Mercedes-Benz EQC : la production réduite de moitié faute de batteries MAJ

Le par Christian D.  |  1 commentaire(s) Source : Reuters
Mercedes-Benz EQC 01

Le premier SUV tout électrique de Mercedes-Benz, le modèle EQC, peine à être produit, faute de batteries électriques LG.

MAJ 22:00 : Daimler a réfuté les informations de la publication allemande et affirme pouvoir atteindre un objectif de 50 000 modèles EQC produits cette année.

---

Annoncé fin 2018 et mis en production au printemps 2019, le Mercedes-Benz EQC (groupe Daimler) constitue une première réponse à l'essor du marché des véhicules électriques chez le constructeur allemand.

Le SUV équipé de deux moteurs électriques constitue la première génération des véhicules directement conçus pour une motorisation électrique avec un prix de départ de 70 000 € semblait promis à un beau succès grâce à un carnet de commande bien rempli mais il doit faire face aux aleas de production.

Mercedes Benz EQC 01

Faute de disposer de suffisamment de batteries électriques produites par LG Chem, l'objectif de production pour 2020 a été divisé par deux et ramené à 30 000 exemplaires.

L'année 2019 avait déjà été compliquée avec seulement 7000 unités produites au lieu des 25 000 espérées, indique Reuters. Et ce n'est pas seulement une mauvaise nouvelle d'un point de vue commercial : les constructeurs automobiles risquent de fortes amendes ces prochaines s'ils ne parviennent pas à réduire suffisamment leurs émissions de gaz polluants.

Daimler, encore à 130,4 g / km en 2018 pour sa flotte automobile, doit atteindre 103,1 g / km d'ici 2021, sous peine d'une sanction de près de...1 milliard d'euros !

A la publication allemande Manager Magazin, l'un des responsables de Daimler explique que l'une des causes de ces difficultés vient du rachat par Tesla de l'entreprise Grohmann Engineering fin 2016, spécialisée dans l'automatisation de la production de batteries, qui travaillait pour Mercedes-Benz.

Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2089192
"un des responsables de Daimler explique que l'une des causes de ces difficultés vient du rachat par Tesla de l'entreprise Grohmann Engineering fin 2016, spécialisée dans l'automatisation de la production de batteries, qui travaillait pour Mercedes-Benz"

Donc les mecs se sont fait avoir comme des bleus et ca indique encore une fois que ces grands groupes n'ont clairement pas misé sur l'électrique.
Quand on sait que l'on dépend d'une techno / d'un fournisseur, on sécurise ses approvisionnements, il ne l'ont pas fait, on peut en conclure qu'ils ne pensaient pas en dépendre...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar