Linker R4 DS : un acheteur condamné à 12 mois de prison

Le par Fabien H.  |  3 commentaire(s) | Source : GamePolitics

Nous venons d'apprendre qu'un importateur de linkers DS de type R4 vient d'être condamné à douze mois de prison, suite à son importante commande de marchandises.

r4-nintendo-ds

r4-nintendo-dsLe site GamePolitics vient de relayer une nouvelle dépêche traitant de l'abondant sujet du piratage sur Nintendo DS. Jusqu'à présent, le phénomène était mis entre parenthèses, suite à la récente perte du procès de Nintendo contre la société importatrice française Divineo et l'attendue procédure d'appel.

Cette fois-ci, c'est un particulier britannique, Yun Can Meng, qui s'est fait épingler par l'unité criminelle ELSPA, L'Office du Commerce du Conseil de la ville de Hull, ainsi que les forces de police d'Humberside. L'acheteur avait tout de même procédé à une importante commande de linkers de type R4, à hauter de 26.500 unités. Il a plaidé coupable pour avoir tenté d'importer illégalement du matériel de contrefaçon dans le pays. Yu Can Meng écopera de douze mois de prison.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #580751
26.500 ?

Bin ils voulait faire quoi avec tout ca ? Un domino Day spécial nintendo ? Que ce soit un linker ou autre chose, ca intéresse les douanes forcémment.

Bienvenue en Europe tout le monde ! Vous payez et votez et repayez pour l'europe quand ca les arrange. Mais l'importation vous vous la fourrez au fond à gauche.
Sukebe offline Hors ligne VIP icone 7182 points
Le #580921
ouai bon, il allait en faire un commerce, un normal qu'il ait maintenant des problèmes avec la justice...
Micke16 offline Hors ligne Vétéran avatar 1246 points
Le #581031
Ben c'est pas ça le capitalisme?? C'est la loi du marché et oui!
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire