MojoPac : transporter son environnement Windows

Le par Manuel D. C.  |  0 commentaire(s)
Article n° 382 - MojoPac : transportez votre environnement Windows (120*120)

Pour faciliter la vie de l'utilisateur PC, et devant la démocratisation des périphériques de stockage nomade comme les baladeurs audio / vidéo, les clés USB, ou encore les disques durs externes, de nouvelles technologies permettant de transformer ces périphériques en environnement de travail personnalisé et mobile ont vu le jour. Similaire dans le fonctionnement du Live CD, la technologie de virtualisation MojoPac permet de transporter votre propre bureau Windows, et d'utiliser celui-ci sur n'importe quel PC hôte. L'occasion d'en découvrir davantage'

Introduction

Les clés USB et les disques durs portables sont des périphériques plus que courants aujourd’hui. À tel point que grâce à certains constructeurs et développeurs, il est d’ores et déjà possible de profiter de son propre environnement de travail personnalisé quel que soit le lieu où vous vous trouviez. Mais surtout quel que soit le PC, et sans que vous ayez quoi que ce soit à installer. Chacun d’entre nous ayant ses propres habitudes, il n’est ainsi plus nécessaire de configurer son gestionnaire de courrier électronique, sa messagerie instantanée ou encore d’utiliser d’autres logiciels dont vous n’avez pas l’habitude, en fonction du PC que vous utilisez.


mini C2000
Au format 2 pouces et demi et avec sa capacité de 40 Go,
le TViX mini C2000U Lite s'est avéré particulièrement intéressant pour utiliser MojoPac.


Pour avoir un aperçu des quelques technologies disponibles, notamment le standard U3, nous vous invitons à lire notre dossier consacré aux applications portables sur clé USB.


ceedo

Tout comme MojoPac, Ceedo s'appuie sur un PC hôte pour offrir
un environnement virtuel entièrement personnalisable.


Maintenant que vous en savez davantage sur le sujet, vous allez très vite comprendre ce que MojoPac a de si particulier et séduisant par rapport aux technologies U3, Migo et Ceedo.


dmailersync_u3_8     migo3

Les technologies U3 et Migo...

../..


Qu?est-ce que c?est '

Développé par la société RingCube Technologies, Inc., MojoPac est une application fonctionnant sur le principe du live CD puisque aucune installation, ni même modification des préférences logicielles n’est nécessaire sur le PC hôte. L'intérêt de MojoPac est de proposer un bureau Windows virtuel entièrement personnalisable. On peut de cette façon de définir ses propres préférences, de gérer ses documents et d’exécuter les applications de votre choix. Tout en utilisant la couche matérielle du PC, sans installer de pilotes supplémentaires, ce qui impose que le système d’exploitation soit déjà chargé en mémoire avant que vous n’insériez votre périphérique USB, contrairement au principe du Live CD.


Mojo bureau 2

MojoPac ne demande aucune connaissances particulières.
Toutes les tâches s'effectuent de la même façon que sous Windows.


Vous pourrez ainsi, et par exemple, accéder au réseau local ou Internet pour consulter votre boîte mail, ou utiliser votre messagerie instantanée. Ou encore d’accéder aux différents périphériques comme l’imprimante et le scanner pour gérer vos documents, la webcam pour apporter la vidéo à vos conversations Internet, et bien d’autres encore.

Ce qui n’a au final rien de bien nouveau comparé aux logiciels U3, Migo ou Ceedo. Mais MojoPac se démarque pourtant de la concurrence grâce à la possibilité de pouvoir à peu près installer n’importe quelle application : Microsoft Office, open Office, Live ! messenger, Skype, Gaim, Jeux PC (World of Warcraft, Compagny of Heroes, Everquest 2, Guild Wars, Titan Quest, etc.), Gimp, Thunderbird, FoxIt, Acrobat Reader, iTunes, et bien d’autres encore.
Pour vous faire une idée plus précise sur la liste des applications supportées par MojoPac, n’hésitez pas à visiter la page Mojo Applications.


Mojo bureau

MojoPac utilise la couche matérielle du PC hôte pour permettre par exemple
aux applications nécessitant une connexion Internet de fonctionner.


Bref, là où les technologies U3, Migo et Ceedo se limitent à l’utilisation d’applications spécialement développées pour la plate-forme et pas toujours gratuites, MojoPac offre davantage de liberté à l’utilisateur. Et votre seule limitation sera l’espace de stockage disponible sur votre périphérique nomade qui limitera ou non l’installation de vos applications préférées.

../..


Le fonctionnement

Moyennant une quarantaine d’euros environ sur le site de l’éditeur (49,99 dollars), ou libre à l’essai pendant 30 jours, MojoPac se présente sous la forme d’un fichier à télécharger et à installer à la racine de votre support amovible.

Toutefois, pour des raisons évidentes de performances, il est recommandé d’utiliser au minimum l’interface USB 2.0. il est bien sûr possible d'utiliser l'interface firewire, mais celle-ci est moins présente sur la plupart des PC, surtout en ce qui concerne l'IEEE 1394b offrant un débit de 800 Mbps.
Mais là encore, veillez à choisir un périphérique offrant non seulement un espace de stockage au moins égal à 2 Go. Ce qui vous permettra de bénéficier confortablement d’un plus grand nombre d’applications. Mais en plus, pour davantage de confort, favorisez les périphériques offrant le plus haut débit possible en lecture et écriture. Le chargement et l’utilisation de MojoPac n’en seront que meilleur.


Optimiser USB 2

Pour optimiser les performances de votre support amovible de stockage, il suffit
d'ouvrir l'onglet Stratégies situé dans les propriétés de vote unité,
et d'activer le cache d'écriture dans Windows.


Pour pouvoir fonctionner correctement, MojoPac a besoin au minimum d’un PC hôte tournant au choix sous Windows XP Home/Pro x32 SP1 ou SP2, ou sous Windows Media Center édition (2003, 2005). Malheureusement, rien n’étant jamais parfait (ce qui est bien dommage, avouons-le), le système d’exploitation Windows devra obligatoirement être sur le disque C du PC hôte. Ce qui est généralement le cas, bien que pas toujours. Notamment dans le cas d'un système multi boot. De plus, MojoPac ne pourra fonctionner que sur une session administrateur.

Ces « limitations » seront résolues avec la prochaine version 2.0 qui supportera également Windows Vista. Pour les détenteurs d'une licence MojoPac, la mise à jour sera proposée gratuitement.
Espérons néanmoins que les développeurs auront eu la bonne idée d'activer les raccourcis Windows avec cette prochaine version.


Capture2
Une fois l’application MojoPac installée, on découvre une arborescence similaire à Windows XP avec les dossiers Windows, Program Files, Temp, et Documents. L'utilisateur ne sera donc pas perdu et par défaut, seul Windows Media Player et Internet Explorer font partie des logiciels prés installés.

En plus des répertoires traditionnels, un exécutable Start vous permettra de lancer l’environnement virtuel. Lors de la première exécution, un assistant vous guidera pas à pas afin de définir votre nom d’utilisateur et mot de passe, sans oublier d’activer MojoPac via Internet. Et pour finir, l’assistant vous permettra de définir les éléments de votre choix à copier dans ce qui sera votre futur environnement personnalisé MojoPac.


Mise en route 3

Un assistant vous guide pour rappatrier vos documents personnels
vers ce qui sera votre environnement virtuel MojoPac.



Une fois le premier paramétrage effectué, il vous suffira d’exécuter MojoPac et vous pourrez alors installer vos applications normalement comme si vous étiez sous Windows. Une barre de tâches MojoPac viendra s’ajouter au bureau Windows, et vous aurez la possibilité à chaque instant de basculer au choix vers l’environnement bureau du PC hôte ou vers l’environnement virtuel MojoPac. Néanmoins, une fois l’environnement MojoPac chargé, vous n’aurez plus accès aux disques et partitions du PC hôte. Il est ainsi difficile de modifier, d’effacer, d’installer ou de désinstaller des applications sur le PC hôte. De la même façon, les risques d’infection par divers malwares sont fortement réduits.


Mise en route     Mise en route 2

../..


MojoPac, l?environnement virtuel indispensable

mojopac
Au final, MojoPac présente une grande facilité d’utilisation et fonctionne à la perfection. Tout est presque possible avec MojoPac qui se montre bien plus intéressant que ses homologues U3, Migo ou Ceedo, aucune application spécialement développée pour MojoPac n’étant indispensable. Ce qui permet en contrepartie de bénéficier d’une large compatibilité logicielle, la seule condition étant que les applications soient compatibles avec Windows XP.

Côté matériel, tous les périphériques nomades supportant l’USB 2.0 sont compatibles avec MojoPac. Comme par exemple les baladeurs iPOD, iPOD Nano, iPOD mini, Creative Ze, Zen-Vision, Zen Nano Plus, ou encore les disques durs externes et les clés USB. Mais également les téléphones mobiles pouvant être connectés via l’USB 2.0. Toutefois, les performances en retrait nous font préférer les périphériques cités juste avant, notre préférence allant au lecteur Dvico mini TViX C2000U Lite que nous avons utilisé lors de nos tests.


Exécution    Mojo bureau


Côté inconvénients, et bien que nous n’ayons aucune date officielle concernant la version 2.0 tant attendue qui supportera Windows Vista, MojoPac se limite pour l’instant aux PC utilisant Windows XP Home/Pro, ainsi que XP Media Center 2003 / 2005, et à condition que ce soit une installation complète et non une mise à jour de surcroît.
Plus contraignant également, la partition d’accueil des fichiers d’installation Windows devra obligatoirement utiliser la lettre C. Et pour finir, vous ne pourrez exécuter l’environnement MojoPac qu’à partir d’un compte administrateur. Il est également dommage que les différents raccourcis Windows que nous avons pourtant l'habitude d'utiliser, ne soient pas activés avec MojoPac.

Mais MojoPac, malgré sa relative jeunesse et ces quelques défauts mineurs, qui seront sans aucun doute corrigé, reste un outil dont il est difficile de se passer une fois qu'on y a goûté. Un simple iPod ou baladeur audio/vidéo suffit à transporter votre environnement Windows personnalisé.

Etant de nature assez exigeante, notre seul véritable regret reste que MojoPac ne propose pas en option, un fonctionnement similaire au Live CD. Ce qui permettrait de créer un système de secours convivial et entièrement personnalisé avec les outils de son choix. Un peu comme le propose déjà l'outil BartPE qui est un peu accessible aux débutants...



+ Les plus
  • Facilité d?utilisation
  • Large compatibilité logicielle
  • Ne nécessite aucune application spécialement développée pour la plateforme
  • Large compatibilité matérielle
  • Fonctionne avec tous les supports de stockage amovibles USB 2.0
  • Mobilité
- Les moins
  • Prix
  • PC hôte devant obligatoirement utiliser Windows XP SP1 / SP2 sur la partition C
  • PC hôte devant obligatoirement utiliser un compte administrateur

  • Partager ce contenu :
Soyez le premier à commenter ce dossier :
commentaire Poster un commentaire alerte
Tags :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire