Microsoft : Windows 11 ne tournera plus sur Mac Intel ni M1

Le par Mathieu M.  |  22 commentaire(s)
windows-11

L'arrivée prochaine de Windows 11 continue de faire débat, notamment sur la question de la compatibilité avec les différentes configurations PC. Mais une chose est désormais sure : l'OS ne s'installera plus sur les Mac.

Les utilisateurs de Mac qui étaient jusqu'ici habitués à profiter de Windows 10 pour accéder à un plus grand catalogue de jeux vidéo via Boot Camp vont déchanter : Microsoft a confirmé que Windows 11 ne serait plus compatible avec l'environnement d'Apple.

windows-11

The Register a questionné Microsoft sur le sujet et la réponse est sans appel : Windows 11 ne sera pas compatible avec les ordinateurs d'Apple dotés de la puce M1 pourtant particulièrement performante.

Windows 11 ne sera ainsi pas exploitable ni via Parallels (le service de virtualisation) ni en installation directe, qu'il s'agisse d'un ordinateur Apple doté d'une puce Intel ou M1. Le geste est délibéré de la part de Microsoft, d'autant qu'il est prévu qu'une version ARM de Windows 11 sorte plus tard l'année prochaine.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Trier par : date / pertinence
smalldick offline Hors ligne VIP icone 7500 points
Le #2143417
Windows 11 ne sera ainsi pas exploitable ni via Parallels (le service de virtualisation) ni en installation directe, qu'il s'agisse d'un ordinateur Apple doté d'une puce Intel ou M1. Le geste est délibéré de la part de Microsoft, d'autant qu'il est prévu qu'une version ARM de Windows 11 sorte plus tard l'année prochaine.

on écarte les utilisateurs de machine un peu vieillissante et on annonce une version ARM, il faut qu'ils arrêtent l'herbe qui fait rire à Redmond.
ENZOLIV offline Hors ligne Vénéré avatar 2568 points
Le #2143421
Ils risquent de pousser les éditeurs de soft qui comptaient sur ces astuces pour toucher les utilisateurs de Mac à finalement adapter leur logiciel pour l'architecture Apple Silicone, dont les performances risquent fort d'être hors de portée des architectures x86...
Le #2143422
Pour moi, c'est de bonne guerre.
Apple ne veut pas de MacOS sur PC, pas de raison que Microsoft adapte son OS sur Mac.
Je suppose d'ailleurs que ce doit être un marché de niche, donc beaucoup de travail pour un faible retour sur investissement.
Enfin, si les puces M1 comportent des jeux d'instruction spécifiques et que ces dernières ne sont pas documentées, ça n'aidera en rien pour porter à la compatibilité.
Ulysse2K offline Hors ligne VIP icone 50074 points
Le #2143423
J'en connais qui vont pleurer. Ils ont un Mac (pour se la péter sur leur bureau) et utilisent Windows (Virtualisé) pour les applications dont ils ont vraiment besoin. On va bientôt leur dire : "Ho, tu as encore un vieux Mac ?" ... J'en ricane...

Bah, il restera la virtualisation barebone mais je ne sais pas pour Mac si cela est possible.
ENZOLIV offline Hors ligne Vénéré avatar 2568 points
Le #2143424
Adri1b a écrit :

Pour moi, c'est de bonne guerre.
Apple ne veut pas de MacOS sur PC, pas de raison que Microsoft adapte son OS sur Mac.
Je suppose d'ailleurs que ce doit être un marché de niche, donc beaucoup de travail pour un faible retour sur investissement.
Enfin, si les puces M1 comportent des jeux d'instruction spécifiques et que ces dernières ne sont pas documentées, ça n'aidera en rien pour porter à la compatibilité.


Mac OS s'approche des 20% de part de marché en progression ces derniers mois.
Ce n'est plus un marché de niche, surtout si on considère qu'il est sur le haut/très haut de gamme. sa part de marché en valeur des machines concernées doit donc être plus importante encore.
Et ce serait absurde pour Apple de rendre inaccessible des fonctions qu'ils ont mis en œuvre pour justement rendre leur puce très puissante...
Je pense que si Windows ne trouve pas rapidement une architecture comparable à ce que Apple a fait, ça va se compliquer.
Par exemple, dans ma boite, nous avions réussi à supprimer les Mac au motif que nous étions en mesure de proposer des machines windows moins cher et aussi voir plus rapide. Si cet argument le tient plus, nous serons obligés d'en réintégrer massivement.
Le #2143425
ENZOLIV a écrit :

Adri1b a écrit :

Pour moi, c'est de bonne guerre.
Apple ne veut pas de MacOS sur PC, pas de raison que Microsoft adapte son OS sur Mac.
Je suppose d'ailleurs que ce doit être un marché de niche, donc beaucoup de travail pour un faible retour sur investissement.
Enfin, si les puces M1 comportent des jeux d'instruction spécifiques et que ces dernières ne sont pas documentées, ça n'aidera en rien pour porter à la compatibilité.


Mac OS s'approche des 20% de part de marché en progression ces derniers mois.
Ce n'est plus un marché de niche, surtout si on considère qu'il est sur le haut/très haut de gamme. sa part de marché en valeur des machines concernées doit donc être plus importante encore.
Et ce serait absurde pour Apple de rendre inaccessible des fonctions qu'ils ont mis en œuvre pour justement rendre leur puce très puissante...
Je pense que si Windows ne trouve pas rapidement une architecture comparable à ce que Apple a fait, ça va se compliquer.
Par exemple, dans ma boite, nous avions réussi à supprimer les Mac au motif que nous étions en mesure de proposer des machines windows moins cher et aussi voir plus rapide. Si cet argument le tient plus, nous serons obligés d'en réintégrer massivement.


Je doute que tous les utilisateurs de Mac soient équipés de puces M1.
Ça reste donc un marché de niche en attendant, il faudra voir la tendance d'ici quelques années je pense.
LinuxUser offline Hors ligne VIP icone 17590 points
Le #2143430
Adri1b a écrit :

Pour moi, c'est de bonne guerre.
Apple ne veut pas de MacOS sur PC, pas de raison que Microsoft adapte son OS sur Mac.
Je suppose d'ailleurs que ce doit être un marché de niche, donc beaucoup de travail pour un faible retour sur investissement.
Enfin, si les puces M1 comportent des jeux d'instruction spécifiques et que ces dernières ne sont pas documentées, ça n'aidera en rien pour porter à la compatibilité.


Moui certes, mais le travail est déjà en cours par d'autres, c'est pas comme si il fallait tout faire depuis le début. Commencer par jeter un œil aux noyaux Linux 5.13+ permet d'en apprendre beaucoup, même si il reste à faire.
patxirin offline Hors ligne Héroïque icone 524 points
Le #2143433
La solution pour utiliser Windows sur un Mac est assez simple, il suffit d’un abonnement Shadow
Kikucheeseful offline Hors ligne Junior avatar 60 points
Le #2143432
Adri1b a écrit :

ENZOLIV a écrit :

Adri1b a écrit :

Pour moi, c'est de bonne guerre.
Apple ne veut pas de MacOS sur PC, pas de raison que Microsoft adapte son OS sur Mac.
Je suppose d'ailleurs que ce doit être un marché de niche, donc beaucoup de travail pour un faible retour sur investissement.
Enfin, si les puces M1 comportent des jeux d'instruction spécifiques et que ces dernières ne sont pas documentées, ça n'aidera en rien pour porter à la compatibilité.


Mac OS s'approche des 20% de part de marché en progression ces derniers mois.
Ce n'est plus un marché de niche, surtout si on considère qu'il est sur le haut/très haut de gamme. sa part de marché en valeur des machines concernées doit donc être plus importante encore.
Et ce serait absurde pour Apple de rendre inaccessible des fonctions qu'ils ont mis en œuvre pour justement rendre leur puce très puissante...
Je pense que si Windows ne trouve pas rapidement une architecture comparable à ce que Apple a fait, ça va se compliquer.
Par exemple, dans ma boite, nous avions réussi à supprimer les Mac au motif que nous étions en mesure de proposer des machines windows moins cher et aussi voir plus rapide. Si cet argument le tient plus, nous serons obligés d'en réintégrer massivement.


Je doute que tous les utilisateurs de Mac soient équipés de puces M1.
Ça reste donc un marché de niche en attendant, il faudra voir la tendance d'ici quelques années je pense.


Selon un article paru aujourd'hui même sur un autre site d'actu, Apple a vendu 6 millions de Mac au second trimestre 2021, dont 90% avec des puces ARM. Peut-on encore parler de niche ?

Après, ENZOLIV, dans la boite où je travaille, le chemin se fait dans l'autre sens, on remplace des PC portable par des Mac M1 parce qu'il y a un réel gap de performances. Mais ça dépend peut être du domaine, je ne peux pas trop m'avancer

Quoiqu'il en soit, c'est pas une très bonne nouvelle, Windows m'a bien bien dépanné quand il y a des choses que je ne pouvais pas faire avec MacOs
skynet online Connecté VIP icone 88793 points
Le #2143444
Mouais c'est étrange cette news. je fais tourner sans soucis Win11 dans une VM VMware, aucun soucis de pilote ou autre.
Je ne vois pas en quoi il ne pourrait tourner sur un hyperviseur. Il y a une couche d'abstraction, lui ne voit pas qu'il est dans une VM.
Il suffirait que les hyperviseurs se mettent à jour pour Win11 et c'est tout.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire