attention, comment calcul t on ?

Le
philippe L
slt,

https://www.amazon.fr/photos/share/wyfoJOkhGKWYNFEP8fh0lRGz8C2Mo0DMvr0V1TpHILC

bon ben un x6000 + 135 mm f/2.8 + doubleur de focal + tube allonge de 21 mm !

et donc je vais recevoir une bague d’invention pour monter un 28 mm a f/2.8 , comment calcul t on la longueur de focal, comme y a une bague adaptatrice, est ce que je part de zéro de la bague, ou je rajoute la longueur mécanique ?
(bague nex/pk)

moi je dis je part de zéro, et vous ?
quelqu’un fait de l’exif Í  la volé avec imagemagick ?
ou vous êtes des croyant d’exiftool ?

j’ai rentré un 35 mm f/2.8 manuel, un genre de URSS montage M42 !
quelqu’un jette des cailloux M42 ?



ptilou
  • Partager ce contenu :
Vos réponses Page 1 / 2
Trier par : date / pertinence
Jacques L'helgoualc'h
Le #26580566
Le 23-11-2021, Ghost-Raider a écrit :
[...]
La distance focale de l'ensemble c'est l'addition des convergences en
dioptries des objectifs,

Seulement dans le cas des lentilles minces /accolées/ (cf. le cas de
tes bonnettes).
Si e est l'écart entre les deux lentilles minces, la vergence de l'ensemble
est :
V = V1 + V2 - e * V1 * V2
... soit la division de 1000 mm par leur distance
focale, puis re-transformation en mm.
135 mm => 1000/135 = 7,41 D
28 mm => 1000/28 = 35,71 D

Tu peux aussi utiliser le ou la kilo-dioptrie :)
Ghost-Raider
Le #26580578
Le 24/11/2021 Í  01:33, Jacques L'helgoualc'h a écrit :
Le 23-11-2021, Ghost-Raider a écrit :
[...]
La distance focale de l'ensemble c'est l'addition des convergences en
dioptries des objectifs,

Seulement dans le cas des lentilles minces /accolées/ (cf. le cas de
tes bonnettes).
Si e est l'écart entre les deux lentilles minces, la vergence de l'ensemble
est :
V = V1 + V2 - e * V1 * V2
... soit la division de 1000 mm par leur distance
focale, puis re-transformation en mm.
135 mm => 1000/135 = 7,41 D
28 mm => 1000/28 = 35,71 D

Tu peux aussi utiliser le ou la kilo-dioptrie :)



Merci de ces précisions.
Le 135 n'ayant pas d'intérêt dans ce montage issu de l'accouplement d'un
phoque et d'un loup (un loup-phoque) et le doubleur n'ayant pas de
distance focale, ne peut-on estimer que e doit être exclue si on exclut
le 135 du montage qui se limite alors Í  un 28 mm inversé auquel on aura
juste accolé un doubleur et des tubes allonges ?
--
Ils y reviendront, au cheval, ils y reviendront, et au galop !
Jacques L'helgoualc'h
Le #26580583
Le 24-11-2021, Ghost-Raider a écrit :
Le 24/11/2021 Í  01:33, Jacques L'helgoualc'h a écrit :
Le 23-11-2021, Ghost-Raider a écrit :
[...]
La distance focale de l'ensemble c'est l'addition des convergences en
dioptries des objectifs,

Seulement dans le cas des lentilles minces /accolées/ (cf. le cas de
tes bonnettes).
Si e est l'écart entre les deux lentilles minces, la vergence de l'ensemble
est :
V = V1 + V2 - e * V1 * V2
... soit la division de 1000 mm par leur distance
focale, puis re-transformation en mm.
135 mm => 1000/135 = 7,41 D
28 mm => 1000/28 = 35,71 D

Tu peux aussi utiliser le ou la kilo-dioptrie :)


Merci de ces précisions.
Le 135 n'ayant pas d'intérêt dans ce montage issu de l'accouplement d'un
phoque et d'un loup (un loup-phoque) et le doubleur n'ayant pas de
distance focale,

Pourquoi ? Tout ce qu'on demande au doubleur, c'est de doubler la
taille de l'image, c'est Í  dire remplacer l'image de l'objectif,
devenue virtuelle derrière le doubleur, par son double, reculé en
arrière d'une distance égale Í  l'épaisseur du doubleur.
ne peut-on estimer que e doit être exclue si on exclut
le 135 du montage qui se limite alors Í  un 28 mm inversé auquel on aura
juste accolé un doubleur et des tubes allonges ?

L'épaisseur « e » peut être oubliée quand le terme e * V1 * V2 est
faible par rapport Í  V1 et V2...
Les tubes allonges n'interviennent que pour ajuster la plage de mise
au point et le grandissement possible.
Pour ma part, je regarderais d'abord ce que donne un (assez long)
simple tube sur le 135mm. Après tout, un objectif macro est plutÍ´t
long, même s'il y a quelques grand-angles macro ou proxi, chez Laowa
par exemple... et pour les bébêtes qui piquent, je préfère garder mes
distances.
Ghost-Raider
Le #26580589
Le 24/11/2021 Í  11:21, Jacques L'helgoualc'h a écrit :
Le 24-11-2021, Ghost-Raider a écrit :
Le 24/11/2021 Í  01:33, Jacques L'helgoualc'h a écrit :
Le 23-11-2021, Ghost-Raider a écrit :
[...]
La distance focale de l'ensemble c'est l'addition des convergences en
dioptries des objectifs,

Seulement dans le cas des lentilles minces /accolées/ (cf. le cas de
tes bonnettes).
Si e est l'écart entre les deux lentilles minces, la vergence de l'ensemble
est :
V = V1 + V2 - e * V1 * V2
... soit la division de 1000 mm par leur distance
focale, puis re-transformation en mm.
135 mm => 1000/135 = 7,41 D
28 mm => 1000/28 = 35,71 D

Tu peux aussi utiliser le ou la kilo-dioptrie :)


Merci de ces précisions.
Le 135 n'ayant pas d'intérêt dans ce montage issu de l'accouplement d'un
phoque et d'un loup (un loup-phoque) et le doubleur n'ayant pas de
distance focale,

Pourquoi ? Tout ce qu'on demande au doubleur, c'est de doubler la
taille de l'image, c'est Í  dire remplacer l'image de l'objectif,
devenue virtuelle derrière le doubleur, par son double, reculé en
arrière d'une distance égale Í  l'épaisseur du doubleur.

Je n'ai pas dit que le doubleur n'avait pas d'intérêt, mais il ne
modifie pas la définition de l'objectif et on obtient le même
grandissement et la même qualité en recadrant ou en se rapprochant,
n'est-ce pas ?
Il peut avoir un intérêt pour travailler de plus loin, ce qui explique
que les objectifs macro de longues focales sont bien plus intéressants
pour les insectes, craintifs par nature.
Un 28 inversé oblige Í  travailler de très près, avec fuite de l'insecte
et difficultés d'éclairage.
ne peut-on estimer que e doit être exclue si on exclut
le 135 du montage qui se limite alors Í  un 28 mm inversé auquel on aura
juste accolé un doubleur et des tubes allonges ?

L'épaisseur « e » peut être oubliée quand le terme e * V1 * V2 est
faible par rapport Í  V1 et V2...
Les tubes allonges n'interviennent que pour ajuster la plage de mise
au point et le grandissement possible.
Pour ma part, je regarderais d'abord ce que donne un (assez long)
simple tube sur le 135mm. Après tout, un objectif macro est plutÍ´t
long, même s'il y a quelques grand-angles macro ou proxi, chez Laowa
par exemple... et pour les bébêtes qui piquent, je préfère garder mes
distances.


Oui, mais, les tubes allonges, contrairement aux bonnettes, diminuent
l'ouverture relative de l'objectif, donc sa luminosité. Comme Ptilou
veut travailler avec un objectif inversé, ce qui est souhaitable, il
perd le diaphragme automatique ce qui entraÍ®ne deux difficultés.
Ou bien il travaille Í  grande ouverture et la profondeur de champ est
très faible et la mise au point est délicate, ou bien il ferme le
diaphragme et il ne voit plus rien pour faire la mise au point.
Pour ce qui concerne les bébêtes qui piquent, c'est une affaire de
psychologie d'insecte.
La distance de sécurité d'une abeille, d'une guêpe ou d'un sphex, qui
permet de travailler sans crainte mais sans mouvements brusques, est de
l'ordre de 10/15 centimètres. Pour une coccinelle, qui ne pique pas,
elle est plus grande. S'approcher d'une coccinelle déclenche presque
immanquablement une fuite derrière une feuille. Les araignées sont,
selon l'espèce, en général peu craintives.
--
Ils y reviendront, au cheval, ils y reviendront, et au galop !
Jacques L'helgoualc'h
Le #26580594
Le 24-11-2021, Ghost-Raider a écrit :
Le 24/11/2021 Í  11:21, Jacques L'helgoualc'h a écrit :
Le 24-11-2021, Ghost-Raider a écrit :


[...]
Le 135 n'ayant pas d'intérêt dans ce montage issu de l'accouplement d'un
phoque et d'un loup (un loup-phoque) et le doubleur n'ayant pas de
distance focale,

Pourquoi ? Tout ce qu'on demande au doubleur, c'est de doubler la
taille de l'image, c'est Í  dire remplacer l'image de l'objectif,
devenue virtuelle derrière le doubleur, par son double, reculé en
arrière d'une distance égale Í  l'épaisseur du doubleur.

Je n'ai pas dit que le doubleur n'avait pas d'intérêt,

Je réagissait Í  « le doubleur n'a pas de focale », je ne discute pas
ici de l'intérêt d'un multiplieur (ou diviseur) de focale.
mais il ne
modifie pas la définition de l'objectif et on obtient le même
grandissement et la même qualité en recadrant ou en se rapprochant,
n'est-ce pas ?

En général, si tu ajoute des lentilles, la définition peut se dégrader.
Il peut avoir un intérêt pour travailler de plus loin, ce qui explique
que les objectifs macro de longues focales sont bien plus intéressants
pour les insectes, craintifs par nature.

Oui. Techniquement, les longues focales traitent des rayons de lumières
moins inclinés, ce qui diminue les aberrations.
Un 28 inversé oblige Í  travailler de très près, avec fuite de l'insecte
et difficultés d'éclairage.

L'inversion n'est utile que si l'objectif n'est pas symétrique :
inutile de retourner un Tessar :)
Une focale courte macro aura moins d'encombrement, mais a priori est
plus difficile Í  construire et corriger.
ne peut-on estimer que e doit être exclue si on exclut
le 135 du montage qui se limite alors Í  un 28 mm inversé auquel on aura
juste accolé un doubleur et des tubes allonges ?



Si tu considères que le 28mm est bon dans sa plage d'utilisation, du
grandissement 0 Í  0,25, alors le retourner devrait marcher de x4 Í 
l'infini :)
LÍ , ton doubleur joue le rÍ´le d'une bonnette ... divergente, avec un
système de raccord au boÍ®tier lourd, encombrant et inutile. Il permet
de s'éloigner des insectes farouches.
Ghost-Raider
Le #26580603
Le 24/11/2021 Í  14:53, Jacques L'helgoualc'h a écrit :
Le 24-11-2021, Ghost-Raider a écrit :
Le 24/11/2021 Í  11:21, Jacques L'helgoualc'h a écrit :
Le 24-11-2021, Ghost-Raider a écrit :


[...]
Le 135 n'ayant pas d'intérêt dans ce montage issu de l'accouplement d'un
phoque et d'un loup (un loup-phoque) et le doubleur n'ayant pas de
distance focale,

Pourquoi ? Tout ce qu'on demande au doubleur, c'est de doubler la
taille de l'image, c'est Í  dire remplacer l'image de l'objectif,
devenue virtuelle derrière le doubleur, par son double, reculé en
arrière d'une distance égale Í  l'épaisseur du doubleur.

Je n'ai pas dit que le doubleur n'avait pas d'intérêt,

Je réagissait Í  « le doubleur n'a pas de focale », je ne discute pas
ici de l'intérêt d'un multiplieur (ou diviseur) de focale.
mais il ne
modifie pas la définition de l'objectif et on obtient le même
grandissement et la même qualité en recadrant ou en se rapprochant,
n'est-ce pas ?

En général, si tu ajoute des lentilles, la définition peut se dégrader.
Il peut avoir un intérêt pour travailler de plus loin, ce qui explique
que les objectifs macro de longues focales sont bien plus intéressants
pour les insectes, craintifs par nature.

Oui. Techniquement, les longues focales traitent des rayons de lumières
moins inclinés, ce qui diminue les aberrations.
Un 28 inversé oblige Í  travailler de très près, avec fuite de l'insecte
et difficultés d'éclairage.

L'inversion n'est utile que si l'objectif n'est pas symétrique :
inutile de retourner un Tessar :)
Une focale courte macro aura moins d'encombrement, mais a priori est
plus difficile Í  construire et corriger.
ne peut-on estimer que e doit être exclue si on exclut
le 135 du montage qui se limite alors Í  un 28 mm inversé auquel on aura
juste accolé un doubleur et des tubes allonges ?



Si tu considères que le 28mm est bon dans sa plage d'utilisation, du
grandissement 0 Í  0,25, alors le retourner devrait marcher de x4 Í 
l'infini :)
LÍ , ton doubleur joue le rÍ´le d'une bonnette ... divergente, avec un
système de raccord au boÍ®tier lourd, encombrant et inutile. Il permet
de s'éloigner des insectes farouches.


VoilÍ , je crois qu'après toutes ces précisions, Ptilou sera bien armé
pour faire de la macro avec un 28 retourné, un 135, un doubleur et un
tube allonge. Il va nous concocter des merveilles, j'ai h͢te de les voir.
--
Ils y reviendront, au cheval, ils y reviendront, et au galop !
philippe L
Le #26580773
Le mercredi 24 novembre 2021 Í  17:57:09 UTC+1, Ghost-Raider a écrit :
Le 24/11/2021 Í  14:53, Jacques L'helgoualc'h a écrit :
Le 24-11-2021, Ghost-Raider a écrit :
Le 24/11/2021 Í  11:21, Jacques L'helgoualc'h a écrit :
Le 24-11-2021, Ghost-Raider a écrit :



[...]
Le 135 n'ayant pas d'intérêt dans ce montage issu de l'accouplement d'un
phoque et d'un loup (un loup-phoque) et le doubleur n'ayant pas de
distance focale,

Pourquoi ? Tout ce qu'on demande au doubleur, c'est de doubler la
taille de l'image, c'est Í  dire remplacer l'image de l'objectif,
devenue virtuelle derrière le doubleur, par son double, reculé en
arrière d'une distance égale Í  l'épaisseur du doubleur.

Je n'ai pas dit que le doubleur n'avait pas d'intérêt,

Je réagissait Í  « le doubleur n'a pas de focale », je ne discute pas
ici de l'intérêt d'un multiplieur (ou diviseur) de focale.
mais il ne
modifie pas la définition de l'objectif et on obtient le même
grandissement et la même qualité en recadrant ou en se rapprochant,
n'est-ce pas ?

En général, si tu ajoute des lentilles, la définition peut se dégrader.
Il peut avoir un intérêt pour travailler de plus loin, ce qui explique
que les objectifs macro de longues focales sont bien plus intéressants
pour les insectes, craintifs par nature.

Oui. Techniquement, les longues focales traitent des rayons de lumières
moins inclinés, ce qui diminue les aberrations.
Un 28 inversé oblige Í  travailler de très près, avec fuite de l'insecte
et difficultés d'éclairage.

L'inversion n'est utile que si l'objectif n'est pas symétrique :
inutile de retourner un Tessar :)
Une focale courte macro aura moins d'encombrement, mais a priori est
plus difficile Í  construire et corriger.
ne peut-on estimer que e doit être exclue si on exclut
le 135 du montage qui se limite alors Í  un 28 mm inversé auquel on aura
juste accolé un doubleur et des tubes allonges ?





Si tu considères que le 28mm est bon dans sa plage d'utilisation, du
grandissement 0 Í  0,25, alors le retourner devrait marcher de x4 Í 
l'infini :)
LÍ , ton doubleur joue le rÍ´le d'une bonnette ... divergente, avec un
système de raccord au boÍ®tier lourd, encombrant et inutile. Il permet
de s'éloigner des insectes farouches.

VoilÍ , je crois qu'après toutes ces précisions, Ptilou sera bien armé
pour faire de la macro avec un 28 retourné, un 135, un doubleur et un
tube allonge. Il va nous concocter des merveilles, j'ai h͢te de les voir.
--
Ils y reviendront, au cheval, ils y reviendront, et au galop !

Regarde c'est 190 cc, qui font 27 cv:
https://groups.google.com/g/fr.rec.photo/c/3p8-9p41vY0
quand y aura la bague d'inversion, c'est l'ajout d'un Turbo, ou Titanium de David ?!
--
Ptilou
Ghost-Raider
Le #26580774
Le 28/11/2021 Í  10:41, philippe L a écrit :
Le mercredi 24 novembre 2021 Í  17:57:09 UTC+1, Ghost-Raider a écrit :
Le 24/11/2021 Í  14:53, Jacques L'helgoualc'h a écrit :
Le 24-11-2021, Ghost-Raider a écrit :
Le 24/11/2021 Í  11:21, Jacques L'helgoualc'h a écrit :
Le 24-11-2021, Ghost-Raider a écrit :


[...]
Le 135 n'ayant pas d'intérêt dans ce montage issu de l'accouplement d'un
phoque et d'un loup (un loup-phoque) et le doubleur n'ayant pas de
distance focale,

Pourquoi ? Tout ce qu'on demande au doubleur, c'est de doubler la
taille de l'image, c'est Í  dire remplacer l'image de l'objectif,
devenue virtuelle derrière le doubleur, par son double, reculé en
arrière d'une distance égale Í  l'épaisseur du doubleur.

Je n'ai pas dit que le doubleur n'avait pas d'intérêt,

Je réagissait Í  « le doubleur n'a pas de focale », je ne discute pas
ici de l'intérêt d'un multiplieur (ou diviseur) de focale.
mais il ne
modifie pas la définition de l'objectif et on obtient le même
grandissement et la même qualité en recadrant ou en se rapprochant,
n'est-ce pas ?

En général, si tu ajoute des lentilles, la définition peut se dégrader.
Il peut avoir un intérêt pour travailler de plus loin, ce qui explique
que les objectifs macro de longues focales sont bien plus intéressants
pour les insectes, craintifs par nature.

Oui. Techniquement, les longues focales traitent des rayons de lumières
moins inclinés, ce qui diminue les aberrations.
Un 28 inversé oblige Í  travailler de très près, avec fuite de l'insecte
et difficultés d'éclairage.

L'inversion n'est utile que si l'objectif n'est pas symétrique :
inutile de retourner un Tessar :)
Une focale courte macro aura moins d'encombrement, mais a priori est
plus difficile Í  construire et corriger.
ne peut-on estimer que e doit être exclue si on exclut
le 135 du montage qui se limite alors Í  un 28 mm inversé auquel on aura
juste accolé un doubleur et des tubes allonges ?



Si tu considères que le 28mm est bon dans sa plage d'utilisation, du
grandissement 0 Í  0,25, alors le retourner devrait marcher de x4 Í 
l'infini :)
LÍ , ton doubleur joue le rÍ´le d'une bonnette ... divergente, avec un
système de raccord au boÍ®tier lourd, encombrant et inutile. Il permet
de s'éloigner des insectes farouches.

VoilÍ , je crois qu'après toutes ces précisions, Ptilou sera bien armé
pour faire de la macro avec un 28 retourné, un 135, un doubleur et un
tube allonge. Il va nous concocter des merveilles, j'ai h͢te de les voir.
--
Ils y reviendront, au cheval, ils y reviendront, et au galop !

Regarde c'est 190 cc, qui font 27 cv:
https://groups.google.com/g/fr.rec.photo/c/3p8-9p41vY0
quand y aura la bague d'inversion, c'est l'ajout d'un Turbo, ou Titanium de David ?!


C'est pas une moto, c'est des fleurs.
Regarde la différence dans le dictionnaire.
--
Ils y reviendront, au cheval, ils y reviendront, et au galop !
philippe L
Le #26580800
Le dimanche 28 novembre 2021 Í  11:25:51 UTC+1, Ghost-Raider a écrit :
Le 28/11/2021 Í  10:41, philippe L a écrit :
Le mercredi 24 novembre 2021 Í  17:57:09 UTC+1, Ghost-Raider a écrit :
Le 24/11/2021 Í  14:53, Jacques L'helgoualc'h a écrit :
Le 24-11-2021, Ghost-Raider a écrit :
Le 24/11/2021 Í  11:21, Jacques L'helgoualc'h a écrit :
Le 24-11-2021, Ghost-Raider a écrit :



[...]
Le 135 n'ayant pas d'intérêt dans ce montage issu de l'accouplement d'un
phoque et d'un loup (un loup-phoque) et le doubleur n'ayant pas de
distance focale,

Pourquoi ? Tout ce qu'on demande au doubleur, c'est de doubler la
taille de l'image, c'est Í  dire remplacer l'image de l'objectif,
devenue virtuelle derrière le doubleur, par son double, reculé en
arrière d'une distance égale Í  l'épaisseur du doubleur.

Je n'ai pas dit que le doubleur n'avait pas d'intérêt,

Je réagissait Í  « le doubleur n'a pas de focale », je ne discute pas
ici de l'intérêt d'un multiplieur (ou diviseur) de focale.
mais il ne
modifie pas la définition de l'objectif et on obtient le même
grandissement et la même qualité en recadrant ou en se rapprochant,
n'est-ce pas ?

En général, si tu ajoute des lentilles, la définition peut se dégrader.
Il peut avoir un intérêt pour travailler de plus loin, ce qui explique
que les objectifs macro de longues focales sont bien plus intéressants
pour les insectes, craintifs par nature.

Oui. Techniquement, les longues focales traitent des rayons de lumières
moins inclinés, ce qui diminue les aberrations.
Un 28 inversé oblige Í  travailler de très près, avec fuite de l'insecte
et difficultés d'éclairage.

L'inversion n'est utile que si l'objectif n'est pas symétrique :
inutile de retourner un Tessar :)
Une focale courte macro aura moins d'encombrement, mais a priori est
plus difficile Í  construire et corriger.
ne peut-on estimer que e doit être exclue si on exclut
le 135 du montage qui se limite alors Í  un 28 mm inversé auquel on aura
juste accolé un doubleur et des tubes allonges ?





Si tu considères que le 28mm est bon dans sa plage d'utilisation, du
grandissement 0 Í  0,25, alors le retourner devrait marcher de x4 Í 
l'infini :)
LÍ , ton doubleur joue le rÍ´le d'une bonnette ... divergente, avec un
système de raccord au boÍ®tier lourd, encombrant et inutile. Il permet
de s'éloigner des insectes farouches.

VoilÍ , je crois qu'après toutes ces précisions, Ptilou sera bien armé
pour faire de la macro avec un 28 retourné, un 135, un doubleur et un
tube allonge. Il va nous concocter des merveilles, j'ai h͢te de les voir.
--
Ils y reviendront, au cheval, ils y reviendront, et au galop !

Regarde c'est 190 cc, qui font 27 cv:
https://groups.google.com/g/fr.rec.photo/c/3p8-9p41vY0
quand y aura la bague d'inversion, c'est l'ajout d'un Turbo, ou Titanium de David ?!

C'est pas une moto, c'est des fleurs.
Regarde la différence dans le dictionnaire.

Mais j’irai disserter avec des immortels du verbe, mais tu m’as pas dit ce qu’en tu pense de mes fleurs en macro ?
Macro dans certains cas, c’est assimilé Í  une infraction de proxénète !
135 mm /f 2.8 + doubleur + tube allonge, Í  moi aussi ça beug ?
--
Ils y reviendront, au cheval, ils y reviendront, et au galop !


Ptilou
Ghost-Raider
Le #26580808
Le 29/11/2021 Í  05:47, philippe L a écrit :
https://groups.google.com/g/fr.rec.photo/c/3p8-9p41vY0


Mais j’irai disserter avec des immortels du verbe, mais tu m’as pas dit ce qu’en tu pense de mes fleurs en macro ?
Macro dans certains cas, c’est assimilé Í  une infraction de proxénète !
135 mm /f 2.8 + doubleur + tube allonge, Í  moi aussi ça beug ?

Ptilou ! Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures.
--
Ils y reviendront, au cheval, ils y reviendront, et au galop !
Poster une réponse
Anonyme