L'impact de la technologie sur le développement de la mobilité urbaine intelligente à Paris

Le par Bruno C.  |  1 commentaire(s)
Smart_City

Les attentes de chacun sont nombreuses pour rendre la vie plus simple et fluide. La technologie et l’intelligence artificielle qui en découle sont devenues indispensables. Elles permettent de gérer nos besoins, d’adapter notre consommation et de partager des données publiques. Qui n’a pas envie d’éviter un bouchon sur la route en étant connecté via une application spécifique ?

Tout sur application grâce aux nouvelles technologies

 

L’intelligence artificielle nous permet désormais de tout gérer en temps réel. Trafic de voitures, taux de pollution, horaires des commerces : tout est concentré sur des applications. Elles nous permettent de gérer nos vies en gagnant du temps et de l’argent. Si, par exemple, vous devez vous rendre au parking Gare de Lyon sans tourner en rond, il suffit de vous connecter à l’application adéquate. En choisissant la date et l’heure, vous trouverez l’emplacement idéal pour votre voiture. C’est avec ce genre d’outil connecté que se développe désormais la mobilité urbaine intelligente à Paris.

Une mobilité fluide pour protéger l’environnement

 

Le fait d’être connecté aux infrastructures d’une ville comme dans le cas d’un parking permet de tout adapter à la demande. Les transports sont un enjeu majeur de la ville du futur. A Paris, la moitié de la superficie de la ville est réservée aux véhicules conventionnels. C’est dire l’impact de la pollution sur la qualité de vie ! En optimisant son temps de trajet grâce aux multiples applications, on avance vers le développement durable. Dans un prochain futur, il se pourrait que des drones jouent les livreurs et qu’un trafic aérien permette de profiter de villes plus vertes. Des villes dans lesquelles nous nous déplacerons à pied, en vélo, en voiture électrique ou en transports collectifs à hydrogène vert.

ville-urbaine

Objets connectés pour une smart city

Pour rendre toujours plus fluide la mobilité au cœur des villes du futur, les politiques publiques doivent sans cesse repenser l’espace. L’IoT commence à se développer dans les agglomérations pour créer une interaction directe avec l’utilisateur. Ce système de détection connecté permet de minimiser le trafic. Paris a investi dans des détecteurs de stationnements pour indiquer le nombre de places libres. Informés, guidés et rassurés, les utilisateurs peuvent se rendre dans un lieu sans que cela soit inutile. Mieux encore : indiquer seulement son lieu de rendez-vous pour que soit proposé le meilleur itinéraire avec les moyens de transport les plus adéquats. Pour aboutir au développement de cette mobilité intelligente, il est nécessaire de rendre les objets connectés entre eux pour, au final, que tout soit connecté. Tant à l’échelle de la ville qu’à plus haut niveau.

Se déplacer à pied ou en voiture électrique

 

Nous y sommes ! Le développement de l’électricité en ville ne cesse de croître. Pourtant, le transport est l’activité qui contribue le plus aux émissions de gaz. En 2019, il représentait 31% de cette émission. L’Accord de Paris et du Plan climat signé par la France va réduire cet impact. Il fixe la fin de la vente de « voitures particulières et de véhicules utilitaires légers neufs utilisant des énergies fossiles » d’ici à 2040. C’est pour cela que la dotation de « smart charging » ou « bornes de recharges intelligentes » sera déterminante. Avec un système de stockage d’énergie solaire, ces recharges alimenteront nos transports électriques en nous tenant informés de leur disponibilité.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
tnz offline Hors ligne Vétéran icone 1466 points
Le #2144154
C'est bien mais la technologie ne règlera pas le problème de fond : Megalopole etn mode fourmilière.

Une solution simple : mutation en province. Surtout qu'à l'heure du télétravail massif, la fourmilière n'est plus une obligation de lieu d'habitation.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire