Mon Petit Placement : une offre exceptionnelle pour commencer à investir son épargne en ligne

Le par Mathieu M.  |  9 commentaire(s)
Mon petit placement 1

Alors que le paiement mobile prend son envol depuis quelques années, les utilisateurs de smartphones semblent désormais bien plus ouverts à gérer leur argent depuis leur téléphone, l'occasion pour les services de placement de percer.

Article rédigé en partenariat avec Mon Petit Placement

La méfiance qu'ont les Français lorsqu'il s'agit d'argent sur Internet ou sur smartphone s'efface progressivement. Une situation que l'on constate alors que la majorité des Français gèrent désormais leurs comptes en banque depuis des applications mobiles et qu'il devient de plus en plus simple d'adopter des solutions de paiement mobile sans contact.

Mon petit placement 1

La prochaine étape se présente sous la forme d'applications à même d'aider les utilisateurs à investir et à gérer leur argent. Sur ce terrain, la fintech lyonnaise Mon Petit Placement promet une révolution avec son appli mobile dédiée.

La société fait ainsi trois constats principaux du marché :

  • Les Français sont peu ou mal informés sur les placements d'argent et la gestion de leur épargne
  • Les banques proposent trop souvent des placements inadaptés ou peu rémunérateurs et de fait, encouragent peu leurs clients à placer leur argent. Un constat d'autant plus pertinent depuis le verrouillage du taux du livret A à 0,5%.
  • Enfin, pour beaucoup de Français, investir son argent est considéré comme risqué ou réservé aux personnes disposant d'une épargne conséquente.


Partant de cette analyse, Mon Petit Placement se présente comme une solution qui permet à chacun d'investir facilement leur épargne tout en profitant de produits habituellement réservés aux clients les plus importants des banques .

image3

300 euros, c'est la somme minimale à partir de laquelle il est possible de profiter d'un placement via l'application. Le tout est simplifié pour l'utilisateur : il suffit de créer un compte et de transférer l'épargne à placer. Les premiers placements se font en 10 minutes seulement, l'évolution du placement est ensuite consultable en temps réel.

Les produits proposés sont sélectionnés avec soin par les experts de Mon Petit Placement. Il est possible d'investir sur-mesure, en fonction du risque choisi et du rendement espéré. Quatre portefeuilles sont proposés par la fintech française, du moins performant au plus performant, pour permettre à chacun de diversifier son épargne en fonction de ses propres objectifs.

image2

Autre option proposée aux investisseurs, le choix de placements par thématiques : on pourra ainsi favoriser les investissements dans les technologies, le climat, l'égalité, la santé, l'égalité, l'emploi...

Bonne nouvelle : les fonds investis ne sont pas bloqués. Même s'il est recommandé de conserver ses placements sur une durée minimale, il est possible de retirer son argent à n'importe quel moment. Il est également possible de réorienter ses investissements vers d'autres placements.

La personnalisation est au coeur de l'expérience : l'inscription s'effectue sur un questionnaire permettant aux experts de définir le profil de chaque utilisateur. Une vidéo personnalisée est ensuite proposée pour indiquer la meilleure stratégie à adopter.

Mon Petit Placement propose une interface 100% sécurisée avec une protection maximale des données bancaires et personnelles. L'assistance est également accessible en français via un chat dédié ou par téléphone.

image1

Enfin Mon Petit Placement ne prélève aucuns frais d'entrée ou de sortie et se rémunère uniquement à la performance : une commission n'est prélevée que si vos placements rapportent, et les frais ne s'appliquent que sur la performance et pas sur le montant total récupéré.

Pour mieux découvrir l'offre de Mon Petit Placement, vous pouvez bénéficier d'une réduction de 30% des commissions à la performance pendant la première année, il suffit de s'inscrire avec notre code partenaire NT30!, l'inscription se faisant à cette adresse.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
tmtisfree offline Hors ligne VIP icone 6150 points
Le #2148628
« le climat, l'égalité, la santé, l'égalité, l'emploi... »

LOL si on veut être certain de perdre son blé, investir dans les secteurs de l'affichage de vertu non-productive est l'idéal... surtout avec les % annoncés proche de l'escroquerie.
FRANCKYIV away Absent VIP icone 58748 points
Premium
Le #2148629
Hors de question pour ma part d'avoir une application bancaire sur mon smartphone.

- Android ou Ios doivent être les premiers systèmes piratés car ils contiennent beaucoup d'informations personnelles.

- Il y a des trojans spécialisés dans le bancaire pour smartphone (au moins sur Android).


Donc pour moi c'est beaucoup trop dangereux (sans compter la perte ou le vol du smartphone même s'il est sécurisé).
Kimyh offline Hors ligne Vénéré avatar 3677 points
Le #2148645
FRANCKYIV a écrit :

Hors de question pour ma part d'avoir une application bancaire sur mon smartphone.

- Android ou Ios doivent être les premiers systèmes piratés car ils contiennent beaucoup d'informations personnelles.

- Il y a des trojans spécialisés dans le bancaire pour smartphone (au moins sur Android).


Donc pour moi c'est beaucoup trop dangereux (sans compter la perte ou le vol du smartphone même s'il est sécurisé.


Fait gaffe ya un ptit jeune qui va debarquer en mode "mais non mais tu comprends rien c est pour ça, nous la jeune generation on sais que c est safe, y en a marre de vous les vieux qui ralentissez la transition !"
FRANCKYIV away Absent VIP icone 58748 points
Premium
Le #2148656
Kimyh a écrit :

FRANCKYIV a écrit :

Hors de question pour ma part d'avoir une application bancaire sur mon smartphone.

- Android ou Ios doivent être les premiers systèmes piratés car ils contiennent beaucoup d'informations personnelles.

- Il y a des trojans spécialisés dans le bancaire pour smartphone (au moins sur Android).


Donc pour moi c'est beaucoup trop dangereux (sans compter la perte ou le vol du smartphone même s'il est sécurisé.


Fait gaffe ya un ptit jeune qui va debarquer en mode "mais non mais tu comprends rien c est pour ça, nous la jeune generation on sais que c est safe, y en a marre de vous les vieux qui ralentissez la transition !"



DjDeViL offline Hors ligne Vénéré icone 2566 points
Le #2148658
Tiens tiens j'avais garder cela dans mes favoris

https://www.clubic.com/bons-plans/bons-plans-371678-mon-petit-placement-une-nouvelle-facon-pour-investir-en-ligne.html

Apparemment c'est fiable et recommandé mais j'ai un doute
Chitzitoune offline Hors ligne VIP avatar 22206 points
Le #2148721
Pour rappel, la publicité pour des placements financiers à risques est TRES reglementée que ce torchon ne remplit pas.....
FRANCKYIV away Absent VIP icone 58748 points
Premium
Le #2148722
Chitzitoune a écrit :

Pour rappel, la publicité pour des placements financiers à risques est TRES reglementée que ce torchon ne remplit pas.....


C'est à dire ?
Chitzitoune offline Hors ligne VIP avatar 22206 points
Le #2148771
FRANCKYIV a écrit :

Chitzitoune a écrit :

Pour rappel, la publicité pour des placements financiers à risques est TRES reglementée que ce torchon ne remplit pas.....


C'est à dire ?


La publicité (directe ou indirecte, ça concerne même les partenariats) sur les produits spéculatif à risque est interdite tout simplement de base. Pour que ça soit autorisé, il faut apporter un tas de garanties sur les produits, totalement absent de ce "truc"...

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000038612265/
FRANCKYIV away Absent VIP icone 58748 points
Premium
Le #2148778
Chitzitoune a écrit :

FRANCKYIV a écrit :

Chitzitoune a écrit :

Pour rappel, la publicité pour des placements financiers à risques est TRES reglementée que ce torchon ne remplit pas.....


C'est à dire ?


La publicité (directe ou indirecte, ça concerne même les partenariats) sur les produits spéculatif à risque est interdite tout simplement de base. Pour que ça soit autorisé, il faut apporter un tas de garanties sur les produits, totalement absent de ce "truc"...

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000038612265/


Merci pour le lien
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire