Re:harcelement

Le
grog
>Bonjour,

> Une personne
>s'ingeniait a commenter mes propos dans mon dos.
>Comme le font d'ailleurs habituellement les harceleurs.

Non, ce n'est pas un critére à lui seul.


>Apparament les harceleurs s'inquietaient de mes demarches
>aupres des autorites et auraient fait une demande officielle
>de ce quı pourrait etre "de surveillance medicale" peut-etre
>aupres du prefet.

Comment le savez vous? Que signifie ce terme pour vous?
Ont ils peur?


>De surveillance medicale, alors que je me trouvais pres de
>l'ambassade de france en grece, et un surveillant devait se
>demander qui j'etais, et ce que je pouvais bien faire pres
>de l'ambassade.

Des mots précis de cette personne vous ont ils donné la certitude qu'il
vous "surveillais" ?

>
>Je mesure tout a faıt la portes de mes propos sur ce forum.
>Le faıt que je cite nomement une personne dans un lıeu public
et qu'elle est donc en droit de m'attaquer en diffamation. Et
>si telle est votre opinion, je vous suggere de contacter cette
>personne pour qu'elle donne les suites qui s'impose, ce qu'elle
>n'a jamais faıt curieusement jusqu'a present.
>En tout etat de cause, je me tiens entierement a disposition de
>la justice. Il suffira de m'envoyer un message avec contact
>telephonique et je me rendrais a toute convocation.


Vous vous proposer d'emblée ?

>
>Autre chose, le harcelement a debute en 1995, en ce qui me con-
>cerne. Et dans le livre de Marie-France Hirigoyen sur le
>harcelement moral, que j'ai decouvert en 2000 et qui retrace bien
>ce dont je fais l'objet, il y est indique qu'il a ete etudie
>en faculte de medecine a partir de 1994.
>
??

Vous n'avez pas besoin de ce livre pour ressentir le harcélement.
Par contre il est trés utile pour expliquer "l'inexpliquable" à quelqu'u
n qui n'a jamais été concerné par ce genre d'agression sournoise et mafi
euse.


Et si un jour, je pourrais au moins porter plainte


Preuves ! c'est ce que veux la justice pour pouvoir s'exprimer.


>patrıck mourlhon


=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-
Article poste via Voila News - http://www.news.voila.fr
Le : Thu Oct 16 18:43:13 2003 depuis l'IP : nas-cbv-4-62-147-140-234.dial.proxad.net [VIP 503560316199]
  • Partager ce contenu :
Vos réponses
Trier par : date / pertinence
ldadet
Le #13831801
grog
>Bonjour,

>... Une personne
>s'ingeniait a commenter mes propos dans mon dos.
>Comme le font d'ailleurs habituellement les harceleurs.

Non, ce n'est pas un critére à lui seul.




Des criteres... poursuivi en moto dans des dunes en plein
mois d'avril. Des personnes qui tournent des dizaines de fois
tous les matins autour de ma tente dans un lieu eloigne de
toute ville proche, jusqu'a ce que je me reveılle. Des gens
qui prennent la peine pour se faire de changer de chaussure
en chemin dans le sable.
Un appartement apparament inhabite pres du mien et pourtant
des gens qui s'adressent a moi derriere le mur mitoyen comme
s'il me voyaıt. Un soir j'enjamberais le balcon mitoyen et
a travers la baie vitree, 3 sacs de couchage. Une fille qui
dit : "il est la, il nous a vu, il faut que l'on parte". Ils
partiront aussitot.
Un type au dessus de mon ancien appartement que je connais
pratiquement pas qui donne systematiquement pendant des mois
des coups sur le sol, jusqu'a ce que je me reveille. Je me
demanderais longtemps pourquoi je me reveille a 4 heures du
matin. J'acheterais un dictaphone qui se met en route au moindre
bruit. Et je m'apercevrais du manege, car il enregistrera les
coups peu avant que je me reveille.
Quelques jours plus tard je ne suis plus reveille la nuit.
J'ai du parler de mon stratageme lors d'une conversation
telephonique. Pendant 3 semaines, je peux faire des nuits
pleines. Mais une nuit, c'est a nouveau reparti. Et cette fois-ci
mon dictaphone n'enregistre rien.
Un soir pour en avoir le coeur net je passerais une nuit
blanche, et a 4 heures du matin, il y aura de nouveaux des
coups, mais des coups sourds et il faut des sons aigues pour
que le dictaphone se mette en route. Des que je remuerais
sur mon lit, les coups s'arreteront.


>Apparament les harceleurs s'inquietaient de mes demarches
>aupres des autorites... et auraient fait une demande officielle
>de ce quı pourrait etre "de surveillance medicale" peut-etre
>aupres du prefet.

Comment le savez vous? Que signifie ce terme pour vous?
Ont ils peur?



C'est ce que j'ai entendu derriere le mur mitoyen. A l'epoque
je ne l'ai pas cru. Mais depuis, l'attitude de la police, ne
me laisse plus beaucoup de doute.
A plusieurs reprises les harceleurs tenteront de me faire dire
3 ans, ou mentioneront 3 ans de harcelement et non pas 8.
Et curieusement ce meme element sera mentionne au sein du local
de la police sans pour autant que j'ai pu en identifier la
source et sans que je n'ai a aucun moment parle de 3 annees.
Peur... Je ne sais pas. A plusieurs reprises je serais harcele
place Wilson a toulouse. Un jour pour je ne sais quelle raison,
il y aura beaucoup de policier sur la place. Je pense que ce doit
etre dans le cadre du parcours de voitures de personnalites.
Et ce jour la, aucun ennuie, vraiment aucun...


>De surveillance medicale, alors que je me trouvais pres de
>l'ambassade de france en grece, et un surveillant devait se
>demander qui j'etais, et ce que je pouvais bien faire pres
>de l'ambassade.

Des mots précis de cette personne vous ont ils donné la certitude qu'il
vous "surveillais" ?




J'etais en face de la porte d'entree de l'ambassade. Il y avaıt
une camera sur ma droıte, et je lisais un document qui se trouvait
a gauche de la porte d'entree.
Je ne sais si c'est derriere la porte ou ailleurs. J'ai suppose que
c'etait derriere la porte.
Une personne s'interrogeaıt sur ma presence pres de l'ambassade pendant
autant de temps. C'etait au debut de la guerre en irak.
Puis une autre a mentionner un crayon que je venais de sortir pour
ecrire sur un calepin. Il dit : "ce n'est pas n'importe qui, qui
utilise ce genre de stylo". C'etait un criterium, un beau criterium.
J'aime bien les beaux criteriums ca me rappelle feu mon travail.
Puis il dit, oui cela doit etre lui. C'est l'ingenieur que l'on
nous a dit etre sous "surveillance medicale".
Je me souviens, ils s'interrogeaient sur moi, car tout en copiant
je regardais partout autour de moi pour voir si je n'avais
pas ete suivi et c'est mon comportement qui a attire leur attention.

>
>Je mesure tout a faıt la portes de mes propos sur ce forum.
>Le faıt que je cite nomement une personne dans un lıeu public
et qu'elle est donc en droit de m'attaquer en diffamation. Et
>si telle est votre opinion, je vous suggere de contacter cette
>personne pour qu'elle donne les suites qui s'impose, ce qu'elle
>n'a jamais faıt curieusement jusqu'a present.
>En tout etat de cause, je me tiens entierement a disposition de
>la justice. Il suffira de m'envoyer un message avec contact
>telephonique et je me rendrais a toute convocation.


Vous vous proposer d'emblée ?




Que voulez-vous que je fasse ? Je ne suis pas un criminel, mais
aujourd'hui je ne sais plus quoi faire.

>
>Autre chose, le harcelement a debute en 1995, en ce qui me con-
>cerne. Et dans le livre de Marie-France Hirigoyen sur le
>harcelement moral, que j'ai decouvert en 2000 et qui retrace bien
>ce dont je fais l'objet, il y est indique qu'il a ete etudie
>en faculte de medecine a partir de 1994.
>
??

Vous n'avez pas besoin de ce livre pour ressentir le harcélement.
Par contre il est trés utile pour expliquer "l'inexpliquable" à quelqu'u
n qui n'a jamais été concerné par ce genre d'agression sournoise et mafi
euse.


Et si un jour, je pourrais au moins porter plainte...


Preuves ! c'est ce que veux la justice pour pouvoir s'exprimer.



8 ans d'ennuies. J'ai remplit 3 calepins des ennuies qui me sont
arrives sur ces 7 derniers mois. Le policier n'a a l'evidence pas
voulu m'ecouter.
Poster une réponse
Anonyme