Présentation de l' Origami de Microsoft face aux UMPC

Le par Nicolas Rz.  |  5 commentaire(s)
Article n° 127 - Présentation du concept Origami (120*120)

Ce dossier a pour but de vous présenter dans les moindres détails le concept Origami de Microsoft, un ordinateur portable fonctionnant sous Windows XP TabletPC. Nous aborderons également le concept différent du UltraMobile Personal Computer ou UMPC.

Sommaire

Alors que Microsoft a dévoilé son projet Origami le 9 mars dernier, le sentiment du public nage entre le pragmatisme et l'excitation par rapport à un nouveau concept de mobilité.


Bien malin en effet celui qui pourra deviner le destin de ces petites machines dont on ne sait finalement pas grand chose.


Image



Ce dossier va donc faire le point sur tout ce que l'on sait du concept Origami. Il commencera par y chercher ses racines, notamment dans la vision " Ultramobile 2007 " prônée par Bill Gates, avant de le définir - et de définir également le concept UMPC (UltraMobile PC), qui n'est pas identique.

Puis nous analyserons les premières machines d'un point de vue matériel, mais également logiciel. Nous passerons aussi rapidement sur ce que propose Microsoft pour les développeurs.

Enfin, nous concluerons par l'étude du concept, son avenir, et l'avis de spécialistes sur le sujet. Procédons.

../..


Le concept Ultramobile

En 2005, lors du WinHEC, Bill Gates a présenté le concept d' Ultramobile, à savoir une sorte de mini-PC fonctionnant sous Windows XP TabletPC. Cet Ultramobile n'est que la suite d'un de ses vieux rêves, à savoir " combiner la puissance de l'ordinateur avec la simplicité du papier ". Il avait déjà connu sa première illustration en 2001, lors de la première présentation du concept " TabletPC " ( disponible en 2002 ).


Bill Gates


Le prototype alors présenté était fin, disposait d'une webcam, d'un écran tactile et devait coûter $ 500. Ajoutons que Bill Gates promettait également une autonomie d'une journée. Ce discours résonne étonnamment dans la tête de celui qui suit de près le concept TabletPC. En 2001, Bill Gates annonçait également un coût à peine plus élevé pour une tablette par rapport à un portable et une autonomie d'une journée.

Aujourd'hui, force est de constater que ces deux objectifs sont loin d'être atteints, sauf avec quelques modèles spécifiques qui coûtent extrêmement chers ( mais qui tiennent 6 à 8h ) ou qui sont peu onéreux mais pour des raisons autres que le coût ( le déstockage rapide pour éviter le recyclage dans le cadre du Toshiba M200 par exemple ).

Ultramobile 2007

Le prototype (en plastique) de l'Ultramobile 2007 présenté par Bill Gates


Le composant le plus cher dans les TabletPC est sans conteste l'écran. Licencié par Wacom (le constructeur de tablettes graphiques), les écrans TabletPC sont extrêmement chers du fait de leur technologie ( et du monopole du constructeur ). Il faut savoir qu'un TabletPC ne dispose pas d'un écran tactile mais d'un écran électromagnétique. Qu'est-ce que c'est ' Et bien, les utilisateurs de tablettes graphiques connaissent très bien le concept : il s'agit d'un écran qui ne réagit qu'au stylet afin que l'on puisse y poser la main ( les écrans de TabletPC font dans leur grande majorité 10 à 12 pouces ) pour y écrire convenablement.

Les écrans électromagnétiques disposent aussi de centaines de points de pression quand l'écran tactile n'affiche que deux possibilités : appui ou... pas d'appui. De ce fait, un écran électromagnétique permet une " écriture" virtuelle parfaite au point d'avoir l'impression d'écrire sur une feuille de papier ( et c'est un utilisateur convaincu des TabletPC qui vous parle ). Hélas, cet écran représente au bas mot 40% du prix final de la machine...  Ce qui explique les prix majoritairement supérieurs à 2000 euros.


Toshiba M200

Le Toshiba M200

../..



Qu'est-ce que l' Origami '

Pour le concept Origami, Microsoft a cru donc bon d'alléger le cahier des charges pour la création de machines éligibles ( le cahier des charges TabletPC est très strict, il va du type d'écran au type de boutons que l'on doit trouver autour ).

Ainsi, pour qu'une machine soit " certifiée " Origami, il faut qu'elle dispose d'un écran d'au moins 7 pouces qui supporte une résolution minimale de 800 par 480 pixels. L'écran doit être au moins tactile ( du fait de la petite taille de l'écran, la pose de la main est moins problématique ), le poids inférieur au kilo et c'est à peu près tout.


Image


Microsoft n'incite pas les constructeurs à utiliser obligatoirement des processeurs Intel ( d'où l'annonce de modèles avec des CPU Via, voire AMD ) ni même à mettre un bouton permettant de changer l'orientation portrait / paysage de l'écran ( alors qu'il est obligatoire sur un TabletPC, en plus du bouton simulant Ctrl-Alt-Suppr évidemment ). Mais que va gagner une machine qui est certifiée Origami '

Origami est le nom de code de la plateforme logicielle de chez Microsoft. Par ce nom, Microsoft entend " Windows XP TabletPC + Touchpack ".


Image


Notons également un skin ( très moche ) pour Windows Media Player permettant l'écoute de vos musiques ou la visualisation de vos vidéos.


Image


../..


Qu'est ce que l' Origami ' - Suite

Windows XP TabletPC est un Windows XP Pro agrémenté de nombreuses fonctionnalités dédiées aux TabletPC : reconnaissance ( très impressionnante ) de l'écriture et interface Windows modifiée ( par exemple, si vous êtes droitier et que appuyez sur le menu " Edition ", les options de ce dernier apparaissent à gauche, pour ne pas être cachées par votre main ). Quant à Touchpack, il s'agit d'un clavier manipulable avec les pouces ainsi que d'une interface " Vista-Like " manipulable là aussi facilement au doigt ou au stylet.


Image


Comme on a pu le voir précédemment, un Origami est un ordinateur portable fonctionnant sous Windows XP TabletPC. Cela signifie que toutes les applications Windows XP fonctionnent ainsi que toutes les applications tirant partie de l' API des TabletPC.

Pour les développeurs, rien ne change donc, à part une chose bien importante : la résolution. Avec 800 par 480 pixels, nombre d'applications doivent être correctement redessinées. Je n'imagine pas personnellement utiliser un Word sur un Origami, ou même un Outlook, quand on voit la pléthore de menus et de barre de menus disponibles. De nombreux éditeurs ont donc annoncé l'optimisation de leurs logiciels et l'Origami n'a -pour une fois- aucun souci à se faire de ce côté-là.

Pour les possesseurs de TabletPC, Microsoft a sorti un émulateur Origami. Il affiche la machine sur l'écran de votre TabletPC dans une sorte de fausse résolution 800 x 480 pixels et vous pouvez tester vos applications. Attention, cela ne fonctionne que sur un Windows XP TabletPC américain. Une vidéo est d'ailleurs disponible sur le Web


Image


../..



Qu'est-ce que l' UMPC '

Beaucoup d'entre vous se demandent quelle est la différence entre Origami et UMPC.

Intel en effet utilise ce dernier terme et a d'ailleurs " éventé " la surprise dès la 7 mars, via l'ouverture d'un site du même nom. UMPC signifie " UltraMobile Personal Computer " ( Ordinateur personnel ultra portable ) sachant que le terme " Ultra " en anglais n'a pas la même signification que pour nous ( par ultra, on pense souvent à un PC pesant moins de 2Kg ).


UMPC (2)

Un concept UMPC ( qui ne sortira probablement jamais )


Le concept UMPC de Intel est rigoureusement différent du concept Origami. Pour Intel, il s'agit d'un ordinateur muni d'un écran tactile, pesant moins d'un kilo, et évidemment utilisant une plate-forme Intel ULV ( Ultra Low Voltage, c'est-à-dire très basse consommation ).

Les ULV chez Intel sont les Pentium-M ( le plus puissant est cadencé à 1.2 Ghz ) ou les Celeron-M ( pour la petite histoire, les Celeron-M sont des Pentium-M impropres à la vente car une partie du cache L2 n'a pas été correctement placé ; plutôt que de les jeter, on " désactive " cette partie et on obtient un Celeron-M ).

A noter que les Celeron-M, malgré une apparence de plus basse consommation, sont en fait moins autonomes : ils ne disposent pas de la technologie SpeedStep, permettant d'abaisser ou d'augmenter dynamiquement la fréquence du processeur en fonction des besoins.


UMPC Intel

Un autre concept présenté par Intel


D'un point de vue technique donc, une plateforme certifiée Origami mais n'utilisant pas une technologie Intel, n'est pas un UMPC et inversement : un UMPC n'utilisant pas l'ensemble Origami n'est pas un Origami. Dans les faits, les gens confondent souvent et nul doute que le terme " UMPC " va devenir - comme le terme PC - un terme générique absorbant tous les appareils du même genre. A noter que les appareils qui sortaient jusque là et qui disposaient de ce " form factor " étaient nommés des... uPC ( Ultra Personal Computer ) comme le oQo.

oQo

../..



Samsung Q1

Trois modèles ont été présentés.


Samsung Q1

Image


Un design sympathique et sobre dans une belle robe noire, le Samsung semble également le moins bien dôté. Equipé d'un processeur Celeron-M cadencé à 900Mhz et de 512Mo de RAM, il se distingue par les " packs " qui seront proposés dès sa sortie, notamment un pack GPS.


Samsung Q1 + clavier


Le Q1 devrait disposer également d'une foule d'accessoires comme un mini-clavier ou un support voiture. Le Q1 devrait être proposé dès le mois d'avril à un prix compris entre 1100 euros ( nu ) et 1400 euros ( GPS inclus ). A noter que les versions asiatiques du Samsung Q1 disposeront d'un récepteur DVH interne, à savoir la télévision. Ajoutons qu'il dispose - évidemment - de Bluetooth, normalement en 2.0, du Wifi en 802.11B et en G, d'un seul port USB et d'une sortie VGA.


Samsung Q1 (3)

Voici sa fiche technique complète :

  • 779 grammes,
  • 4 heures d’autonomie,
  • 23 x 14 x 2.5 cm,
  • écran XSVGA 16 / 9ème tactile 1024 x 800,
  • wifi b/g & Bluetooth 2.0,
  • LAN,
  • son HD Surround,
  • micro intégré ( adapté à la VoIP ),
  • USB 2.0,
  • lecteur Compact Flash
  • disque dur 40 Go


Image

../..



Asus R2H

Asus R2H

Image


Prévu pour septembre, l' Asus R2H est un peu plus intéressant. Il dispose des mêmes caractéristiques que le Samsung et rajoute une caméra 1.3 Million de pixels.


Asus R2H


Il dispose également d'un port SD. L'Asus R2H a été pensé pour l'entreprise puisque il dispose de systèmes de sécurité de données ( et d'un lecteur biométrique ). En option, l' Asus pourra même accueillir un récepteur GPS intégré.


Asus R2H (4)         Asus R2H (3)

Asus R2H (5)


Son prix n'a pas été communiqué.

../..


ECS H70 et Tabletkiosk eo

Founder

Image

Fabricant chinois totalement inconnu chez nous, Founder a annoncé le troisième UMPC. Puissant (il existe en version Pentium-M à 1Ghz et en Celeron-M 900Mhz), le Founder est celui qui dispose du design le moins sympathique.

Image

Il se rattrape via (là aussi) une caméra à 1.3 Millions de pixels, un lecteur 4 en 1 de cartes mémoires et deux enceintes. Il sera commercialisé par ECS en Europe sous le nom d'ECS H70.

Gageons que le prix, toujours inconnu, soit compétitif.


Tabletkiosk eo

TabletKiosk eo (2)

Ce modèle est le premier disponible sur le marché des UMPC ( aux USA, en précommande pour la dernière semaine d'avril ). Vous pourrez probablement l'apercevoir sous des noms différents, mais ce modèle permet de se rendre compte des vrais prix des UMPC : $ 899 dans sa version de base, incluant un processeur VIA C7 cadencé à 1Ghz, 256Mo de RAM et un disque dur de 30Go.

Une autre version est proposée à $ 999, ajoutant 256Mo de RAM supplémentaire et un disque de 40Go ( mais il s'agit d'une offre spéciale, le prix sera revu à la hausse plus tard probablement ). Impossible de dire ce que vaut ce nouveau processeur VIA, gageons simplement qu'il soit un peu plus puissant que ses prédécesseurs.

TabletKiosk eo (3) TabletKiosk eo (4)

TabletKiosk eo (1) TabletKiosk eo

Le constructeur annonce 2h30 d'autonomie ou 4h avec la batterie haute capacité. Toutes les spécifications sont en ligne.

../..


Ce qu'en pensent les professionnels

Apparemment, les seuls qui croient durs comme fer au concept sont les constructeurs des premiers modèles et Microsoft lui-même. Même les commerciaux d' Intel sont évasifs à ce sujet et ne communiquent jamais de fourchette de prix. Le concept est accrocheur il est vrai mais de nombreux doutes subsistent sur le positionnement de la machine : à qui est-elle destinée ' Quel marché vise-t-elle '

Ces questions trouveraient rapidement des réponses si les machines étaient - comme certains le prétendent - proposées à $500 ( voire même dans une fourchette $500-$800 ). Mais ce n'est pas le cas ; ces machines seront proposées au bas mot à 1100 euros sans option et cela les amène à concurrencer ( dans la tête des gens ) les portables premier prix, dotés de meilleurs écrans, de meilleures performances et d'un clavier.

Samsung Q1 (2)

On peut imaginer ces constructeurs concurrencer Archos et ses monstrueux PMP ( par exemple l' AV700 ) mais celui-ci est quand même bien moins cher (alors qu'il est déjà proposé à un prix prohibitif). Bref, même si tout le monde s'accorde à dire que les prix baisseront rapidement, il est illusoire de penser qu'ils arriveront à $500 en 2007. Cela rappelle le flop retentissant des écrans SmartDisplays promu par Microsoft : promis à $500, ils sont sortis entre 1100€ et 2000€ ( ! ) et ont donc vite été retirés du marché. En conclusion, le produit a beau être bon, si le prix est trop élevé, il ne touche pas sa cible... Et ça, c'est à se demander si les partenaires de Microsoft ne l'ont pas oublié.


Image


Dans le même temps, les cabinets d'analystes comme Gartner raillent l'autonomie, de 3 heures environ, insuffisante pour espérer concurrencer les PDA. Pour eux, le produit manque de maturité et il faudra attendre une seconde voire troisième génération pour disposer d'un produit s'approchant de la maturité. Ce n'est pas le marché qui n'est pas prêt mais les constructeurs et la technologie.



  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
neibaf offline Hors ligne Vétéran icone 1449 points
Le #169692
pou ma part, je suis à fond ! Je suis prof et vois tout de suite l'énorme utilité que je pourrais faire de tels bijoux !

remarque : les premire pc portables, il sont à bien moisn de 1100?... :-)
Orangina_L offline Hors ligne Héroïque avatar 912 points
Le #169693
je suis pas sur d'avoir tout compris. d'après ce que je comprend un UMPC d'intel est un Origami avec obligatoirement un processeur Intel et pas de spécifications au niveau de la taille de l'écran.

Donc, le Samsung et le Asus sont à la fois des Origami et des UMPC, alors que le Founder n'est que un origami car processeur VIA.

j'ai tout bon '

pour ma part je pense que le concept est bien, mais surement trop jeune. mais je pense que dans le futur, une évolution possible est d'avoir ce genre d'appareil avec la puissance d'un ordinateur normal et une autonomie longue (couplé aves les fonctions d'un AV700 de archos), comme ça en déplacement c super performant et léger, et chez sois ou au bureau, vous le branchez à votre écran plat 21 pouces, votre clavier et souris sans fils, et vous avez un vrai PC... vivement dans...2....3...5...10 ans!
nruiz offline Hors ligne Héroïque avatar 717 points
Le #169694
Oui Orangina, c'est à peu près ça. Je ne l'ai pas précisé mais effectivement, même Intel impose des tailles d'écrans

Nul doute que de doute façon, UMPC entre dans le vocabulaire courant et que même les Origami n'utilisant pas d'Intel soit nommé comme tel (on voit déjà l'abus de langage avec TabletPC :wink
jay113 offline Hors ligne Héroïque avatar 658 points
Le #169695
A noter que Averatec qui est une très bonne marque de PC portable a annoncer son origami à 500 euros. Est ce que cela ne va pas un peu changer la donne '
http://www.matbe.com/actualites/13010/origami-averatec/

Moi perso je trouve le concept génial et j'aimerai bien m'en payer un. Etant donné que je suis à la recherche d'un appareil avec lequel je puisse écouter la musique, voir des vidéos et décharger les photos de mon APN. Ces petits bijoux seraient pour moi le rêve. Mais il est clair que si les prix débutent vers les 1 000 euros, je préfèrerai prendre un bon PMP ou un ordi portable plutot que ça.
Orangina_L offline Hors ligne Héroïque avatar 912 points
Le #169696
oui j'ai vu celui de averatec, vraiment tres séduisant, plus compact et plus leger que celui de samsung, clavier intégré et prix divisé par 2 (ou plus!), ça commence à vraiment être intéressant, par contre attention c un ecran de 5 pouces...les abus de languages commencent
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire