Qualcomm prépare toujours son SoC ARM custom pour PC portables Windows

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s) | Source : XDA Developers
Qualcomm PC ARM Nuvia 02

Tout en proposant des SoC dédiés aux PC portables Windows ARM dérivés de ses plates-formes pour smartphones, Qualcomm prépare une nouvelle solution avec des coeurs ARM custom concoctés par Nuvia.

Cela fait des années que Qualcomm tente sa chance pour proposer des SoC ARM utilisables dans des PC portables et ultraportables. L'initiative a été relancée grâce à un partenariat avec Microsoft autour du développement de Windows ARM avec des SoC d'abord dérivés des solutions pour smartphones puis avec des puces plus puissantes mais restant sur des coeurs ARM standard.

Ces SoC Snapdragon cx misent plus sur la connectivité continue et l'autonomie que sur les performances pures, même si elles progressent d'année en année. Entre-temps, Apple a lancé sa stratégie Apple Silicon et dévoilé un plate-forme Apple M1 offrant des performances supérieures grâce à ses coeurs custom.

Qualcomm a bien compris le danger et annoncé le développement d'un puissant SoC ARM avec des coeurs développés en interne par Nuvia, société rachetée en 2021.

Qualcomm PC ARM Nuvia 02

Qualcomm Investor Day 2021

Pendant que le SoC Snapdragon 8cx Gen 3 annoncé en décembre continue de couvrir le partenariat avec Microsoft, il existe donc un projet encore plus ambitieux. Lors de la présentation des résultats financiers trimestriels, le CEO de Qualcomm Cristiano Amon a réaffirmé le maintien du projet et indiqué que les premiers échantillons seraient livrés aux partenaires fin 2022 tandis que les premier produits équipés arriveront vers fin 2023, ce qui laisse un boulevard pour les puces Apple Mx.

Le site XDA Developers note le problème de décalage entre la conception de puces pour PC et celles pour smartphones, les premières demandant 12 à 18 mois entre la mise à disposition du SoC et l'arrivée sur le marché de machines équipées. C'est beaucoup plus que pour des smartphones.

L'autre problème qui va se poser est que la plate-forme en développement sera aussi performante que le SoC Apple M1. Or, à fin 2023, Apple sera déjà sans doute passé à la puce M2 avec encore un temps d'avance du côté des performances.

Néanmoins, Qualcomm disposera alors d'une base solide pour faire de nouvelles propositions, toujours avec le soutien stratégique de Microsoft pour adapter Windows à la plate-forme.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire