SpaceX : problèmes de production des moteurs Raptor, Elon Musk évoque un risque de faillite

Le par Christian D.  |  5 commentaire(s) | Source : Space Explored
SpaceX Raptor

Le rythme de production des moteurs Raptor n'est pas suffisant pour les ambitions d'Elon Musk et son projet Starship. Le miliardaire Elon Musk fait peser le risque d'une faillite si SpaceX ne peut réaliser de lancements à la cadence prévue.

Pour réduire les coûts des missions spatiales, il faut pouvoir réutiliser les équipements et pouvoir assurer un grand nombre de tirs à un rythme soutenu. Pour l'homme d'affaires Elon Musk, c'est peut-être là que le bât blesse pour son projet de fusée interplanétaire Starship et l'entreprise qui supporte l'initiative, SpaceX.

Dans un email adressé aux salariés de l'entreprise, il a évoqué une "crise de la production des moteurs Raptor" qui s'aggrave et qui pourrait conduire à un "véritable risque de faillite" pour SpaceX si le rythme de un lancement de fusées Starship toutes les deux semaines ne peut être tenu l'an prochain.

SpaceX Raptor

Avec quelque 39 moteurs Raptor nécessaires, il va falloir tenir une grosse cadence de production. Une partie du problème évoqué par Elon Musk semble émerger avec le départ de plusieurs responsables de SpaceX, dont l'un en charge du développement de la propulsion, faute de progrès.

Le milliardaire a appelé tous les salariés qui le peuvent à être présents à Hawthorne (le siège social de la firme) pour éviter ce qui se présente pour l'instant comme "un désastre", et ce durant le week-end prolongé (et familial) de Thanksgiving, pour lequel il avait lui même prévu de prendre un peu de repos.

Si la production des moteurs Raptor n'est pas suffisante, il ne sera pas possible de mener à bien les missions de Starship mais aussi de réaliser le déploiement du réseau Starlink v2 de satellites fournissant un accès à Internet, pour lequel les lanceurs Falcon 9 ne seront pas suffisamment puissants.

Elon Musk présente Starlink v2 comme la véritable pierre angulaire du modèle économique de l'accès internet par satellite, l'actuel réseau v1 ayant surtout à valider les technologies et à créer une base de clients en vendant les kits de connexion à perte.

Sans réseau Starlink v2 dans les temps, la belle mécanique va s'enrayer et les coûts vont rapidement s'accumuler. Sans fusées Starship à disposition, c'est toute l'ambition de SpaceX (vols orbitaux, colonisation de la Lune puis de Mars...) qui se voit compromise, malgré les insolents succès déjà obtenus avec le lanceur Falcon 9 et la capsule Dragon.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Mouve92 away Absent VIP icone 9381 points
Le #2150486
C'est le quitte ou double...
MisterDams offline Hors ligne Vétéran icone 2188 points
Le #2150494
C'est la stratégie de Musk de toujours être à la limite, y'a forcément un moment où ça va foirer... Est-ce que ce sera via SpaceX ? Suspens.
Usernet offline Hors ligne Héroïque icone 685 points
Le #2150508
"si le rythme d'un lancement de fusées Starship toutes les deux semaines ne peut être tenu l'an prochain."

Ah c'est ricains, ils nous inventent toujours la 25ème heures

"Le milliardaire a appelé tous les salariés qui le peuvent à être présents à Hawthorne (le siège social de la firme) pour éviter ce qui se présente pour l'instant comme "un désastre", et ce durant le week-end prolongé (et familial) de Thanksgiving, pour lequel il avait lui même prévu de prendre un peu de repos."

Pas très mûre comme comportement. Le turnover doit être le sujet numéro 1 à la machine à café sans sucre.

Non sans blague, à l'échelle de la planète ce mec c'est un pet calé entre 23h52'42" et 23h52'43". Alors à l'échelle de l'univers...
smalldick offline Hors ligne VIP icone 7041 points
Le #2150514
Sinon pour starlink v2 il peut demander l'aide des soyouz ou d'ariane ... il pourra même payer les lancements en Bitcoins ......
Mouve92 away Absent VIP icone 9381 points
Le #2150520
Elon Musk a trouvé la parade :
.
Il vend ses sifflets Tesla en forme de Cybertruck !
Le sifflet comprend un dispositif d’attache intégré pour le mettre autour du cou.
.
Cet objet de collection haut de gamme fabriqué en acier inoxydable
est Vendu à 50 dollars (soit 44 euros HT environ), ce sifflet est évidemment en rupture de stock...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire