en lui donnant la possibilité de revenir à un état antérieur stable.

Les fichiers surveillés sont les exécutables (.exe, .com et .dll) et les pilotes (.vxd et .sys). La liste complète est disponible dans le fichier %windir%\system32\restore\Filelist.xml, on y retrouve les fichiers inclus et ceux exclus. Le système ne surveille pas les fichiers créés par l’utilisateur, il ne s’agit donc pas d’un système de sauvegarde en tant que tel.

Remarque : si vous revenez à un état antérieur, vos fichiers personnels ne seront pas effacés.


Les points de restauration périodiques sont créés lors de ces occasions :

  • Toutes les 10 heures en fonctionnement (il faut 2 minutes d’inactivité) et au pire toutes les 24 heures. Si l’ordinateur est arrêté plus de 24 heures, le point de restauration est créé au démarrage de l’ordinateur.

  • Lorsqu’un programme est installé par Windows Installer (les fichiers .msi comme par exemple Office 2000/XP, Autoroute 2001, Visio 2000, …)

  • Lorsqu’un programme est installé par Installshield version 6.1 ou plus.

  • Lorsqu’une mise à jour est installée avec Windows update.

  • Lors de l’installation d’un pilote non signé.

  • Lors de la restauration par le gestionnaire de sauvegarde intégré.

  • En fonctionnement normal, avant de restaurer un point plus ancien (au cas ou l’ancien point de restauration ne fonctionne plus).

Enfin, nous verrons qu’il est possible de créer des points de restaurations manuellement.

Ces points de restauration sont enregistrés dans des fichiers compressés sur chaque partition ou disque sur lequel vous avez activé la restauration système.

Ils se trouvent dans le dossier :
  • \system volume information\_Restore
suivi d’un identifiant unique, par exemple :
  • {45EF8D47-5D10-4866-87D7-DA8A387DC2A2}
puis dans des sous-dossiers :
  • RPxx (Restore Point).

L’objectif de cet article n’est pas de rentrer en détail dans le fonctionnement de la restauration système, je n’irai donc pas plus loin.

La place occupée sur le disque dépend de la taille du volume sur lequel est installé Windows XP. Les règles suivantes vous donnent une idée des espaces occupés :

La taille minimum de la banque de stockage est de 200 méga octets. Si la partition d’amorçage contient moins de 200 Mo d’espace disponible, la restauration du système sera désactivée par défaut et il faudra l’activer manuellement après avoir libéré de l’espace disque (à l’aide de l’assistant nettoyage de disque par exemple).

En dessous de 50 Mo, tous les points de restauration sont supprimés. Si la restauration du système est désactivée suite à un manque d’espace disque temporaire, elle se réactive automatiquement dès qu’elle retrouve suffisamment d’espace disque disponible.

Sur les volumes qui ont une taille inférieure à 4 giga octets, la taille maximale de la banque de stockage est de 400 Mo. Sur les volumes de plus de 4 Go, la taille de la banque de restauration est égale à 12 % de l’espace total.

Lorsque tout l’espace alloué est occupé, selon le principe du FIFO (first in, first out), les points de restauration les plus anciens sont effacés pour sauvegarder les plus récents. Il n’existe pas de calcul ou d’approximation pour connaître le nombre de points de restauration, cela dépend du nombre de logiciels (applications et pilotes) installés.

Ces espaces peuvent être manuellement ajustés par un clic droit sur le poste de travail, propriétés, sur l’onglet "Restauration du système", après avoir sélectionné le volume, clic sur le bouton "Paramètres".

Aller dans "Paramètres de la restauration du systeme"


Image


Réglez entre 1% et 5% l' espace du disque à utiliser afin d' éviter de perdre trop de place sur le disque dur.


../..


Restauration du système

Restauration du système :

Pour accéder à l'assistant de "création de points de restauration" ou de "restauration système", cliquez sur :

Démarrer > Programmes > Outils système > Restauration Sytème


Image


Dans la fenêtre qui apparaît à l’écran, choisir la restauration du système, puis cliquer sur le bouton Suivant.  Il faut maintenant cliquer sur les jours du calendrier (en caractères gras) afin de trouver un point de restauration qui vous intéresse :


Image


Après avoir choisi un point de restauration, cliquez de nouveau sur Suivant, il est clairement indiqué que les travaux personnels ne seront pas perdus, de plus il sera possible de revenir au fonctionnement actuel :


Image


Attention
:
Pensez à fermer tous les programmes en cours d'utilisation car une fois que vous cliquerez sur Suivant, la restauration commencera immédiatement et l’ordinateur redémarrera sans avertissement supplémentaire.


Une fois l’ordinateur redémarré, il vous est proposé de valider la restauration. Une fois celle-ci validée la tâche de restauration est terminée. Votre système est revenu exactement dans l'état ou il se trouvait lors de la capture du point de restauration, ce qui veut dire que si la date de restauration que vous avez choisie présentait déjà des défauts ceux-ci seront bien évidement présents. Donc assurez-vous que la date à laquelle vous souhaitez revenir ne présente pas de défauts majeurs.


Pour info, une petite astuce bien pratique permet de modifier la fréquence de sauvegarde (création de points de restauration automatique), qui comme nous l'avons déjà dit est positionnée à 24 heures par défaut. Voici le lien de l'astuce permettant d'ajuster cet intervalle comme bon vous semble :


Problèmes connus avec la restauration système


Précaution avec EFS
EFS (système de fichiers encryptés) est une nouveauté apparue avec la NTFS 5.0 (Windows 2000). Cela permet d’encrypter et de décrypter des fichiers de façon transparente grâce aux clés privées des utilisateurs.

Ce problème est propre à Windows XP, puisque Windows 2000 n’incluait pas de restauration du système et que Windows Me n’est pas compatible avec le système de fichiers NTFS.
Il faut désactiver la restauration du système avant d’encrypter les fichiers surveillés par la restauration du système. Une fois que les fichiers ont été encryptés, la restauration du système peut être réactivée. Cela permet d'éviter de restaurer des fichiers non encryptés, puisque les points de restauration sont supprimés lors de la désactivation de la restauration du système.

Si vous encryptez des fichiers surveillés par la restauration du système (.exe, .com ou .dll par exemple), il faut les mettre sur un volume non surveillé par la restauration du système.

Pour plus d'informations sur EFS, je vous recommande de consulter ces 2 astuces issues de notre site :


../..


Point de restauration manuel

Créer un point de restauration manuellement :

Heureusement il est possible de déclencher manuellement un point de restauration, même si dans la plupart des cas le déclenchement automatique suffit, pouvoir maîtriser l'outil le rend encore plus complet. Prenons un exemple simple, vous souhaitez modifier une clé de la base de registres sans prendre de risque, réflexe, vous créez un point de restauration juste avant vos manipulations afin de pouvoir restaurer votre système en cas de problème. Voilà, entre autre l'utilité de la création manuelle de points de restauration.

Voici comment faire pour accéder à l'assistant de création de points de restauration, cliquer sur :

Démarrer > Programmes > Outils système > Restauration Sytème

puis suivez les étapes suivantes :
  • Sélectionner l'option Créer un point de restauration, puis cliquer sur le bouton Suivant.

  • Donner un nom ou une description (de préférence explicite, afin de mieux vous y retrouver par la suite si vous conservez plusieurs points de restauration), puis cliquer sur le bouton Créer.

Image


Quelques instants plus tard, la fenêtre ci-dessous apparaît pour vous signaler que le point de restauration a été effectué.

Image

  • Cliquer sur le bouton Fermer pour fermer l'assistant.

Il est également possible de créer un point de restauration en un clic, comme indiqué dans cette astuce.


Conclusion


La restauration du système est bien une seconde chance pour restaurer les paramètres systèmes en cas de plantage. Néanmoins, il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit pas d’un désinstalleur, en effet l’Ajout/Suppression de périphériques et/ou de programmes sont toujours là pour supprimer un composant logiciel (un pilote mal adapté ou une application).

La restauration du système est un outil qui permet de rétablir une configuration globale plus ancienne pour un système ayant déjà fonctionné, il ne s’agit pas d’un outil de résolution de problèmes. Il est possible d’y associer des programmes comme sfc.exe pour vérifier les fichiers systèmes et au besoin les remplacer (voir cette astuce), sigverif.exe pour la vérification des pilotes signés numériquement, les divers gestionnaires (notamment celui des périphériques), les observateurs d’évènements, et les options de démarrage par pression de la touche F8. Sans oublier le gestionnaire de sauvegarde ntbackup.exe qui lui seul permet de restaurer les données utilisateurs en cas de plantage total, à condition d’utiliser un support différent de la partition d’amorçage.

L’intérêt de la restauration système est d’être très simple d’emploi en environnement familial, pour rendre encore plus sûre la configuration (et plus incertaine : la déconfiguration), l’utilisateur non averti peut utiliser différents comptes avec différents droits dès la version Familiale comme sur les systèmes professionnels comme Windows NT4, Windows 2000 ou les xNIX combiné à des permissions NTFS s’appliquant localement.

  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
patrontueur offline Hors ligne Héroïque avatar 614 points
Le #169386
Bonjour

J'ai un petit problème. Une fois le cd gravé quand je boote il me met :
le fichier iastor.sys n'a pas pu etre trouvé. Si j'appuie sur une touche il redemarre.

J'ai refais les manip plusieurs fois et ca me fais toujous pareil.

Quelqu'un aurait une solution. Merci.
patrontueur offline Hors ligne Héroïque avatar 614 points
Le #169387
Bonjour

J'ai un petit problème. Une fois le cd gravé quand je boote il me met :
le fichier iastor.sys n'a pas pu etre trouvé. Si j'appuie sur une touche il redemarre.

J'ai refais les manip plusieurs fois et ca me fais toujous pareil.

Quelqu'un aurait une solution. Merci.
REIVILO offline Hors ligne Héroïque avatar 622 points
Le #169557
J'essaye d'installer Windox XP à la place de millénium. L'installation est stoppée avec le message suivant:"le fichier iaStor.sys n'a pas pu être trouver. Appuyer sur une touche pour continuer." Lorsque j'appuie sur une touche, un autre message me dit"l'installation a échoué, appuyer sur une touche pour redémarrer votre ordinateur"
MERCI DE ME DONNER LES CONSIGNES POUR M'EN SORTIR.
coal offline Hors ligne Héroïque avatar 892 points
Le #453061
Pour une bonne restauration de système, le mieux reste encore de faire appel à une organisation externe au matériel. les solutions de restauration de sauvegarde de Magic OnLine par exemple proposent une restauration complète, en cas de perte de données. les informations sont visibles ici : http://www.magic.fr/securite/magicsafe.php
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire