Starship : un premier essai statique pour Super Heavy

Le par Jérôme G.  |  0 commentaire(s)
spacex-super-heavy-prototype-bn3

SpaceX a effectué une mise à feu statique d'un prototype BN3 du booster Super Heavy de Starship. Il était équipé de trois moteurs Raptor.

Avec le prototype SN15 (Serial Number 15) de sa fusée et vaisseau Starship équipé de trois moteurs Raptor, SpaceX a effectué début mai un vol en atteignant une altitude d'environ 10 km. Ce vol d'essai en haute altitude depuis la Starbase au Texas (ou Boca Chica Launch Site) a été ponctué par la réussite d'un atterrissage en douceur.

En début de semaine, SpaceX a effectué la première mise à feu statique d'un prototype BN3 (Booster Number 3) du futur premier étage de Starship. Ce prototype du booster était également équipé de trois moteurs Raptor avec un allumage qui a duré une poignée de secondes comme prévu.

spacex-super-heavy-prototype-bn3

Trois moteurs Raptor pour Super Heavy, c'est évidemment loin du compte par rapport à la version finale de ce booster de 70 mètres de haut et 9 mètres de diamètre qui devrait posséder une trentaine de ces moteurs alimentés par du méthane liquide et de l'oxygène liquide.

Fondateur et patron de SpaceX, Elon Musk a indiqué sur Twitter qu'en fonction de l'avancement du Booster 4 (Booster Number 4), une mise à feu de 9 moteurs Raptor sur le Booster 3 pourrait être tentée. Il reste donc encore beaucoup de chemin à faire.

Tout cela semble éloigner la perspective d'un proche vol orbital de Starship avec booster Super Heavy entre le Texas et Hawaï. Il est pour le moment prévu avec un prototype SN20 de Starship et le prototype BN4 de Super Heavy.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
MickHammer offline Hors ligne VIP icone 9448 points
Le #2138025
dommage qu'il remplace l'hydrogène par du méthane.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire