Législation gaz

Le
Justin
Bonjour à toutes et à tous,

J'habite au dernier étage d'un immeuble parisien ancien (France).

Depuis que des travaux ont lieu sur le toit, ma chaudière au gaz
naturel (qui produit également l'eau chaude) s'éteint
régulièrement. L'entreprise de couverture affirme n'y être pour
rien et indique que l'installation n'est pas conforme (tout de
même, sont calés ces couvreurs qui connaissent en plus de leur
métier celui de chauffagiste).

Pour l'entreprise de maintenance qui a dû intervenir plusieurs
fois depuis le début des travaux, la chaudière est en parfait état
de fonctionnement dans son environnement actuel.

L'architecte contacté reprend l'argumentation de l'entreprise de
couverture _sans_être_venu_chez_moi ! À savoir :

1 - les ventilations aménagées dans la fenêtre sont insuffisantes
et non conformes à la réglementation gaz ;
2 - le conduit de fumée n'est pas tubé.

L'architecte propose de faire réaliser une nouvelle ventilation
dans les jouées de lucarne ainsi que le tubage du conduit de fumée
par l'entreprise de couverture, et "ceci au plus tôt [] afin de
ne pas toucher, sans leur autorisation un ouvrage sous
garantie" Tout cela me laise très perplexe !

Par rapport à l'arrêté du 2 août 1977, l'aération du local dispose
d'une amenée d'air directe tout à fait réglementaire contrairement
aux dires de l'architecte (ce qui ne m'étonne pas du fait que
celui-ci n'a jamais mis les pieds chez moi).

En ce qui concerne l'évacuation des produits de combustion cet
arrêté renvoie aux spécifications définies dans les DTU n°24-1 et
n°61-1. Quelqu'un sait-il où je pourrais me procurer ces documents
?

Ceci étant, il me semble qu'un tubage entraîne nécessairement un
rétrécissement général de la section du conduit… donc une
diminution du tirage du conduit. Le raisonnement de l'architecte
qui consiste à dire : pour augmenter le tirage de la chaudière…
diminuons donc celui du conduit de fumée, paraît pour le moins
étrange (il me semble botter en touche pour se débarrasser du
problème)

Merci d'avance pour toute réponse et tout commentaire.

--
Amicalement,

Justin
  • Partager ce contenu :
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
Jacques VALLOIS
Le #14840991
Justin a émis l'idée suivante :
Ceci étant, il me semble qu'un tubage entraîne nécessairement un
rétrécissement général de la section du conduit? donc une
diminution du tirage du conduit.



C'est exact, mais cela n'est pas forcément contradictoire avec un
meilleur tirage.

L'entreprise travaillant sur votre toit a-t-elle, d'une manière ou
d'une autre, modifié la cheminée ?

--
Jacques VALLOIS
«Agir pour plus de solidarité»
http://www.ccfd.asso.fr/
Justin
Le #14840541
Jacques VALLOIS écrivait :

L'entreprise travaillant sur votre toit a-t-elle, d'une manière
ou d'une autre, modifié la cheminée ?



C'est difficile à dire... Il me semble, mais il faudrait que j'aille
y voir de plus près, que la sortie de toit est neuve (c'est ce qu'il
me paraît vu coté chaudière). Comme je n'ai jamais regardé ce
conduit auparavant, je ne sais même pas s'il sortait directement à
l'air libre sans chapeau comme c'est le cas maintenant :o(

--
Cordialement,

Justin
Poster une réponse
Anonyme