Test Lefant F1 : le petit Poucet des aspirateurs robots qui voit grand

Le par Mathieu M.  |  0 commentaire(s)
Lefant F1

Le marché de l'aspirateur robot est en ébullition et les références se multiplient et se ressemblent parfois. Lefant a toutefois souhaité jouer la carte de l'originalité avec son aspirateur robot F1.

Mais pour quoi faire ?

Disons-le clairement, le marché de l'aspirateur robot connaît une ascension fulgurante depuis l'année passée et les références s'enchaînent à une vitesse folle.

Lefant F1_11

Les constructeurs chinois proposent désormais des gammes complètes d'aspirateurs robots et se copient les uns les autres sans réellement se distinguer. Dans le flot des produits proposés se distingue toutefois le Lefant F1, un robot qui tente de se démarquer par un point principal : la taille.

Le robot aspirateur : ce compagnon utile, mais dispensable

Avant d'aborder ce test, il convient de comprendre la philosophie même de l'aspirateur robot, ses avantages et ses limites dans une logique globale applicable à tous les modèles.

Les aspirateurs robots ne sont pas nouveaux, ils existent depuis quelques années et ont rapidement évolué dans plusieurs domaines. Plus endurants, ils sont désormais bardés de capteurs pour éviter les obstacles, adapter leur mode de fonctionnement sur les tapis, éviter de tomber dans les escaliers, optimiser leurs cycles de nettoyage via une cartographie plus ou moins complète des pièces...

Mais voilà, au rayon des inconvénients on remarque toujours les mêmes éléments : l'efficacité au premier passage n'est pas optimal, leur capacité de nettoyage reste limitée, ils ne vont pas dans les moindres recoins et de fait, il faut toujours finir de nettoyer soi-même dans les endroits inaccessibles et même parfois repasser derrière...

Mais alors à quoi bon utiliser ce type de produit peut-on se demander ? Et bien à vrai dire, il convient surtout d'apprendre à utiliser ce type d'appareil.

Le principe même de l'aspirateur robot est de l'utiliser régulièrement et non ponctuellement. C'est en programmant le robot que l'on exploite réellement son plein potentiel et qu'il prend véritablement tout son sens.

Puisque ses capacités de nettoyages ou sa faculté à détecter la poussière sont limitées, il convient de multiplier les cycles de nettoyage. À mesure des cycles, le robot se montrera plus performant que votre capacité à salir votre intérieur et le nettoyage sera donc plus efficace.

Par ailleurs, l'IA embarquée dans certains modèles nécessite justement plusieurs passages pour cartographier les intérieurs et optimiser les trajets sans oublier aucun endroit.

Malheureusement, même lorsque l'on programme régulièrement son aspirateur robot, certaines zones resteront inaccessibles, mais de fait, c'est le passage de l'aspirateur traditionnel qui se transforme en tâche d'appoint, ne nécessitant plus que quelques minutes.

De fait, on peut dire que le robot aspirateur est à considérer comme un outil de nettoyage du foyer et qu'il ne peut remplacer un coup de balai ou d'aspirateur dans les zones inaccessibles. Malgré tout, il pourra prendre le rôle d'acteur principal du nettoyage dans la maison et ne vous laisser qu'une charge minimale de travail.



La taille avant tout

Avec le F1, Lefant a souhaité se démarquer de la foule de références disponibles sur le marché par un point essentiel : la taille.

Lefant F1_24

Et cela se fait à plusieurs niveaux : tout d'abord les dimensions du robot en font un petit Poucet du marché avec seulement 28 cm de diamètre pour 7,7 cm de hauteur. De quoi passer à peu près partout, y compris sous les lits et même certains meubles ou chaises.

La taille du réservoir est également intéressante : car malgré la taille réduite de l'appareil, son bac à poussière est généreux avec 600 ml. Certains robots quasiment deux fois plus gros restent limités à des bacs de 400 ml.

Lefant F1_17  Lefant F1_16

Cette taille limitée de l'appareil se ressent dès l'achat avec un packaging sobre : on a l'impression d'acheter un PC portable avec une boite compacte et un poids contenu.

Lefant F1_15

Le pack se veut toutefois assez complet avec une base de recharge, quatre balais, une bande magnétique pour délimiter des zones rouges, un chargeur, un filtre de rechange, deux sachets de lingettes humides et l'accessoire dédié.

Lefant F1_22

Le Lefant F1 pousse l'originalité jusque dans son design avec une coque bleu nuit tachetée pour un effet "cosmique". L'arrière présente deux aérations pour l'expulsion de l'air tandis que l'avant est constitué d'un large pare-chocs protégeant la zone des capteurs infrarouges.

Le tout reste très basique. Le bac à poussière propose un accès direct : une poignée pivotante permet de l'extraire et un bouton permet de le vider proprement dans une poubelle.

Lefant F1_14

Le dessus présente deux boutons : un pour allumer le robot et lancer le cycle de nettoyage, un second pour faire varier la puissance de l'aspiration ou changer de cycle. Trois diodes permettent également de connaître le statut de l'appareil selon un code prédéfini.

Lefant F1_10

Au-dessous de l'appareil, les choses sont sommaires : on retrouve un capteur de proximité pour éviter les chutes, deux balais qui rabattent la poussière vers le centre de l'appareil et la zone d'aspiration, suivie de lamelles en caoutchouc, ainsi que des roues sur levier pour permettre de monter les tapis, et enfin des encoches pour insérer la base accueillant des serpillères jetables ou lavables.

Côté technique, le Lefant F1 propose une aspiration de 4000 Pa, son moteur affiche une puissance de 50 W, il embarque une batterie de 3600 mAh et le bruit annoncé se situe entre 60 et 68 dB en fonction du mode d'aspiration sélectionné.



Usage et efficacité

Nous l'avons évoqué plus haut, le Lefant F1 dispose de deux brosses rotatives qui viennent rabattre la saleté en son centre, vers la zone d'aspiration. Cela permet d'optimiser les passages puisque la saleté est captée sur une large zone.

Cette stratégie permet d'ailleurs au F1 de bien s'en sortir malgré des déplacements sporadiques et hésitants.

Lefant F1_11

Malheureusement, l'absence de rouleau brosse se fait sentir sur les sols mous comme les tapis ou moquettes : sans action mécanique pour déloger la saleté, l'aspiration du F1 n'est pas suffisante à capter l'ensemble de la poussière.

Si l'efficacité est bonne sur sols durs, le F1 n'est sans doute pas l'aspirateur qu'il vous faut si vous disposez de beaucoup de tapis ou de moquettes à la maison.

Lefant F1_12

L'aspirateur est lié à une application baptisée La Vie Lefant qui permet de programmer les cycles de nettoyage, de prendre le contrôle à distance, d'activer ou d'éteindre l'appareil et de suivre la cartographie.

L'application se veut particulièrement agréable, avec quelques fonctionnalités bien senties.

Lefant F1_19

En marge de la possibilité de programmer des cycles de nettoyage sur la semaine, on pourra retrouver facilement le robot en lui faisant émettre un bip. Il sera possible d'augmenter ou diminuer la puissance d'aspiration, de régler la sensibilité des capteurs ou d'adapter les modes de nettoyage.

Le F1 dispose de plusieurs modes : Smart, Chance, Mur suivant, Spirale et Manuel. Le premier mode mise sur l'IA et la cartographie pour optimiser les déplacements, le suivant correspond à un mode découverte, Mur suivant permet de suivre les murs pour établir un périmètre d'action, Spirale permet d'insister sur une zone en effectuant une spirale qui s'agrandit en s'éloignant du point de déclenchement.

Lefant F1_21

Le mode spirale se montre particulièrement efficace lorsque l'on souhaite insister sur une zone précise et plus sale. Il peut être déclenché en cours de cycle ou on peut simplement déposer ou guider le robot vers la zone à nettoyer et forcer ce type de nettoyage.

Lefant F1_23

Enfin, le mode manuel est particulièrement intéressant : il permet de piloter soi-même le robot avec des touches directionnelles, une situation idéale pour débloquer l'aspirateur d'une zone encombrée ou le guide plus facilement vers sa base de recharge s'il se montre un peu perdu.

