Les scénaristes de jeux vidéo mésestimés par l'industrie ?

Le par Gael B.  |  4 commentaire(s) | Source : develop
rhianna-pratchett

Selon la scénariste de Mirror's Edge, les développeurs de jeux vidéo ne considèreraient pas le travail d'écriture à sa juste valeur.

rhianna pratchettOutre le fait qu'on admettra volontiers que Mirror's Edge en lui-même ne disposait pas d'une trame passionnante, on ne peut qu'être intéressé par ces quelques mots lâchés par Rhianna Pratchett, qui s'est occupée d'écrire l'histoire du jeu. Concrètement, elle reproche à l'industrie du jeu vidéo, et plus précisément  à ceux qui les conçoivent, de ne pas savoir impliquer correctement les scénaristes de jeux dans le développement de ceux-ci.

Et il serait bien imprudent de négliger ainsi cet aspect du jeu vidéo, qui commence tout juste à faire ses dents. Dans le même ordre d'idée, Harry Gregson-Williams, qui a travaillé sur la partition de Metal Gear Solid à partir du second volet, ne travaillait pas côte à côte avec les équipes de Konami, même si cette façon de travailler était voulue. Mais on parle écrit ici toutefois, alors revenons au sujet.


Un désir de considération
Rhianna, qui doit avoir bien des avantages à porter un tel prénom (quoique Pratchett, ce n'est pas mal non plus), estime que les personnes chargées d'écrire l'histoire d'un jeu sont placées dans des "boîtes", sous-entendu qu'elles se sentent exclues lors de l'élaboration d'un jeu.

"Je pense que beaucoup plus de développeurs sont conscients des besoins des scénaristes, mais qu'ils ne savent pas vraiment comment les intégrer dans l'équipe... Il m'est arrivée d'être sur des projets où je n'avais rien vu du jeu !"

Espérons que cette dernière phrase ne s'applique pas à ce qui s'est passé pour Mirror's Edge. Mais ne soyons pas méchants.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
frodon offline Hors ligne Vénéré avatar 4710 points
Le #393471
c'est vrai qu'un bon scénario ne fais pas forcément un bon jeu de meme qu'un bon jeu n'a pas forcément un bon scénario.

je m'explique, certains jeux ont un scénario quasi inexistant, pour autant ont les trouvent super.

cela dit, c'est vrai qu'un bon scénar permet une immersion dans le jeu plus intense.
voisincrisis offline Hors ligne Héroïque avatar 819 points
Le #393541
rien a dire de plus, frodon a tout dit et bien résumé en plus

cependant pour ce qui est de mirror's edge. . .apres n'avoir vu que quelques videos. . .je n'ai pas vu ou lu. .. un scenario poussé. . .limite . . .inexistant
frodon offline Hors ligne Vénéré avatar 4710 points
Le #393551
remarqué, on ne demande pas forcément aux jeux d'avoir un scénarion complexe et important.
par exemple, la serie des metal gear possède sans nul doute un bon scénario, mais perso je suis assé perdu dans l'histoire.
Anonyme
Le #393901
"la serie des metal gear possède sans nul doute un bon scénario, mais perso je suis assé perdu dans l'histoire."
C'est qu'il était pas si bien que ça alors.

Un jeu, c'est fait pour se divertir.

Certains préféreront s'amuser avec un scénario en béton aux multiples rebondissements, d'autres se contenteront d'un bon gameplay sur de belles textures.

Le tout étant de choisir son camp et de ne pas faire un travail baclé sur les deux tableaux avec des vieilles révélations scénaristiques téléphonées dignes du plus mauvais columbo.

Un jeu c'est un tout et si un studio n'arrive pas à trouver une cohésion entre tous ses employés, bin faut changer de métier et vendre des chouchous sur les plages.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire