Mauvaise foi : quand Intel n'admet pas les performances des puces Apple M1

Le par Mathieu M.  |  25 commentaire(s)
Apple M1 12

L'arrivée sur le marché des nouveaux ordinateurs Apple dotés de puces ARM M1 a quelque peu piqué au vif Intel, qui refuse d'accepter l'évidence.

Avec sa nouvelle génération d'ordinateurs, Apple a frappé un grand coup. La marque a ainsi lancé sur le marché des plateformes dotées de ses propres puces M1 sous architecture ARM. Et si l'on pouvait penser que la marque ait du mal à se montrer pertinente avec un premier essai, c'est tout le contraire puisque jamais les Mac n'ont été aussi performants que depuis cette bascule.

Apple M1 12

Pour Intel, la situation est doublement difficile à accepter : d'une part la marque a été évincée par Apple alors qu'elle fournissait jusqu'ici les processeurs des MacBooks. D'autre part, le fait qu'Apple réussisse à sortir des puces bien plus performantes que les siennes alors même que le fondeur est en difficulté n'arrange pas son image...

Mais Intel n'a pas dit son dernier mot : la marque prend ainsi l'exemple du test WebXPRT 3 et compare ainsi son Core i7-1165G7 à la puce M1. Selon Intel, son processeur domine largement celui d'Apple et constate la même chose dans les applications du quotidien comme PowerPoint, PDF, Excel... Et pour enfoncer le clou, Intel précise que lors de ces tests, c'est une version ARM d'Office qui a été utilisée, et donc non optimisée pour son propre processeur...

Apple M1 14

La situation se constaterait également dans la conversion de fichiers 4K, en AVC vers HEVC/H.265 Intel évoque un Core i7 1,12 fois plus rapide que le M1.

Le Core i7 d'Intel serait également 5,67 fois plus rapide dans la réduction de bruit numérique et 6,02 fois plus performant que la puce M1 pour l'élargissement d'image (tests sous Gigapixel AI and Denoise AI)

Au jeu de la mauvaise foi, Intel va toujours plus loin et annonce que son processeur Core i7 est plus performant dans le jeu sur une liste de 10 titres populaires... Malheureusement, on se demande comment Intel a pu faire le comparatif puisque 5 des jeux utilisés pour le test ne tournent simplement pas sur Mac M1. Par ailleurs, la marque évoque le fait que la puce M1 est trop lente pour obtenir la certification EVO, mais dans les faits, aucune puce AMD ne l'est aussi puisque cette certification a vraisemblablement été créé pour les spécificités liées aux processeurs Intel...

Apple M1 13

Intel attaque également la puce M1 sur la gestion énergétique et l'autonomie : en comparant un MacBook Air M1 à un Acer Swift 5 équipé de son i7-1165G7, Intel évoque des autonomies respectives de 10h12 et 10h06... Or, certains tests ont porté l'autonomie du MacBook Air M1 à plus de 18h...

En désespoir de cause, Intel rappelle que les Mac M1 ne sont pas compatibles avec une horde de périphériques et que l'écosystème Apple reste particulièrement fermé.

La communication choisie par Intel est maladroite et clairement trompeuse, elle dénote d'une fragilité accrue du fondeur qui s'inquiète de voir le marché global du PC s'orienter vers les SoC ARM, un secteur d'activité que ne maitrise pas la marque et qui pourrait la faire plonger un peu plus.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Trier par : date / pertinence
Le #2121006
Sans chercher à défendre Intel, j'aimerais quand même bien connaître les faits pour le titre...

En effet, Bruno nous indique qu'Intel est de mauvaise foi.

Puis, il nous fait un article où il indique qu'Intel nous informe qu'il est le meilleur sur tout, mais sans nous démontrer qu'il nous embobinait....

Un seul exemple qu'il nous sort, sur l'autonomie, et cela sans aucune précision, un processeur peut être plus économe sur certaines tâches, et moins sur d'autres...

Donc un titre qui indique une culpabilité, et cela sans aucune preuve...
Bravo le travail de journaliste...

Est-ce que j'oserais terminé en disant:
La communication choisie par Bruno est maladroite et clairement trompeuse, elle dénote d'une fragilité accrue du journaliste qui s'inquiète de voir Apple encore loin derrière Intel, dans un secteur d'activité qu'il ne maitrise pas.
MisterDams offline Hors ligne Vétéran icone 2138 points
Le #2121007
C'est pas de la mauvaise foi mais du marketing. Apple n'a pas vanté non plus ses limitations sur la RAM et sur les écrans externes non plus lors de la présentation.

Au contraire je trouve ça bien qu'on pousse les gens à réfléchir un peu, avant on réfléchissait juste un GHz mais le Pentium 4 avait incité à calculer autrement, là on parle d'usages et de contraintes.

J'ai lu un article hier qui disait qu'Apple n'avait rien fait de magique, ils ont fait des choix et des sacrifices aussi, simplement ça passe bien pour l'instant. Le meilleur choix de base étant d'avoir pu mettre la main sur le 5nm de TSMC pour le rapport performance/watt.
kerlutinoec away Absent VIP icone 14048 points
Le #2121010
Après c'est quand même avec Office. C'est pas neutre comme choix ; c'est eux qui le développent... Je souviens d'une version Office pour mac qui comportait des boucles vides (pour le ralentir ?).
TheDarkgg offline Hors ligne Vénéré icone 2749 points
Le #2121021
kerlutinoec a écrit :

Après c'est quand même avec Office. C'est pas neutre comme choix ; c'est eux qui le développent... Je souviens d'une version Office pour mac qui comportait des boucles vides (pour le ralentir ?).


C'est Microsoft qui développe les applications Office et non Intel ...

Sinon le ton de l'article a clairement un parti-pris mais qui ne montre aucune preuve, aucune comparaison pour étayer ses dires ...

Dommage.
kerlutinoec away Absent VIP icone 14048 points
Le #2121034
TheDarkgg a écrit :

kerlutinoec a écrit :

Après c'est quand même avec Office. C'est pas neutre comme choix ; c'est eux qui le développent... Je souviens d'une version Office pour mac qui comportait des boucles vides (pour le ralentir ?).


C'est Microsoft qui développe les applications Office et non Intel ...

Sinon le ton de l'article a clairement un parti-pris mais qui ne montre aucune preuve, aucune comparaison pour étayer ses dires ...

Dommage.


Oups oui. Lu trop vite.
rborn offline Hors ligne Vénéré icone 2977 points
Le #2121036
MisterDams a écrit :

C'est pas de la mauvaise foi mais du marketing. Apple n'a pas vanté non plus ses limitations sur la RAM et sur les écrans externes non plus lors de la présentation.

Au contraire je trouve ça bien qu'on pousse les gens à réfléchir un peu, avant on réfléchissait juste un GHz mais le Pentium 4 avait incité à calculer autrement, là on parle d'usages et de contraintes.

J'ai lu un article hier qui disait qu'Apple n'avait rien fait de magique, ils ont fait des choix et des sacrifices aussi, simplement ça passe bien pour l'instant. Le meilleur choix de base étant d'avoir pu mettre la main sur le 5nm de TSMC pour le rapport performance/watt.


On parle de l’entré de gamme (macbook air), donc ce sont des limitations qui n’en sont pas vraiment.. (ram, ecran externe..)

C’est comme si Intel comparait ses i3 avec ses i7, et se disait que finalement ses i7 arrive à tenir tête face aux i3...

J’ai franchement hate de voir la comparaison avec le futur MX1, M2 qui a pour but de remplacer les i7, i9 dans les macbook pro !
Mouve92 away Absent VIP icone 8955 points
Le #2121038
saepho a écrit :

Sans chercher à défendre Intel, j'aimerais quand même bien connaître les faits pour le titre...

En effet, Bruno nous indique qu'Intel est de mauvaise foi.

Puis, il nous fait un article où il indique qu'Intel nous informe qu'il est le meilleur sur tout, mais sans nous démontrer qu'il nous embobinait....

Un seul exemple qu'il nous sort, sur l'autonomie, et cela sans aucune précision, un processeur peut être plus économe sur certaines tâches, et moins sur d'autres...

Donc un titre qui indique une culpabilité, et cela sans aucune preuve...
Bravo le travail de journaliste...

Est-ce que j'oserais terminé en disant:
La communication choisie par Bruno est maladroite et clairement trompeuse, elle dénote d'une fragilité accrue du journaliste qui s'inquiète de voir Apple encore loin derrière Intel, dans un secteur d'activité qu'il ne maitrise pas.


.
C'est Mathieu M. qui a écrit l'article,
.
et non pas ....Bruno nous indique...nous fait un article...Bravo le travail de journaliste...Est-ce que j'oserais terminé en disant:
La communication choisie par Bruno est maladroite et clairement trompeuse...
.
Humm...Humm...Humm...
Ulysse2K offline Hors ligne VIP icone 48867 points
Le #2121050
Trump serait-il dans le conseil d'administration d'Intel ?
iFlo59 online Connecté VIP icone 31631 points
Premium
Le #2121055
Quoi qu'il en soit Intel est carrément hors course dans cette partie, il y a une bonne raison de partir de chez Intel, le M1 faisant mieux et est trés économique pour le consommateur.

Je ne sais pas si Intel s'attaque vraiment au M1 d'APPLE (ça me parait gros tout de même), le M1 est carrément 10X mieux que les i7
----
(edit : https://www.macg.co/materiel/2021/02/apple-m1-intel-se-defend-en-utilisant-de-grosses-ficelles-119543 )
Bon c'est flagrant...Intel se fout vraiment de la gueule du monde,
APPLE n'a jamais eu la vocation de faire des "ordinateurs" Gaming... Et pourtant Intel Intel se permet de dire que les puces M1 ne sont pas capable de lancer des jeux qui ne sont pas dispo sur MacOS... Des génies xD
----

APPLE à longtemps travaillé sur ses processeurs ARM séries Ax, une fois l'expérience acquises, ils se sont décidé de faire une version M pour les Mac, pour une première c'est une énorme réussite (genre vraiment).

Entre l'optimisation de la puce ARM et de l'OS ARM, il n'y a vraiment plus rien à dire, tout est vraiment en parfaite symbiose, APPLE réussi là où les autres échoues.
Microsoft n'a jamais réussi à faire porter Windows sur un téléphone, les Surfaces (sous Intel) se vendent très mal, de plus Windows n'est pas autant stable que les MacOS. (Je ne dis pas que MacOS est parfait, loin de là, il a ses défauts)

Microsoft s'essaye aussi au ARM, les résultats ne sont pas "bluffante" pour le moment, mais ce qui les perdra c'est le fait de "suivre" APPLE dans ce sens là, ils ont juste oubliés que les DEVS sont prêts à aider APPLE pour aller dans ce sens là.
Par contre, j'vois pas grand monde pour soutenir Microsoft.

M'enfin bon je m'égare, (comme Intel dans ses tests).
Il serait vraiment temps qu'Intel s'expertise dans une technologie plus moderne et économique, parce que les processeur à +90w pour avoir des perfomances proches du M1, je commence à douter sérieusement d'Intel.
omicronc away Absent Vétéran avatar 1046 points
Le #2121067
En comparant ce qui est comparable, au boulot j’ai des mac Intel et des mac M1 (dernière génération pour chacun)
et mème si je n’aime pas Apple, les M1 son vraiment plus performant
-démarrage de l’ordi
-lancement d’applications
-utilisation divers d’application spécialisé
-ETC

J’ai passé 3 jours à faire des tests sur toutes nos applis métier, et ça me fait mal de le dire, mais Apple a fait très fort, il n’y a pas photo.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire