Attaques par ransomware en France : les plaintes en hausse avec très peu de mis en cause

Le par Jérôme G.  |  1 commentaire(s)
ransomware

Le ministère de l'Intérieur donne des chiffres sur les attaques par rançongiciel en fonction des procédures enregistrées par les forces de l'ordre.

Selon une étude du Service statistique ministériel de la sécurité intérieure (PDF) et sur la période 2016 à 2020, les services de police et de gendarmerie ont enregistré entre 1 580 et 1 870 procédures en lien avec des attaques par ransomware ayant visé des entreprises et institutions en France.

Si le terme ransomware peut englober plusieurs types de logiciels malveillants, il est spécifiquement fait référence à des malwares de demande de rançon par blocage de l'accès aux données.

L'étude souligne que le nombre de procédures ouvertes pour des attaques par rançongiciel a augmenté en moyenne de 3 % chaque année jusqu'en 2019, puis a connu une forte augmentation de 32 % entre 2019 et 2020. Pour l'année 2020, le nombre de procédures est estimé entre 380 et 460.

L'industrie et les administrations publiques surreprésentées

Les entreprises du commerce, transport, hébergement et restauration représentent 23 % des victimes enregistrées, soit le taux le plus élevé. Toutefois, l'étude met l'accent sur la surreprésentation du secteur industriel (15 % des victimes) par rapport à son poids dans le tissu économique en France (7 %).

Il en va de même pour le secteur des administrations publiques, de l'enseignement, de la santé humaine et de l'action sociale avec 20 % des victimes pour 13 % des établissements du pays.

attaques-ransomware-france-plaintes-secteurs

Les montants des rançons sont rarement renseignés dans les affaires enregistrées par les forces de l'ordre. Ils ne sont connus que dans 16 % des procédures. De 2016 à 2020, la valeur médiane des rançons a progressé de 50 % par an jusqu'à 6 375 € (le plus souvent en cryptomonnaie).

Sur la période considérée (et en tenant compte que des procédures peuvent être longues), il y a eu très peu de mis en cause. Avec l'hypothèse haute de 1 870 procédures, seulement 6 procédures ont au moins un mis en cause enregistré, soit pour 0,3 % des procédures.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information
  • Gigabyte victime d'une attaque par ransomware RansomEXX
    Le fabricant Gigabyte a été touché par une attaque par ransomware. Des cybercriminels revendiquent le vol de 112 Go de données avec menace d'une publication si une rançon n'est pas payée.
  • Mattel révèle une attaque par ransomware
    Le fabricant de jouets Mattel a été la victime d'une attaque par ransomware en juillet. Le groupe a manifestement été en mesure de réagir rapidement et ne déplore pas une exfiltration de données.

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
skynet offline Hors ligne VIP icone 85667 points
Le #2150363
"la valeur médiane des rançons a progressé de 50 % par an jusqu'à 6 375 € (le plus souvent en cryptomonnaie)."

Ces bandes de crétins savent maintenant qu'on peut les tracer, tout étant inscrit dans la blockchain.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire