Cent fois sur le métier...

Le
Jacques Dassié
Taille à l'écran et à l'impression

Je reçois souvent par mail des demandes sur les problèmes d'affichage,
de taille d'image à l'écran et à l'impression. Voici une réponse
collective.

1° La taille de l'image à l'écran ne dépend absolument pas de la
définition intrinsèque de cet écran (donc du pitch du moniteur).

2° La mesure de la taille de l'image à l'écran suppose un moniteur
parfaitement configuré. Ce n'est pas toujours le cas, notamment en ce
qui concerne les écrans plats (LCD). On remplace le moniteur cathodique
par un LCD, on ajuste un peu les amplitudes pour atteindre les bords et
l'image paraît satisfaisante, brillante et contrastée. Inutile d'aller
plus loin… Voire… Essayez de reproduire une image circulaire plein écran
(genre test Nokia ou simplement la forme circulaire du tampon Photoshop
poussée à une dimension suffisante). Et mesurez ses diamètres verticaux
et horizontaux… S'ils sont égaux, tout va bien. Mais s'ils diffèrent,
votre balayage vertical a probablement besoin d'être ajusté.

Exemple pratique : pour reproduire correctement un cercle, un écran
cathodique de 17 pouces doit être balayé en 1280 x 960. Son voisin, sur
mon bureau, un LCD de 17 pouces également doit être balayé en 1280 x
1024. Qu'elle peut être la raison de cette différence ?
Sur un écran LCD, le point lumineux élémentaire, la triade colorée
assimilable à un pixel, n'est pas inscriptible dans un cercle comme dans
un moniteur cathodique. Elle est constituée de trois petits rectangles
verticaux, RVB accolés horizontalement pour former un carré
approximatif. Ces lignes de carrés sont séparées verticalement par un
interligne noir. Le " pixel " n'est donc pas symétrique et la définition
verticale de 77 DPI (pitch de 0,33 mm) n'est pas identique à la
définition horizontale de 100 DPI (pitch de 0,25mm). D'où l'explication
du balayage différent entre cathodique et LCD.

3° Les problèmes de configuration étant parfaitement résolus, comment
déterminer la taille d'une image à l'écran ou à l'impression ?

Avec Photoshop, créons une image carrée de 5 pouces de coté. Le tableau
du logiciel graphique demande une largeur et une hauteur pour une
résolution déterminée. Choisissons 100 DPI et par conséquent une largeur
de 5 x 100 = 500 pixels et 500 pixels pour la hauteur.

Le carré apparaît à l'écran et d'après les échelles, fait 127 mm de coté
(5 x 25,4 mm)
Sa taille à l'écran va dépendre de :

-grossissement du logiciel graphique : pour faciliter, choisissons 100%.
-largeur du balayage mesurée sur l'écran. (ProView LCD 17 ' L = 337mm).
-de la configuration du balayage (nombre de pixels par ligne B = 1280).
-du nombre de pixels d'un coté de l'image (N = 500 pixels).

Largeur théorique du carré : l = L x (N/B) = 337 x (500 / 1280) = 131,6
mm
Largeur mesurée du carré : l = 132 mm environ, ce qui est bien conforme
au calcul.

L'impression 100% donne un carré de 127 x127 mm, soit 5 pouces de coté.

--
Jacques DASSIÉ
Tout simple, non ?
http://archaero.com/
  • Partager ce contenu :
Vos réponses Page 3 / 3
Trier par : date / pertinence
filh
Le #1709018
Jacques Dassié
Le 20 May 2005 15:08:01 +0200, FiLH
Heu... ya un truc que je pige pas... un LCD ya pas de contrôle
d'amplitude vu qu'un pixel a une place fixe et déterminée et qu'un
écran LCD s'utilise rarement en dehors de sa résolution native (1).


Je ne sais pas si tu as loupé un chapitre, mais je peux t'assurer que
bien sûr que si : mon ProView LCD 17 pouces possède, comme tout
moniteur, des réglages de
luminosité
contraste
position H (on déplace horizontalement le balayage sur l'écran)
position V (on déplace verticalement le balayage sur l'écran)
taille H (amplitude du balayage horizontal)
phase
couleur (avec réglages RVB)

Je ne pense pas qu'ils l'aient fabriqué spécialement pour moi !
Les positions V et H, ainsi que la taille H concernent le balayage et
permettent d'adapter chaque type de balayage 800 x 600, 1024 x 768 etc
de façon à couvrir correctement la totalité de l'écran.
Bien sûr qu'un pixel est fixe, mais l'électronique de commande peut en
illuminer plus ou moins, ce qui fait bien varier la largeur apparente du
balayage et permet son ajustement précis aux limites de l'écran.

Je ne te comprend absolument pas. Si tu peux expliciter...



Et bien c'est moi qui ne pige pas trop en fait... j'ai testé
dernièrement un écran LCD sur ma machine, et l'image couvrait 100% de
l'écran, même (et surtout dans mon cas) à des résolutions non nominales.

Là où je ne piges pas bien à quoi servent les réglages de position et
d'amplitude c'est que si sur un crt ces réglages sont analogiques, sur
un LCD c'est entièrement piloté en numérique non ?

Bon, je regarderais lundi...


FiLH


--
Le fondement du constat bourgeois, c'est le bon sens, c'est-à-dire
une vérité qui s'arrête sur l'ordre arbitraire de celui qui la parle.
Roland Barthes.
http://www.filh.org


filh
Le #1709019
"Alf92"
FiLH a dit ça :

"Alf92"
FiLH a dit ça :

2° La mesure de la taille de l'image à l'écran suppose un moniteur
parfaitement configuré. Ce n'est pas toujours le cas, notamment en
ce qui concerne les écrans plats (LCD). On remplace le moniteur
cathodique par un LCD, on ajuste un peu les amplitudes pour
atteindre les bords et


Heu... ya un truc que je pige pas... un LCD ya pas de contrôle
d'amplitude vu qu'un pixel a une place fixe et déterminée et qu'un
écran LCD s'utilise rarement en dehors de sa résolution native.


on peut mais c'est franchement crado.


Cf ma note 1 :)


dans le note (1) tu parles de l'écran affichant une image réduite.
je parlais de 800x600 étiré sur un écran LCD de 1024x768 par exemple.
dans ce cas les contours sont flous, c'est une horreur.


Pour précisément éviter cette horreur...
(Autrement dit c'est tellement horrible que certains ont fait le choix
de retrécir l'affichage)

FiLH


--
Le fondement du constat bourgeois, c'est le bon sens, c'est-à-dire
une vérité qui s'arrête sur l'ordre arbitraire de celui qui la parle.
Roland Barthes.
http://www.filh.org





Jacques Dassié
Le #1709010
Le Sat, 21 May 2005 22:49:59 +0200, (FiLH) écrit:

Et bien c'est moi qui ne pige pas trop en fait... j'ai testé
dernièrement un écran LCD sur ma machine, et l'image couvrait 100% de
l'écran, même (et surtout dans mon cas) à des résolutions non nominales.


Je suis heureux que tu confirmes ce que je constatais sur mon desktop.
J'ai trop l'habitude des mesures pour m'être trompé à ce point-là...
Comme je fais l'hypothèse de la parfaite honnêteté des participants,
c'est qu'il y a incompréhension et/ou problème.

Là où je ne piges pas bien à quoi servent les réglages de position et
d'amplitude c'est que si sur un crt ces réglages sont analogiques, sur
un LCD c'est entièrement piloté en numérique non ?


Bien sûr, mais l'un n'empêche pas l'autre. C'est un problème de
conception du matériel. Je ne vois pas ce qui empêcherait en numérique
de commander la totalité des pixels en calculant leurs caractéristiques
individuelles, quel que soit le type de balayage.

Pour aller dans le même sens, il y a un troisième type de comportement,
mon portable Hewlett-Packard XE3 :

1024 x 768 = Balayage plein écran, soit 285 mm de largeur
800 x 600 = Largeur 223 mm (et hauteur en rapport, évidemment)
640 x 480 = Largeur 179 mm. Ce qui fait une image bien petite, mais sans
aucun moyen de rattraper.

L'idéal, ce serait qu'un gros moustachu compétent nous fasse un topo
clair sur le sujet. Je suis sûr qu'il y en a !

--
Jacques DASSIÉ
A vot' bon coeur, M'sieurs dames !
http://archaero.com/

Papy Bernard
Le #1709008
slt Jacque,
De "Jacques Dassié"

Pour aller dans le même sens, il y a un troisième type de comportement,
mon portable Hewlett-Packard XE3 :

1024 x 768 = Balayage plein écran, soit 285 mm de largeur
800 x 600 = Largeur 223 mm (et hauteur en rapport, évidemment)
640 x 480 = Largeur 179 mm. Ce qui fait une image bien petite, mais sans
aucun moyen de rattraper.


Sur mon Toshiba, que ce soit en 1024x768 ou en 800x600, la couverture est
totale.


L'idéal, ce serait qu'un gros moustachu compétent nous fasse un topo
clair sur le sujet. Je suis sûr qu'il y en a !


Sans être moustachu :

http://users.skynet.be/ybet/hard1ch16/hard1_ch16.htm

Excellent

Bon dimanche

--
A+
Papy Bernard (RTCien malgré lui)

Papy Bernard
Le #1709005
Re,

http://users.skynet.be/ybet/hard1ch16/hard1_ch16.htm

Excellent

Moins bon :


http://users.skynet.be/ybet/hard1ch13/hard1_ch13.htm
13.3. La résolution.
**La résolution représente le nombre de point affiché ou enregistré sur une
surface donnée . Elle est exprimée en dpi (dot per inch, points par pouce).
Un pouce égale à 25.4 mm. Dans le cas d'images, il faut se référenciez à une
surface, et non à une longueur.

La ***résolution d'un écran est de 72 dpi***, les imprimantes actuelles
arrivent dans certains modèles à 1440 dpi (que vous devez mettre au carré
pour obtenir le nombre de points (pixel) effectifs dans une surface de 1
pouce au carré. Ceci donne 321.408 points par cm2.
**
....

--
A+
Papy Bernard (RTCien malgré lui)

Jacques Dassié
Le #1709004
Le Sun, 22 May 2005 10:36:49 +0200, "Papy Bernard" écrit:

Sans être moustachu :

http://users.skynet.be/ybet/hard1ch16/hard1_ch16.htm


C'est un bon article qui met bien en évidence la différence de
philosophie et de constitution entre écrans LCD de marque et/ou types
différents.
Et ceci peut expliquer les désaccords d'avis du début de ce fil.
Intéressant.

Bon dimanche à tous

--
Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/

Jacques Dassié
Le #1708993
Le Sun, 22 May 2005 13:05:10 +0200, "Papy Bernard" écrit:

http://www.commentcamarche.net/pc/ecran-crt.php3
http://www.ac-bordeaux.fr/Pedagogie/Physique/Physico/Electro/e05oscil.htm
http://www.jbaumann.ch/jb/informatique/ecrans.html
http://www.tomshardware.fr/articlemoniteur.php?IdArticleF&NumPage=3


Bien Papy, pour ces liens très grand public.

http://sarcasmeur.free.fr/tpe-television/
Ce dernier lien, pour toi qui aime les équations, devrait te ravir.


Plié en deux, que je suis ! Mais tu ne pouvais pas savoir !
J'ai conçu et réalisé mon premier téléviseur en 1949. Il a même fallu
que je fabrique moi-même des composants qui n'existaient pas encore dans
le commerce...
Le premier tube, de récupération était un 7 cm (oui, j'ai bien écris
"SEPT" centimètres) electrostatiques, vert et rémanent !
Avec ça j'obtenais une image de la taille d'un timbre-poste, avec une
alimentation du genre chaise électrique (2500 V, avec un gros transfo et
des phanotrons!).
Oui, mais, "j'avais la télé", prestige incomparable, et les copains, le
soir, s'agglutinaient chez moi, pour voir Féral et Chabane ou la
première speakerine...

Puis, au fil des ans, de mes progrès et de ceux de la télévision, huit
autres exemplaires furent créés, gagnant en dimensions du tube qui
devenait rectangulaire, puis blanc ! Quasi commercial, quoi !

Entre-temps, je m'était rangé, c'est à dire marié et un jour ma chère et
tendre me fit remarquer que dans mes accès constructifs, j'avais omis un
détail, oh, un léger détail... Mes télés ne comportaient absolument pas
de boîte ... Je n'avais rien remarqué ! Et un télé dans un salon, sans
boîte, ça fait désordre, pour ne pas dire négligé !

Le dixième, un gros couleur, fût donc acheté aux Ventes au Personnel de
la Thomson (à laquelle j'appartenais...) et tout rentra dans l'ordre.

Alors, mon bon Papy, ton dernier lien... (:-o)]}

--
Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/

Poster une réponse
Anonyme