LinkedIn dément un piratage pour plus de 500 millions d'utilisateurs

Le par Jérôme G.  |  2 commentaire(s)
linkedin

Des données d'un demi-milliard d'utilisateurs de LinkedIn font l'objet d'un commerce. Le réseau social professionnel écarte un piratage et évoque du scraping avec des données publiques.

Après la fuite de données personnelles pour plus de 533 millions de comptes Facebook, celle pour 500 millions d'utilisateurs de LinkedIn ? CyberNews rapporte que sur un forum et au marché noir, un individu propose 500 millions de profils LinkedIn. Pas de gratuité cette fois-ci, mais une vente à plusieurs milliers de dollars.

Comme une sorte de preuve de concept, l'individu met à disposition 2 millions d'enregistrements de la base de données que les membres du forum de hacking peuvent consulter pour près de 2 dollars. Ils contiennent des noms, adresses email, numéros de téléphone, informations sur le lieu de travail et autres.

linkedin-fuite-donneesCrédits : CyberNews

Dans une réaction, LinkedIn écrit qu'il s'agit d'une agrégation de données provenant d'un certain nombre de sites web et d'entreprises. Le réseau social professionnel dans le giron de Microsoft ajoute que la base de données comprend des données de profils de membres accessibles au public qui semblent avoir été extraites de LinkedIn.

Autrement dit, du scraping comme déjà évoqué par Facebook et pas de piratage. " Il ne s'agissait pas d'une violation de données de LinkedIn, et aucune donnée privée d'un compte LinkedIn n'a été incluse dans ce que nous avons pu examiner. "

Reste que selon Bloomberg, des autorités de protection des données en Europe ont tiqué et se penchent sur cette nouvelle affaire.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
RHA57 offline Hors ligne Vétéran avatar 1936 points
Le #2127379
ouais.....c est plus mdrrr à moins que ce ne soit une information @JeanCastex
Anonyme
Le #2127388
Tiens ils ont le même CM LinkedIn et FB?
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire