Des hackers invités à pirater un satellite de l'ESA

Le par Jérôme G.  |  4 commentaire(s)
hack-cysat

Pour la cybersécurité dans l'espace, des hackers éthiques sont invités à faire la démonstration du piratage d'un satellite de l'Agence spatiale européenne.

L'Agence spatiale européenne (ESA) informe que jusqu'au 18 février prochain, des hackers intéressés peuvent soumettre leurs idées d'attaque et de défense d'un satellite en orbite. Un appel lancé à des hackers éthiques de tous horizons.

Un jury composé d'experts en cybersécurité et de l'espace sélectionnera les six meilleures idées. Les équipes - 2 à 5 membres - concernées seront alors invitées à développer et tester leurs démonstrations sur une réplique du satellite volant OPS-SAT dans un centre de contrôle de mission de l'ESA.

De type CubeSat (3U), le satellite OPS-SAT a été lancé en décembre 2019 et en orbite à une altitude de 515 km. C'est un démonstrateur technologique pour l'amélioration des capacités de missions avec de futurs puissants calculateurs embarqués. Fin mars, les trois meilleures équipes retenues auront l'opportunité de présenter et réaliser leurs démonstrations en direct.

Avec le soutien de l'ESA et de la plateforme de Bug Bounty YesWeHack, ce défi est organisé dans le cadre de la prochaine édition de la conférence CYSAT de la société suisse de cybersécurité CYSEC. Elle aura lieu à Paris les 6 et 7 avril prochains.

hack-cysat

Une seule règle

Sur le site du concours européen Hack CYSAT qui propose de la documentation sur OPS-SAT, il est mis en avant la règle à respecter :

" Votre démo ne doit concerner que le noyau de traitement expérimental et les charges utiles à bord d'OPS-SAT. Le bus satellite, le contrôle de mission et le réseau des stations au sol ne sont pas concernés. Il n'est pas nécessaire de pirater le réseau au sol puisque l'accès au satellite sera accordé via une connexion IP. Votre démo peut donc être réalisée avec un simple PC connecté à Internet. "

Les hackers ne disposeront que de 6 minutes de communication avec OPS-SAT pour le pirater ou le défendre. L'ESA souligne que les résultats du challenge l'aideront ainsi que l'industrie européenne à faire progresser et perfectionner la cybersécurité dans l'espace.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
spark90 offline Hors ligne Héroïque avatar 946 points
Le #2154741
on vous laisse essayer de pirater, mais que 6 minutes hein, et que les choses qui ne font pas de dégats directs hein
CaptainNemo offline Hors ligne Héroïque icone 753 points
Le #2154760
Pas de cadeau comme le piratage tesla avec offre d'une model 3 .
Un voyage dans l espace serais pas mal
shivas offline Hors ligne Héroïque icone 812 points
Le #2154807
Un brute force
media offline Hors ligne Vétéran avatar 1323 points
Le #2155500
Comment défendre par logiciel un satellite contre un missile russe ou chinois ?
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire