Steam Deck : 67 jeux testés, la moitié jouables directement sur la console

Le par Christian D.  |  8 commentaire(s) | Source : Videogameschronicles
Steam Deck compatibilite logo

Valve a commencé à tester la compatibilité des jeux pour sa console Steam Deck. La plupart sont directement jouables ou nécessitent quelques modifications pour être adaptés sur la console.

La console Steam Deck de Valve doit commencer à être livrée fin février et sa configuration matérielle permettra de faire tourner une majorité de jeux du catalogue Steam.

Le nerf de la guerre étant le contenu, une signalétique va être mise en place pour faciliter l'identification des jeux compatibles, totalement ou partiellement. L'utilisateur saura ainsi si le jeu qu'il télécharge sera jouable directement ou bien nécessitera des réglages spécifiques ou une expérience de jeu un peu plus compliquée (comme taper du texte).

Steam Deck 1

Le processus de vérification des jeux a démarré et 67 jeux ont été ainsi testés. Sur l'ensemble, 38 ont obtenu le statut "Verified" et sont donc jouables directement sans modifications.

Steam Deck compatibilite logo

Une autre série de 24 jeux est considérée comme jouable ("Playable") sur la console Steam Deck mais ils pourront nécessiter quelques ajustements. Enfin, 5 jeux sont considérés comme non jouables. Dans ce dernier ensemble, 4 d'entre eux sont des jeux VR non supportés. On notera juste l'exception de Persona 4 Golden considéré comme non compatible avec la console.

Quels sont les premiers jeux concernés ?

Validés (totalement jouables)

Aliens: Fireteam Elite
Ape Out
The Binding of Isaac: Rebirth
Castle Crashers
Celeste
Circuit Superstars
Cuphead
Dark Souls II
Dark Souls III
Death Stranding
Death’s Door
Dishonored
Final Fantasy
Guacamelee! 2
Gunfire Reborn
Hollow Knight
Hot Wheels Unleashed
Into the Breach
Mad Max
Manifold Garden
Mark of the Ninja: Remastered
The Messenger
Noita
Portal 2
Psychonauts 2
RAD
Record of Lodoss War: Deedlit in Wonder Labyrinth
Remnant: From the Ashes
Risk of Rain 2
Rogue Legacy 2
Sable
Scarlet Nexus
Sekiro: Shadows Die Twice
Super Mega Baseball 3
Tetris Effect: Connected
Total War: Warhammer II
Tunche
Webbed

Jouables (avec quelques limitations)

Among Trees
Black Skylands
Bravely Default II
Cats in Time
Cookie Clicker
Crypt of the NecroDancer
Dyson Sphere Program
Factorio
Farming Simulator 19
Inscryption
NieR: Automata
Plants vs Zombies: Game of the Year
RimWorld
Rise of the Tomb Raider
Season of Mystery: The Cherry Blossom Murders
Slay the Spire
Stormworks: Build and Rescue
Subnautica
Swords of Legends Online
Tomb Raider
Tribes of Midgard
Valheim
War Thunder
The Witcher 2: Wild Hunt

Non jouables

Arizona Sunshine (VR)
Budget Cuts (VR)
Job Simulator (VR)
Persona 4 Golden
theBlu (VR)

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Safirion offline Hors ligne VIP icone 42426 points
Le #2155161
De ce que je vois dans la liste, ce sont les plus gros jeux qui posent le moins de problème. C'est rassurant pour cette petite console !

...

Y a vraiment une version steam de "Cookie Clicker" ?
La version web est suffisante pour ce genre de produit franchement
LinuxUser offline Hors ligne VIP icone 17490 points
Le #2155163
Safirion a écrit :

De ce que je vois dans la liste, ce sont les plus gros jeux qui posent le moins de problème. C'est rassurant pour cette petite console !


Des fois ça se joue a pas grand chose, par exemple, War Thunder est parfaitement jouable, mais l'interface fait que sur un petit écran, le texte est illisible.
Safirion offline Hors ligne VIP icone 42426 points
Le #2155164
LinuxUser a écrit :

Safirion a écrit :

De ce que je vois dans la liste, ce sont les plus gros jeux qui posent le moins de problème. C'est rassurant pour cette petite console !


Des fois ça se joue a pas grand chose, par exemple, War Thunder est parfaitement jouable, mais l'interface fait que sur un petit écran, le texte est illisible.


Effectivement ! J'avais pas pensé à ce point-ci
Chitzitoune away Absent VIP avatar 21809 points
Le #2155175
LinuxUser a écrit :

Safirion a écrit :

De ce que je vois dans la liste, ce sont les plus gros jeux qui posent le moins de problème. C'est rassurant pour cette petite console !


Des fois ça se joue a pas grand chose, par exemple, War Thunder est parfaitement jouable, mais l'interface fait que sur un petit écran, le texte est illisible.


Le "pire", c'est le coté anti cheat qui détecte proton / linux comme un cheat (comme certaines versions de Easy Anti-Cheat par exemple, utilisé dans pas mal de jeux....)


Le coté appels DirextX convertis en appels OGL a tendance à prendre pas mal de ressources aussi (donc les gros jeux auront bien plus de mal à tourner à puissance égale)
Ritooon offline Hors ligne Vétéran icone 1064 points
Le #2155178
Oh je vois pas Dead Cells dans la liste, mais il est peut-être pas passé dans cette fameuse liste.
LinuxUser offline Hors ligne VIP icone 17490 points
Le #2155180
Chitzitoune a écrit :

LinuxUser a écrit :

Safirion a écrit :

De ce que je vois dans la liste, ce sont les plus gros jeux qui posent le moins de problème. C'est rassurant pour cette petite console !


Des fois ça se joue a pas grand chose, par exemple, War Thunder est parfaitement jouable, mais l'interface fait que sur un petit écran, le texte est illisible.


Le "pire", c'est le coté anti cheat qui détecte proton / linux comme un cheat (comme certaines versions de Easy Anti-Cheat par exemple, utilisé dans pas mal de jeux....)


Le coté appels DirextX convertis en appels OGL a tendance à prendre pas mal de ressources aussi (donc les gros jeux auront bien plus de mal à tourner à puissance égale)


Oui, clairement, ce n'est pas Linux en lui même, mais généralement c'est DXVK qui est détecté comme un cheat, car il remplace dxgi.dll et d3d9/d3d10/d3d11.dll, donc quelque part ce n'est pas choquant.

Mais il faut que les éditeurs d'anti-cheat le prennent en compte surtout, et qu'ils mettent les hashs des dll DXVK/Wine/Proton en liste blanche (comme les dll officielles DirectX).

Quelques éditeurs d'anti-cheat on commencé a faire des efforts depuis l'annonce du Steam Deck: EAC, BattlEye etc.. et même si certaines solutions sont simples à mettre en place en théorie, en pratique c'est plus compliqué.
Par exemple pour EAC, il suffit de faire quelques clics dans le "Epic Online Services Developer Portal", facile, sauf que pas mal de jeux ont la version EAC non-EOS (Epic Online Services), et il faut passer à la version EOS, ce qui est beaucoup, beaucoup plus chronophage et compliqué...
Chitzitoune away Absent VIP avatar 21809 points
Le #2155228
LinuxUser a écrit :

Chitzitoune a écrit :

LinuxUser a écrit :

Safirion a écrit :

De ce que je vois dans la liste, ce sont les plus gros jeux qui posent le moins de problème. C'est rassurant pour cette petite console !


Des fois ça se joue a pas grand chose, par exemple, War Thunder est parfaitement jouable, mais l'interface fait que sur un petit écran, le texte est illisible.


Le "pire", c'est le coté anti cheat qui détecte proton / linux comme un cheat (comme certaines versions de Easy Anti-Cheat par exemple, utilisé dans pas mal de jeux....)


Le coté appels DirextX convertis en appels OGL a tendance à prendre pas mal de ressources aussi (donc les gros jeux auront bien plus de mal à tourner à puissance égale)


Oui, clairement, ce n'est pas Linux en lui même, mais généralement c'est DXVK qui est détecté comme un cheat, car il remplace dxgi.dll et d3d9/d3d10/d3d11.dll, donc quelque part ce n'est pas choquant.

Mais il faut que les éditeurs d'anti-cheat le prennent en compte surtout, et qu'ils mettent les hashs des dll DXVK/Wine/Proton en liste blanche (comme les dll officielles DirectX).

Quelques éditeurs d'anti-cheat on commencé a faire des efforts depuis l'annonce du Steam Deck: EAC, BattlEye etc.. et même si certaines solutions sont simples à mettre en place en théorie, en pratique c'est plus compliqué.
Par exemple pour EAC, il suffit de faire quelques clics dans le "Epic Online Services Developer Portal", facile, sauf que pas mal de jeux ont la version EAC non-EOS (Epic Online Services), et il faut passer à la version EOS, ce qui est beaucoup, beaucoup plus chronophage et compliqué...


Pour EAC, c'est exactement ce que Amazon a annoncé pour le non support de proton / linux par EAC: il faudrait changer de version de EAC, et c'est non, car plus de boulot, inutilement.
LinuxUser offline Hors ligne VIP icone 17490 points
Le #2155329
Chitzitoune a écrit :

LinuxUser a écrit :

Chitzitoune a écrit :

LinuxUser a écrit :

Safirion a écrit :

De ce que je vois dans la liste, ce sont les plus gros jeux qui posent le moins de problème. C'est rassurant pour cette petite console !


Des fois ça se joue a pas grand chose, par exemple, War Thunder est parfaitement jouable, mais l'interface fait que sur un petit écran, le texte est illisible.


Le "pire", c'est le coté anti cheat qui détecte proton / linux comme un cheat (comme certaines versions de Easy Anti-Cheat par exemple, utilisé dans pas mal de jeux....)


Le coté appels DirextX convertis en appels OGL a tendance à prendre pas mal de ressources aussi (donc les gros jeux auront bien plus de mal à tourner à puissance égale)


Oui, clairement, ce n'est pas Linux en lui même, mais généralement c'est DXVK qui est détecté comme un cheat, car il remplace dxgi.dll et d3d9/d3d10/d3d11.dll, donc quelque part ce n'est pas choquant.

Mais il faut que les éditeurs d'anti-cheat le prennent en compte surtout, et qu'ils mettent les hashs des dll DXVK/Wine/Proton en liste blanche (comme les dll officielles DirectX).

Quelques éditeurs d'anti-cheat on commencé a faire des efforts depuis l'annonce du Steam Deck: EAC, BattlEye etc.. et même si certaines solutions sont simples à mettre en place en théorie, en pratique c'est plus compliqué.
Par exemple pour EAC, il suffit de faire quelques clics dans le "Epic Online Services Developer Portal", facile, sauf que pas mal de jeux ont la version EAC non-EOS (Epic Online Services), et il faut passer à la version EOS, ce qui est beaucoup, beaucoup plus chronophage et compliqué...


Pour EAC, c'est exactement ce que Amazon a annoncé pour le non support de proton / linux par EAC: il faudrait changer de version de EAC, et c'est non, car plus de boulot, inutilement.


Inutile peut-être, peut être pas.
Cela va dépendre de la popularité du Steam Deck (voir de Steam sur Chome OS).
En tout cas, seuls ceux qui sont prêts bénéficieront du fruit de leurs efforts, si ça ne marche pas, rentrer dans ses frais sera le but à atteindre, dans ce cas, une entreprise aura pu être sur une probable opportunité devant ses concurrentes, sans qu'elle n'en pâtisse ensuite si l'opportunité échoue.
Oui c'est une petite prise de risque (et encore, pour Amazon ça n'en serait pas une).
Quand je vois ce qu'ils font avec leur séries sur Prime, j'ai l'impression qu'il y a vraiment un paradoxe en terme de risques dans cette boite.


Sinon Valve a travaillé avec Epic pour rendre la compatibilité plus simple, sans avoir besoin de recompiler : https://www.gamingonlinux.com/2022/01/easy-anti-cheat-gets-much-simpler-for-proton-and-steam-deck/

1) Cocher une case sur le site d'EAC
2) télécharger et ajouter une bibliothèque
3) uploader la nouvelle version du jeu sur Steam

Difficile de faire plus simple maintenant.


icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire