Rail macro

Le
Benoit
Reçu aujourd'hui, sans droits de douane ;)

<https://www.cjoint.com/data/KFwo1mOyFkA_IMG-2356.jpeg>

Maintenant je n'ai plus qu'Í  brancher tout ça sur l'appareil photo et
l'ordinateur, ou le téléphone. Pour ensuite apprendre Í  m'en servir.

Plus c'est petit, plus le chemin est long. ;)

--
Benoͮt Leraillez
Seuls les poissons morts suivent le courant
  • Partager ce contenu :
Vos réponses Page 1 / 6
Trier par : date / pertinence
Ghost-Raider
Le #26575840
Le 22/06/2021 Í  17:09, Benoit a écrit :
Reçu aujourd'hui, sans droits de douane ;)
Maintenant je n'ai plus qu'Í  brancher tout ça sur l'appareil photo et
l'ordinateur, ou le téléphone. Pour ensuite apprendre Í  m'en servir.
Plus c'est petit, plus le chemin est long. ;)

Je ne veux surtout pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais en
l'absence d'un rail macro avec moteur pas Í  pas, télécommande et tout et
tout, on peut parfaitement faire des empilages en macro en tournant la
bague de mise au point d'une faible fraction d'angle.
Les logiciels d'empilage font les corrections nécessaires de taille
d'image et de bouger éventuel.
Car, de toutes façons, Í  partir du moment o͹ l'objectif de l'appareil
se déplace par rapport au sujet, la dimension de l'image change.
Et en fait, les deux méthodes sont optiquement identiques.
--
Ils y reviendront, au cheval, ils y reviendront, et au galop !
efji
Le #26575845
Le 22/06/2021 Í  17:35, Ghost-Raider a écrit :
Le 22/06/2021 Í  17:09, Benoit a écrit :
Reçu aujourd'hui, sans droits de douane ;)
Maintenant je n'ai plus qu'Í  brancher tout ça sur l'appareil photo et
l'ordinateur, ou le téléphone. Pour ensuite apprendre Í  m'en servir.
Plus c'est petit, plus le chemin est long. ;)

Je ne veux surtout pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais en
l'absence d'un rail macro avec moteur pas Í  pas, télécommande et tout et
tout, on peut parfaitement faire des empilages en macro en tournant la
bague de mise au point d'une faible fraction d'angle.
Les logiciels d'empilage font les corrections nécessaires de taille
d'image et de bouger éventuel.
Car, de toutes façons, Í  partir du moment o͹ l'objectif  de l'appareil
se déplace par rapport au sujet, la dimension de l'image change.
Et en fait, les deux méthodes sont optiquement identiques.


Ah non, je ne pense pas.
* Quand on modifie la map, même si la lentille frontale bouge un peu la
perspective reste essentiellement la même. Ce qui change en macro c'est
la focale et donc le grandissement mais en effet les logiciels savent
gérer cela, c'est facile Í  faire.
* Quand on fait un travelling sur un rail, si le sujet a de la
profondeur (et c'est quand même le but du stacking) la perspective va
changer d'une image Í  l'autre et les corrections logicielles seront très
difficiles, voire impossible. Imagine par exemple une antenne d'insecte
pointée vers le photographe : ingérable.
Le rail je l'utiliserais plutÍ´t dans le sens orthogonal : pour faire un
traveling latéral pour le pano.
--
F.J.
Ghost-Raider
Le #26575851
Le 22/06/2021 Í  19:08, efji a écrit :
Le 22/06/2021 Í  17:35, Ghost-Raider a écrit :
Le 22/06/2021 Í  17:09, Benoit a écrit :
Reçu aujourd'hui, sans droits de douane ;)
Maintenant je n'ai plus qu'Í  brancher tout ça sur l'appareil photo et
l'ordinateur, ou le téléphone. Pour ensuite apprendre Í  m'en servir.
Plus c'est petit, plus le chemin est long. ;)

Je ne veux surtout pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais en
l'absence d'un rail macro avec moteur pas Í  pas, télécommande et tout et
tout, on peut parfaitement faire des empilages en macro en tournant la
bague de mise au point d'une faible fraction d'angle.
Les logiciels d'empilage font les corrections nécessaires de taille
d'image et de bouger éventuel.
Car, de toutes façons, Í  partir du moment o͹ l'objectif  de l'appareil
se déplace par rapport au sujet, la dimension de l'image change.
Et en fait, les deux méthodes sont optiquement identiques.

Ah non, je ne pense pas.

Tu as raison.
- dans le cas du rail, la distance objectif/capteur ne change pas
- dans le cas de la rotation de l'objectif sur sa vis, elle change.
Mea maxima culpa.
* Quand on modifie la map, même si la lentille frontale bouge un peu la
perspective reste essentiellement la même. Ce qui change en macro c'est
la focale et donc le grandissement mais en effet les logiciels savent
gérer cela, c'est facile Í  faire.
* Quand on fait un travelling sur un rail, si le sujet a de la
profondeur (et c'est quand même le but du stacking) la perspective va
changer d'une image Í  l'autre et les corrections logicielles seront très
difficiles, voire impossible. Imagine par exemple une antenne d'insecte
pointée vers le photographe : ingérable.

Tout-Í -fait. J'ai des photos comme ça avec des antennes floues qui
grossissent en se rapprochant de l'appareil.
Le rail je l'utiliserais plutÍ´t dans le sens orthogonal : pour faire un
traveling latéral pour le pano.

On va voir ce que BenoÍ®t nous produit avec ce matériel.
Son objectif semble très bon, mais il est complètement manuel, on n'a
pas fini d'entendre parler du pourquoi du comment des réglages qu'il va
devoir faire.
--
Ils y reviendront, au cheval, ils y reviendront, et au galop !
Benoit
Le #26575859
Avec enthousiasme, le 22 juin 2021 Í  19:08, efji écrivit :
Le 22/06/2021 Í  17:35, Ghost-Raider a écrit :
Le 22/06/2021 Í  17:09, Benoit a écrit :
Reçu aujourd'hui, sans droits de douane ;)
Maintenant je n'ai plus qu'Í  brancher tout ça sur l'appareil photo et
l'ordinateur, ou le téléphone. Pour ensuite apprendre Í  m'en servir.
Plus c'est petit, plus le chemin est long. ;)

Je ne veux surtout pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais en
l'absence d'un rail macro avec moteur pas Í  pas, télécommande et tout et
tout, on peut parfaitement faire des empilages en macro en tournant la
bague de mise au point d'une faible fraction d'angle.
Les logiciels d'empilage font les corrections nécessaires de taille
d'image et de bouger éventuel.
Car, de toutes façons, Í  partir du moment o͹ l'objectif  de l'appareil
se déplace par rapport au sujet, la dimension de l'image change.
Et en fait, les deux méthodes sont optiquement identiques.

Ah non, je ne pense pas.
* Quand on modifie la map, même si la lentille frontale bouge un peu la
perspective reste essentiellement la même. Ce qui change en macro c'est
la focale et donc le grandissement mais en effet les logiciels savent
gérer cela, c'est facile Í  faire.
* Quand on fait un travelling sur un rail, si le sujet a de la
profondeur (et c'est quand même le but du stacking) la perspective va
changer d'une image Í  l'autre et les corrections logicielles seront très
difficiles, voire impossible. Imagine par exemple une antenne d'insecte
pointée vers le photographe : ingérable.

On verra ça, en tout cas, si je fais le stacking en faisant la mise au
point je passe de la tête Í  20 cm au corps entier Í  30 cm. J'exagère
peut-être, mais les tests avec un macro 2:1 m'ont tout de suite fait
abandonner l'idée d'utiliser la mise au point de l'objectif pour changer
de plan de netteté.
Le rail je l'utiliserais plutÍ´t dans le sens orthogonal : pour faire un
traveling latéral pour le pano.

Les rails sont conçus pour la zone de mise au point. Pour le pano, il
faut faire pivoter le rail sur le centre optique de l'objectif.
J'ai attrapé un beau frelon, je fais du stock pour l'hiver :)
--
Benoͮt
Souvenez-vous qu'on peut être hermétique – et ne rien renfermer.
N'oubliez pas qu'hermétique cela veut dire aussi « bouché » !
(S. Guitry)
Jacques DASSIÉ
Le #26575879
efji a écrit :
Le 22/06/2021 Í  17:35, Ghost-Raider a écrit :
Le 22/06/2021 Í  17:09, Benoit a écrit :
Reçu aujourd'hui, sans droits de douane ;)
Maintenant je n'ai plus qu'Í  brancher tout ça sur l'appareil photo et
l'ordinateur, ou le téléphone. Pour ensuite apprendre Í  m'en servir.
Plus c'est petit, plus le chemin est long. ;)

Je ne veux surtout pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais en
l'absence d'un rail macro avec moteur pas Í  pas, télécommande et tout et
tout, on peut parfaitement faire des empilages en macro en tournant la
bague de mise au point d'une faible fraction d'angle.
Les logiciels d'empilage font les corrections nécessaires de taille d'image
et de bouger éventuel.
Car, de toutes façons, Í  partir du moment o͹ l'objectif  de l'appareil se
déplace par rapport au sujet, la dimension de l'image change.
Et en fait, les deux méthodes sont optiquement identiques.

Ah non, je ne pense pas.
* Quand on modifie la map, même si la lentille frontale bouge un peu la
perspective reste essentiellement la même. Ce qui change en macro c'est la
focale et donc le grandissement mais en effet les logiciels savent gérer
cela, c'est facile Í  faire.
* Quand on fait un travelling sur un rail, si le sujet a de la profondeur (et
c'est quand même le but du stacking) la perspective va changer d'une image Í 
l'autre et les corrections logicielles seront très difficiles, voire
impossible. Imagine par exemple une antenne d'insecte pointée vers le
photographe : ingérable.
Le rail je l'utiliserais plutÍ´t dans le sens orthogonal : pour faire un
traveling latéral pour le pano.

Je ne sais pas comment se fait la mise au point dans le TZ 200,
probablement un bloc optique qui se déplace en interne, car la lentille
avant est bien fixe.
Et la profondeur de champ ? Personne n'a remarqué l'image stackée du
Super-Ikonta.
Elle est nette depuis le Zeiss jusqu'Í  un camion qui se trouvait
accidentellement lÍ , Í  3 ou 4 mètres derrière.
Pas besoin de rail pour faire du stacking avec ce minuscule appareil,
tout en auto !
http://archaero.com/TAMPON/Super-Ikonta-Stacking-P1057162.jpg
--
Jacques DASSIÉ
Toujours sçavoir plus
http://archaero.com/
Alf92
Le #26575887
Jacques DASSIÉ (le 24/06/2021 Í  07:17:01) :
efji a écrit :
Le rail je l'utiliserais plutÍ´t dans le sens orthogonal : pour faire un
traveling latéral pour le pano.

Je ne sais pas comment se fait la mise au point dans le TZ 200,
probablement un bloc optique qui se déplace en interne, car la lentille
avant est bien fixe.
Et la profondeur de champ ? Personne n'a remarqué l'image stackée du
Super-Ikonta.
Elle est nette depuis le Zeiss jusqu'Í  un camion qui se trouvait
accidentellement lÍ , Í  3 ou 4 mètres derrière.
Pas besoin de rail pour faire du stacking avec ce minuscule appareil,
tout en auto !
http://archaero.com/TAMPON/Super-Ikonta-Stacking-P1057162.jpg

pour ce test peux-tu nous poster la photo originale, celle qui est
sortie de l'appareil ? merci
Benoit
Le #26575890
Ni vu ni connu, le 24 juin 2021 Í  07:17, Jacques DASSIÉ osa écrire :
Je ne sais pas comment se fait la mise au point dans le TZ 200,
probablement un bloc optique qui se déplace en interne, car la lentille
avant est bien fixe.
Et la profondeur de champ ? Personne n'a remarqué l'image stackée du
Super-Ikonta.
Elle est nette depuis le Zeiss jusqu'Í  un camion qui se trouvait
accidentellement lÍ , Í  3 ou 4 mètres derrière.
Pas besoin de rail pour faire du stacking avec ce minuscule appareil,
tout en auto !
http://archaero.com/TAMPON/Super-Ikonta-Stacking-P1057162.jpg

Ça, c'est de la macro !
Pour info, je n'arrive pas Í  shooter une pièce de un centime sans faire
un pano.
--
Benoͮt
There are two categories of people: those who think that
there are two categories of people in the world, and those who don’t.
Ghost-Raider
Le #26575897
Le 24/06/2021 Í  11:11, Benoit a écrit :
Ni vu ni connu, le 24 juin 2021 Í  07:17, Jacques DASSIÉ osa écrire :
Je ne sais pas comment se fait la mise au point dans le TZ 200,
probablement un bloc optique qui se déplace en interne, car la lentille
avant est bien fixe.
Et la profondeur de champ ? Personne n'a remarqué l'image stackée du
Super-Ikonta.
Elle est nette depuis le Zeiss jusqu'Í  un camion qui se trouvait
accidentellement lÍ , Í  3 ou 4 mètres derrière.
Pas besoin de rail pour faire du stacking avec ce minuscule appareil,
tout en auto !
http://archaero.com/TAMPON/Super-Ikonta-Stacking-P1057162.jpg

Ça, c'est de la macro !
Pour info, je n'arrive pas Í  shooter une pièce de un centime sans faire
un pano.


Ah bon ?
Je suis lÍ  pour t'aider :
https://www.cjoint.com/doc/21_06/KFykPMcmORX_D7000-32807.JPG
--
Ils y reviendront, au cheval, ils y reviendront, et au galop !
Benoit
Le #26575898
Après mÍ»re réflexion, le 24 juin 2021 Í  12:42, Ghost-Raider eu l'idée
d'écrire :
Le 24/06/2021 Í  11:11, Benoit a écrit :
Ni vu ni connu, le 24 juin 2021 Í  07:17, Jacques DASSIÉ osa écrire :
Je ne sais pas comment se fait la mise au point dans le TZ 200,
probablement un bloc optique qui se déplace en interne, car la lentille
avant est bien fixe.
Et la profondeur de champ ? Personne n'a remarqué l'image stackée du
Super-Ikonta.
Elle est nette depuis le Zeiss jusqu'Í  un camion qui se trouvait
accidentellement lÍ , Í  3 ou 4 mètres derrière.
Pas besoin de rail pour faire du stacking avec ce minuscule appareil,
tout en auto !
http://archaero.com/TAMPON/Super-Ikonta-Stacking-P1057162.jpg

Ça, c'est de la macro !
Pour info, je n'arrive pas Í  shooter une pièce de un centime sans faire
un pano.

Ah bon ?
Je suis lÍ  pour t'aider :
https://www.cjoint.com/doc/21_06/KFykPMcmORX_D7000-32807.JPG

1. Bin oui, tu as besoin de faire un pano.
2. Tu fais de la macro Í  la Hamilton ? Parce que cÍ´té piqué… ça me
rappelle le 110.
--
Benoͮt
J'ai cru comprendre que la mode était aux réponses Í  la con, donc je
m'adapte. -+-  PH dans «Â C'est pas moi c'est lui. »-+-
Ghost-Raider
Le #26575900
Le 24/06/2021 Í  12:57, Benoit a écrit :
Après mÍ»re réflexion, le 24 juin 2021 Í  12:42, Ghost-Raider eu l'idée
d'écrire :
Le 24/06/2021 Í  11:11, Benoit a écrit :
Ni vu ni connu, le 24 juin 2021 Í  07:17, Jacques DASSIÉ osa écrire :
Je ne sais pas comment se fait la mise au point dans le TZ 200,
probablement un bloc optique qui se déplace en interne, car la lentille
avant est bien fixe.
Et la profondeur de champ ? Personne n'a remarqué l'image stackée du
Super-Ikonta.
Elle est nette depuis le Zeiss jusqu'Í  un camion qui se trouvait
accidentellement lÍ , Í  3 ou 4 mètres derrière.
Pas besoin de rail pour faire du stacking avec ce minuscule appareil,
tout en auto !
http://archaero.com/TAMPON/Super-Ikonta-Stacking-P1057162.jpg

Ça, c'est de la macro !
Pour info, je n'arrive pas Í  shooter une pièce de un centime sans faire
un pano.

Ah bon ?
Je suis lÍ  pour t'aider :
https://www.cjoint.com/doc/21_06/KFykPMcmORX_D7000-32807.JPG

1. Bin oui, tu as besoin de faire un pano.

Il aurait suffit que je me recule un peu, n'est-ce pas ?
2. Tu fais de la macro Í  la Hamilton ? Parce que cÍ´té piqué… ça me
rappelle le 110.


Photo prise Í  main levée sans contrÍ´le du parallélisme.
Je peux évidemment faire mieux.
--
Ils y reviendront, au cheval, ils y reviendront, et au galop !
Poster une réponse
Anonyme