Des limites toutefois : il n'est pas possible de délimiter des zones ou surfaces interdites via l'application, et ce pour une raison qui nous échappe (si ce n'est qu'il semble que la cartographie de la zone s'efface à chaque fin de session de nettoyage, ce qui expliquerait qu'il n'est pas possible de créer des zones spécifiques "cuisine / chambre / salon). La seule parade permettant de créer une barrière infranchissable pour le robot est d'installer une piste magnétique fournie dans le pack, qu'il conviendra de coller au sol.

Screenshot_20211122_130310_com.yunshi.robotlife

Le Lefant F1 se base sur la technologie FreeMove 3.0 pour évoluer et se repérer dans l'espace. Concrètement, cela passe par des capteurs infrarouges et un enregistrement des déplacements qui lui permettent d'évaluer son environnement.

Cette technologie se veut assez basique et loin d'être aussi efficaces que le Lidar ou même de la combinaison de caméras et de capteurs infrarouges. De fait, l'évolution du robot dans l'espace se veut parfois décousue, chaotique et lente : lors de nos tests, il lui aura fallu plus d'1h30 pour aspirer une surface de 40 m², avec quelques zones oubliées au centre de la pièce. La situation s'est améliorée lors des cycles suivants, avec malgré tout un cheminement qui nous semble parfois illogique.

L'aspiration sur sols durs est convaincante et l'appareil est capable d'aspirer les poussières fines comme la farine ou le cacao, tout comme les grains de riz et même des lego.

Lefant F1_03

Concernant l'utilisation des "serpillères", elle se veut anecdotique : les serviettes humides livrées ont une efficacité très limitée, et puisque le robot ne détecte pas l'insertion de l'accessoire dédié, il n'évite pas les tapis, ce qui a pour effet d'assécher encore plus rapidement ces dernières. Il convient donc de retirer ses tapis ou de limiter l'utilisation des serpillères.

Lefant F1_02

Du côté de l'autonomie, LeFant annonce plus de 100 m² d'autonomie avec la batterie fournie. Cela dépendra de la capacité du robot à se guider et en fonction des espaces plus ou moins encombrés.

Lefant F1

La taille du F1 est toutefois un atout incontestable par rapport à d'autres produits du genre : il accède là où beaucoup ne vont pas, et parfois même là où certaines brosses motorisées d'aspirateurs sans fil ne se faufilent pas non plus.



Bilan

Le Lefant F1 est une bonne surprise au milieu d'un océan de références qui se suivent et se ressemblent.

Lefant F1_24

Si vous ne disposez que de sols durs (carrelage, parquet, vinyle, béton), il sera parfaitement adapté à votre intérieur. En revanche, si vous disposez de nombreux tapis ou de moquettes, il conviendra sans doute de porter votre choix vers un modèle équipé d'une brosse rotative associée à un module de détection des tapis (mais le prix ne sera pas le même).

Alors que l'utilisation des serpillères reste véritablement anecdotique, elle pourra dépanner occasionnellement. La partie aspiration est malgré tout particulièrement efficace et le nettoyage convainquant du moment que l'aspirateur est régulièrement activé (une fois par jour, ou tous les deux jours est une bonne base).

Le volume confortable du bac à poussière permet de réaliser plusieurs cycles sans avoir à le vider et sa manipulation est aisée, quoique sujette à salissures lorsque ce dernier approche de sa capacité maximale.

Sans se montrer révolutionnaire ni idéale, l'application proposée avec l'appareil est correcte et propose quelques options bien senties, que l'on ne retrouve parfois pas sur d'autres modèles plus évolués.


Enfin dernier argument en faveur de ce Lefant F1, son prix qui est actuellement de seulement 169,9€ au lieu de 259,99 € chez Amazon jusqu'au 29 novembre via le cumul d'un coupon de réduction de 80 € sur le site et du code 9IOHFFRR lors de la commande apportant une réduction supplémentaire de 10 €.



+ Les plus
  • L'encombrement réduit
  • Se faufile presque partout
  • Le grand bac à poussière
  • Le prix
- Les moins
  • Les cycles un peu longs
  • Les déplacements hasardeux
  • Pas de brosse pour les tapis

  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire