Patron d'Orange, Stéphane Richard démissionne

Le par Jérôme G.  |  21 commentaire(s)
orange-logo

À la suite de sa condamnation en appel dans l'affaire de l'arbitrage Tapie - Crédit Lyonnais, Stéphane Richard démissionne de son poste de PDG d'Orange. Un départ qui interviendra au plus tard le 31 janvier 2022.

Dans l'affaire de l'arbitrage opposant l'homme d'affaires Bernard Tapie (décédé en octobre) au Crédit Lyonnais (autour de la vente de l'équipementier sportif Adidas), le Président Directeur Général du groupe télécom Orange a été condamné en appel à un an de prison avec sursis et 50 000 euros d'amende.

Stéphane Richard a été reconnu coupable de complicité de détournement de biens publics à l'époque où il était directeur de cabinet de la ministre de l'Économie Christine Lagarde. L'arbitrage rendu en 2008 avait été très favorable à Bernard Tapie.

Relaxé du chef d'accusation d'escroquerie, Stéphane Richard a annoncé qu'il va se pouvoir en cassation. Reste que la condamnation en appel a eu pour effet de mettre le patron d'Orange sur la sellette.

Arrêt prématuré d'un troisième mandat

" À la suite de la décision de la cour d'appel de Paris, le Conseil d'administration d'Orange s'est réuni et a pris acte de la décision de Stéphane Richard de remettre son mandat de Président Directeur Général à sa disposition. Le Conseil a accepté son départ. "

Le conseil d'administration d'Orange souligne l'engagement de Stéphane Richard à la tête du groupe depuis 11 ans. " Il aura marqué l'histoire du groupe dans des périodes parfois tumultueuses et toujours en préservant l'intérêt de l'entreprise. "

orange-groupe-stephane-richardStéphane Richard : capture du site d'Orange

PDG d'Orange depuis février 2011, Stéphane Richard est largement perçu comme le dirigeant de l'apaisement et de la réconciliation sociale au sein du groupe (anciennement France Télécom), après le mandat de son prédécesseur Didier Lombard critiqué et condamné en justice pour sa politique de gestion des ressources humaines.

Le départ de Stéphane Richard sera effectif " à compter de la mise en place d'une nouvelle gouvernance et au plus tard le 31 janvier 2022. " Son mandat actuel devait initialement arriver à échéance en mai 2022. Il était candidat pour un quatrième mandant en tant que président du groupe.

" À toutes mes chères équipes d'Orange, qui m'ont témoigné aujourd'hui leur soutien et leur affection, je veux dire ma profonde gratitude, et la fierté que j'ai éprouvée tout au long de ces onze années à être leur capitaine, dans les bons et les mauvais jours ", écrit Stéphane Richard sur Twitter.

Cette démission n'est évidemment pas une surprise. " S'il y a une condamnation de Stéphane Richard à un moment donné, il remettra immédiatement son mandat ", avait prévenu Bruno Le Maire en 2018. " Pour toutes les entreprises publiques qui sont sous ma responsabilité de ministre de l'Économie, les règles du jeu doivent être claires. S'il y a condamnation du dirigeant, il y a départ immédiat du dirigeant. " L'État est actionnaire d'Orange à hauteur de 23 %.

Dans sa communication, le conseil d'administration d'Orange indique " poursuivre le processus de recherche engagé depuis quelques mois afin de mettre en place la nouvelle gouvernance du groupe. "

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Trier par : date / pertinence
Narcos offline Hors ligne VIP icone 24634 points
Le #2150070
Je ne me prononce pas sur la décision de justice, mais c'est dommage pour Orange car meme en interne il était apprécié et reconnu comme un bon patron.
Tilt56 offline Hors ligne Vénéré avatar 2901 points
Le #2150072
En matière d'honnêteté intellectuelle on voit la différence entre un grand patron et certains politiques qui, même condamnés, restent en poste.
Safirion offline Hors ligne VIP icone 41043 points
Le #2150073
Le patron d'orange avait l'air de bien gérer sa boite. Avec une décision de justice qui ne l'envoie pas en prison, je ne comprends pas l'intérêt d'une démission. C'est même contre productif.
Narcos offline Hors ligne VIP icone 24634 points
Le #2150079
Safirion a écrit :

Le patron d'orange avait l'air de bien gérer sa boite. Avec une décision de justice qui ne l'envoie pas en prison, je ne comprends pas l'intérêt d'une démission. C'est même contre productif.


Zemour a été condamné 3 fois par la justice, il est candidat aux présidentielles....
Truffor offline Hors ligne Vénéré icone 4475 points
Le #2150089
Narcos a écrit :

Safirion a écrit :

Le patron d'orange avait l'air de bien gérer sa boite. Avec une décision de justice qui ne l'envoie pas en prison, je ne comprends pas l'intérêt d'une démission. C'est même contre productif.


Zemour a été condamné 3 fois par la justice, il est candidat aux présidentielles....


Et pendant ce temps là, Christine Lagarde reste tranquillement à la tête de la BCE, totalement adoubée par Bruhno et Manu...
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 32453 points
Le #2150093
Aura-t-on un meilleur ou un pire prochain escroc ???
Safirion offline Hors ligne VIP icone 41043 points
Le #2150094
@Narcos : Condamné par des juges de gauche puis relaxé en appel la plupart du temps. Belle campagne d'intimidation mené par le camp adverse.

Mais je ne vois pas le rapport avec la news.
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 32453 points
Le #2150097
Truffor a écrit :

Narcos a écrit :

Safirion a écrit :

Le patron d'orange avait l'air de bien gérer sa boite. Avec une décision de justice qui ne l'envoie pas en prison, je ne comprends pas l'intérêt d'une démission. C'est même contre productif.


Zemour a été condamné 3 fois par la justice, il est candidat aux présidentielles....


Et pendant ce temps là, Christine Lagarde reste tranquillement à la tête de la BCE, totalement adoubée par Bruhno et Manu...


N'oublions pas que Manu est banquier ; il serait con de fustiger Lagarde alors qu'il est susceptible de lui succéder après son (ses) mandat(s)
odysseus offline Hors ligne Vénéré avatar 3174 points
Le #2150099
Safirion a écrit :

Le patron d'orange avait l'air de bien gérer sa boite. Avec une décision de justice qui ne l'envoie pas en prison, je ne comprends pas l'intérêt d'une démission. C'est même contre productif.


Oui, surtout que "Stéphane Richard a annoncé qu'il va se pouvoir en cassation".

Bizarre qu'il n'attende pas la cassation...

Si la cassation le disculpe...
Narcos offline Hors ligne VIP icone 24634 points
Le #2150101
Safirion a écrit :

@Narcos : Condamné par des juges de gauche puis relaxé en appel la plupart du temps. Belle campagne d'intimidation mené par le camp adverse.

Mais je ne vois pas le rapport avec la news.


Je devais répondre au commentaire de Tilt56....désolé d'avoir éborgné ton gourou !

Donc dans le cas de Stéphane Richard, les juges étaient de quel bord?...

Quand l'état est actionnaire d'une compagnie, l'aléas politique est toujours présent. D'ailleurs il accepte cette décision de justice .
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire