La mission lunaire chinoise Chang'e 5 pour cette année

Le par Jérôme G.  |  0 commentaire(s)
lune

Les choses se présentent bien pour le lancement de la mission Chang'e5 avant la fin de cette année. Elle devra ramener un échantillon du sol lunaire.

D'ici la fin de cette année, la Chine ambitionne de lancer une nouvelle mission non habitée sur la Lune. Selon un responsable du programme d'exploration lunaire de la Chine dont les propos ont été rapportés par la presse chinoise, les préparatifs avancent bien.

Cette mission est Chang'e 5. À l'origine, elle était prévue pour un lancement fin 2017, mais un échec avec le lancement d'une fusée Longue Marche 5 l'été de cette même année a largement retardé la mission, ainsi que le projet de station spatiale de la Chine.

C'est notamment à bord d'une fusée Longue Marche 5 que la mission chinoise Tianwen-1 en direction de la planète rouge Mars a décollé en juillet dernier. Elle comprend un orbiteur, un atterrisseur et un rover.

Pour Chang'e 5, l'objectif principal sera de rapporter sur Terre un échantillon lunaire de 2 kg. Un orbiteur sera placé en orbite autour de la Lune. Un atterrisseur devra se poser sur la Lune et creuser à jusqu'à 2 mètres de profondeur sous la surface de notre satellite naturel pour y prélever l'échantillon.

La sonde spatiale Chang'e 5 comprend ainsi quatre modules. Un module de service, un atterrisseur, un module de remontée et une capsule de retour de l'échantillon. Le module de remontée devra rejoindre le module de service en orbite et transférer l'échantillon dans la capsule de retour qui se détachera pour effectuer une rentrée atmosphérique.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire