Format RAW, conversion en TIFF

Le
P.Y. Morvan
J'ai un Canon 300D

J'ai quelques problèmes plus ou moins métaphysiques lorsque je prends des
photos en format RAW :

- Je peux visualiser le ficher RAW en utilisant le Canon file view utility.

- Je peux convertir ce fichier RAW (par Canon file view utility) en fichier
TIFF (8 ou 16 bits par couleur)

- Je peux visualiser le fichier RAW sous ACDSee 8. Toutefois, les couleurs
ne sont pas les couleurs naturelles. D'où mes premières questions
métaphysiques :
. d'où viennent ces « fausses » couleurs sous ACDSee ? Faut-il ajuster un
paramètre quelque part pour qu'elle deviennent naturelles ?
. Comment se fait-il que les couleurs soient correctement vues par Canon
file view utility, et incorrectes vues par ACDSee ?

- Je peux visualiser le fichier TIFF (obtenu par Canon file view utility)
sous ACDSee 8. Miraculeusement les couleurs sont alors naturelles. Mais je
constate que le fichier TIFF est moins « piqué » que le fichier RAW. D'où
mes questions métaphysiques suivantes : perd-t-on des informations lors de
la conversion RAW en TIFF par Canon file view utility ?

Merci à ceux qui me sortiront de cette ornière !

Pierre Yves Morvan
  • Partager ce contenu :
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
Jean-Pierre Roche
Le #1686912

J'ai quelques problèmes plus ou moins métaphysiques lorsque je prends des
photos en format RAW :

- Je peux visualiser le ficher RAW en utilisant le Canon file view utility.

- Je peux convertir ce fichier RAW (par Canon file view utility) en fichier
TIFF (8 ou 16 bits par couleur)

- Je peux visualiser le fichier RAW sous ACDSee 8. Toutefois, les couleurs
ne sont pas les couleurs naturelles. D'où mes premières questions
métaphysiques :
. d'où viennent ces « fausses » couleurs sous ACDSee ? Faut-il ajuster un
paramètre quelque part pour qu'elle deviennent naturelles ?


Un fichier raw n'est *pas* une image. C'est comme un négatif
à tirer. Donc il faut un logiciel qui sache le faire. C'est
pas le cas des visualiseurs. Transforme ton raw en jpeg et
tout ira bien.

- Je peux visualiser le fichier TIFF (obtenu par Canon file view utility)
sous ACDSee 8. Miraculeusement les couleurs sont alors naturelles. Mais je
constate que le fichier TIFF est moins « piqué » que le fichier RAW. D'où
mes questions métaphysiques suivantes : perd-t-on des informations lors de
la conversion RAW en TIFF par Canon file view utility ?


Encore une fois un raw n'est pas une image donc vouloir
comparer avec un tiff est absurde : le rendu dépend du
logiciel utilisé...
Et sinon oui on perd quant on transforme un raw en tiff ou
autre chose on l'interprête. Comme on le fait d'un négatif
lors d'un tirage.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...

http://jpierreroche.free.fr/

P.Y. Morvan
Le #1686909
Jean-Pierre Roche wrote:

J'ai quelques problèmes plus ou moins métaphysiques lorsque je
prends des photos en format RAW :

- Je peux visualiser le ficher RAW en utilisant le Canon file view
utility. - Je peux convertir ce fichier RAW (par Canon file view
utility) en
fichier TIFF (8 ou 16 bits par couleur)

- Je peux visualiser le fichier RAW sous ACDSee 8. Toutefois, les
couleurs ne sont pas les couleurs naturelles. D'où mes premières
questions métaphysiques :
. d'où viennent ces « fausses » couleurs sous ACDSee ? Faut-il
ajuster un paramètre quelque part pour qu'elle deviennent naturelles
?


Un fichier raw n'est *pas* une image. C'est comme un négatif
à tirer. Donc il faut un logiciel qui sache le faire. C'est
pas le cas des visualiseurs. Transforme ton raw en jpeg et
tout ira bien.


? ? ? Alors là je comprends encore moins ! Dans mon esprit le fichier raw
est une sorte d'original, compressé sans perte. Je prends donc une photo en
raw pour la travailler ensuite en partant du meilleur que puisse fournir mon
appareil photo. Vous me conseillez de transformer le Raw en jpeg: mais
alors, je vais perdre un peu de mon image ! ? Je vais travailler à partir
d'un fichier moins bon que ce que peux fournir mon appareil ! C'est
illogique ! Je me trompe ?


- Je peux visualiser le fichier TIFF (obtenu par Canon file view
utility) sous ACDSee 8. Miraculeusement les couleurs sont alors
naturelles. Mais je constate que le fichier TIFF est moins « piqué »
que le fichier RAW. D'où mes questions métaphysiques suivantes :
perd-t-on des informations lors de la conversion RAW en TIFF par
Canon file view utility ?


Encore une fois un raw n'est pas une image donc vouloir
comparer avec un tiff est absurde : le rendu dépend du
logiciel utilisé...
Et sinon oui on perd quant on transforme un raw en tiff ou
autre chose on l'interprête. Comme on le fait d'un négatif
lors d'un tirage.


Je ne comprends pas bien cette idée que le raw ne serait pas une image. Dans
mon esprit c'est un type de codage comme un autre, comme le tiff ou le Jpeg
; c'est faux ? un fichier tiff ou jpeg doit aussi être interprété pour être
visualisé ou imprimé; le cas des fichiers raw est différent ?

Quoiqu'il en soit, merci pour cette réponse...
Pierre Yves Morvan



http://jpierreroche.free.fr/



Jean-Claude Ghislain
Le #1686908

? ? ? Alors là je comprends encore moins ! Dans mon esprit le fichier
raw est une sorte d'original, compressé sans perte.


C'est le cas, mais c'est encore loin de la photo définitive. Si on
excepte le très rare Foveon, un capteur est monochrome et voit la vie
derrière une matrice de Bayer :
http://www.dpreview.com/learn/?/Glossary/Camera_System/color_filter_array_01.htm

Le raw est donc une curieuse image monochrome vue à travers un damier
coloré et pour en faire une belle photo couleur définitive, il va
falloir retrousser les manches de la calculette !

Je prends donc une photo en raw pour la travailler ensuite en partant
du meilleur que puisse fournir mon appareil photo.


Tu as un brut de capteur, mais pas encore une image exploitable.

Vous me conseillez de transformer le Raw en jpeg: mais alors, je vais
perdre un peu de mon image ! ?


Montre-t-on les négatifs aux spectateurs ou un tirage papier de
ceux-ci ? Le Raw c'est comme le négatif, ça contient le maximum d'infos,
mais ce n'est pas lisible tel quel.

Je vais travailler à partir d'un fichier moins bon que ce que peux
fournir mon appareil ! C'est illogique ! Je me trompe ?


La finalité n'est pas un brut de capteur illisible, mais une image qui
conviendra pour l'impression, la visualisation sur écran ou n'importe
quel autre usage de ton choix.

Je ne comprends pas bien cette idée que le raw ne serait pas une
image. Dans mon esprit c'est un type de codage comme un autre, comme
le tiff ou le Jpeg ; c'est faux ? un fichier tiff ou jpeg doit aussi
être interprété pour être visualisé ou imprimé; le cas des fichiers
raw est différent ?


C'est effectivement un peu différent.

Faisons une analogie avec l'argentique, je réalise une repro de peinture
en Ektachrome et j'envoie cette dia à un imprimeur à l'autre bout de la
planète. Cet original est sensé être bon et être une référence,
l'imprimeur va donc tout faire pour tenter de reproduire la dia au plus
proche sur son imprimé. Par contre, si j'envoie un négatif la situation
est plus délicate, on peut interpréter un négatif de mille façons, en
réaliser des tirages très différents et pourtant toujours corrects.
C'est pareil avec un fichier raw, on peut l'interpréter de multiples
façons et si tu veux être sûr de l'usage qui en sera fait, il faut
fournir une interprétation définitive en jpeg, en tiff ou dans un autre
format semblable...

--
Jean-Claude Ghislain
www.grimart.com

Poster une réponse
Anonyme