La Nasa repousse le retour d'Américains sur la Lune

Le par Jérôme G.  |  6 commentaire(s)
lune

Le retour humain sur la Lune pour les États-Unis ne se fera pas en 2024 comme voulu par Donald Trump. Il est repoussé à 2025 au plus tôt.

Dans le cadre du programme Artemis, la Nasa prépare le retour de deux astronautes américains à la surface de la Lune, dont la première femme.

Artemis I sera un vol d'essai sans équipage à bord du nouvel engin spatial Orion propulsé par le lanceur Space Launch System (SLS) avec un décollage qui pourrait avoir lieu en février 2022. Artemis II sera ensuite le premier vol d'essai habité d'Orion.

Artemis I et II seront des missions autour de la Lune, tandis que Artemis III sera la fameuse mission à la surface de la Lune avec l'éventuel appui d'une station orbitale lunaire Gateway pour un amarrage et du moins un atterrisseur lunaire dont la construction incombe à SpaceX.

spacex-nasa-lune-starship

Donald Trump avait pour ainsi dire fait le forcing pour un objectif 2024 avec Artemis III… qui était bel et bien illusoire.

Avant Donald Trump, la Nasa envisageait 2028

" Retourner sur la Lune aussi rapidement et en toute sécurité que possible est une priorité de l'agence. Cependant, avec le récent procès (ndlr : la plainte rejetée de Blue Origin pour l'unique choix de SpaceX) et d'autres facteurs (ndlr : pandémie de Covid-19, fonds alloués pour le contrat d'alunisseur…), le premier atterrissage humain sous Artemis n'aura probablement pas lieu avant 2025 au plus tôt ", a déclaré Bill Nelson.

Nommé par le président américain Joe Biden, l'administrateur de l'Agence spatiale américaine a ajouté que la date de 2024 fixée par l'administration Trump n'était de toute manière pas " techniquement faisable. " La disponibilité de combinaisons spatiales adaptées pèse aussi dans la balance.

Bill Nelson a par ailleurs indiqué que le coût de développement du vaisseau spatial Orion s'élève désormais à 9,3 milliards de dollars depuis 2012 jusqu'au premier vol avec équipage avec Artemis II.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Sergei34 offline Hors ligne Héroïque avatar 944 points
Le #2148795
Dans mon enfance je pensais voir l'homme sur Mars de mon vivant, si ça continue je ne le verrais même pas sur la lune

(Du moins en direct)
saepho offline Hors ligne VIP icone 25763 points
Premium
Le #2148800
Sergei34 a écrit :

Dans mon enfance je pensais voir l'homme sur Mars de mon vivant, si ça continue je ne le verrais même pas sur la lune

(Du moins en direct)


Bien d'accord, il y a des fois, je me surprends à avoir des idées "conspirationnistes" en me demandant s'il y sont vraiment allés il y a 50 ans avec la technologie de l'époque quand on voit qu'il n'y arrive pas maintenant
Tirnon offline Hors ligne Vétéran avatar 2122 points
Le #2148808
saepho a écrit :

Sergei34 a écrit :

Dans mon enfance je pensais voir l'homme sur Mars de mon vivant, si ça continue je ne le verrais même pas sur la lune

(Du moins en direct)


Bien d'accord, il y a des fois, je me surprends à avoir des idées "conspirationnistes" en me demandant s'il y sont vraiment allés il y a 50 ans avec la technologie de l'époque quand on voit qu'il n'y arrive pas maintenant


C'est surtout que maintenant il faut être sur qu'il n'y ait pas de morte de préparer une installation à long terme. Et il ne faut pas que ça coute trop cher non plus, un dixième d'une guerre d'Irak, pas plus ( je suis sur que c'est encore moins que ça en fait).
saepho offline Hors ligne VIP icone 25763 points
Premium
Le #2148810
Tirnon a écrit :

saepho a écrit :

Sergei34 a écrit :

Dans mon enfance je pensais voir l'homme sur Mars de mon vivant, si ça continue je ne le verrais même pas sur la lune

(Du moins en direct)


Bien d'accord, il y a des fois, je me surprends à avoir des idées "conspirationnistes" en me demandant s'il y sont vraiment allés il y a 50 ans avec la technologie de l'époque quand on voit qu'il n'y arrive pas maintenant


C'est surtout que maintenant il faut être sur qu'il n'y ait pas de morte de préparer une installation à long terme. Et il ne faut pas que ça coute trop cher non plus, un dixième d'une guerre d'Irak, pas plus ( je suis sur que c'est encore moins que ça en fait).


1/10ième, ca fait quand même 600 milliards...
C'est déjà pas mal, c'est le budget de 12 années pour le poste "militaire" en France

Par contre, je n'avais pas suivi pour l'installation à long terme, ils veulent déposer une base lunaire rapidement ?
cricri610 offline Hors ligne Vétéran icone 2098 points
Le #2148836
il y a t'il une si grande plus value pour décoller de la lune vers Mars alors que depuis la terre, ça fonctionne aussi bien?...
saepho offline Hors ligne VIP icone 25763 points
Premium
Le #2148837
cricri610 a écrit :

il y a t'il une si grande plus value pour décoller de la lune vers Mars alors que depuis la terre, ça fonctionne aussi bien?...


Beaucoup considèrent que c'est inultile.
D'ailleurs, le cher patron de Space X prévoit d'aller sur Mars sans passer par la case "lune".
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire