Test Black Shark 4 Pro : le smartphone gaming avec touches physiques et charge 120W

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s)
Black Shark 4 Pro Master Trigger 03

Le Black Shark 4 Pro débarque en Europe avec sa combinaison d'un affichage AMOLED 144 Hz et d'un SoC Snapdragon 888 pour offrir une puissante configuration gaming enrichie de touches amovibles sur la tranche et d'une interface offrant une grande liberté dans les réglages pour jouer dans les meilleures conditions. Plongée dans le nouveau smartphone gaming de la marque.

Tout pour le gaming

Le secteur du jeu mobile ayant déjà dépassé en revenus les autres catégories, les smartphones gaming veulent porter cette tendance en fournissant un matériel et une plate-forme logicielle permettant de tirer le meilleur parti des technologies mobiles, sans compter l'influence grandissante de l'eSport.

En combinant le meilleur du savoir-faire mobile pour tirer les performances vers le haut, les smartphones gaming sont aussi des modèles emblématiques pour les fabricants et des vitrines de leur expertise.

C'est là qu'on trouve les plus gros chiffres en matière de rafraîchissement d'écran, d'échantillonnage tactile ou de nombre de couches de matériaux pour le refroidissement du SoC.

Black Shark 4 Pro boite

Le Black Shark 4 Pro (marque chapeautée par Xiaomi dont on retrouve l'influence dans la surcouche) entre dans cette logique avec l'avantage d'avoir connu une certaine maturation au fil de plusieurs générations. Nous avions testé le Black Shark de première génération en 2018 (alors sous Snapdragon 845) et avions apprécié les efforts de mise en avant de l'aspect gaming.

Le Black Shark 4 Pro, annoncé initialement en Chine au printemps 2021, mais qui n'arrive en Europe et en France qu'à partir de ce 23 février 2022, profite pour sa part d'un puissant SoC Snapdragon 888 et débarque désormais en Europe avec l'atout d'un affichage AMOLED à très haut rafraîchissement et d'une charge filaire très rapide de 120W.

Black Shark 4 Pro adaptateur 120W

L'adaptateur est très conséquent et le smartphone nous a été livré sans accessoires, mais on peut trouver un boîtier de refroidissement à apposer au dos et des manettes Bluetooth pour compléter l'équipement.

Caractéristiques du Black Shark 4 Pro

  • 9,9 mm d'épaisseur pour un poids de 220 g
  • Ecran 6,67 pouces FHD+ AMOLED 144 Hz (échantillonnage tactile 720 Hz)
  • SoC Snapdragon 888 octocore à 2,8 GHz
  • 8 ou 12 Go de RAM LPDDR5 et 128 ou 256 Go de stockage UFS 3.1 (pas d'extension)
  • WiFi 6E / Bluetooth 5.0 / NFC
  • Lecteur d'empreintes sur la tranche
  • Logo RGB au dos
  • Capteur photo avant 20 megapixels f/2,45
  • Triple capteur photo arrière :
    - capteur principal 64 megapixels f/1,79 et lentille 6P
    - ultra grand angle 8 megapixels f/2,2 et lentille 5P et angle de vision 120 degrés
    - capteur macro 5 megapixels f/2,4
  • Enregistrement vidéo 4K jusqu'en 60 fps
  • Batterie 4500 mAh dual cell avec charge rapide filaire 120W
  • Connectique USB / Dual / SIM / prise jack 3,5 mm
  • Compatible 2G à 5G
  • Prix de référence :
    - version 8 / 128 Go : 579 €
    - version 12 / 256 Go : 679 €

Pour son lancement, le Black Shark 4 Pro profite d'un tarif réduit sur la plate-forme d'e-commerce Goboo, revendeur officiel de Xiaomi en Espagne :

Pour en profiter en précommande, il faudra activer le coupon de réduction de 80 € présent sur la page de commande et déposer 20 €. Il ne restera plus ensuite qu'à finaliser le paiement restant de 479 € ou de 579 € selon la version pour une expédition à partir du 7 mars.

Et pour les 100 premiers acheteurs en précommande, il y a un cadeau offert : des écouteurs sans fil TWS Black Shark Lucifer T1 (valeur 49 €). A noter que la livraison se fera depuis gratuitement l'Espagne, sans frais de douane à ajouter et avec des délais  de livraison très courts (3 à 5 jours), et avec une classique garantie de 2 ans directement assurée par Black Shark.



Le doigt sur la gâchette

Le smartphone Black Shark 4 Pro est un beau bébé de 220 g avec une épaisseur de 9,9 mm. Dans le monde des smartphones standards, c'est beaucoup, mais pour celui des appareils gaming cela reste relativement maîtrisé, les épaisseurs tournant autour de 10 mm et le poids pouvant dépasser 250 g selon les modèles.

Black Shark 4 Pro accueil

La dalle AMOLED (qualité E4) FHD+ de 6,67 pouces est plane et offre un rafraîchissement d'écran de 144 Hz et un échantillonnage tactile de 720 Hz pour un temps de réponse optimisé.

On y trouve un poinçon centré pour le capteur photo avant de 20 megapixels. De nombreux réglages dans les paramètres permettront d'affiner la colorimétrie ou de régler le rafraîchissement pour trouver un équilibre et limiter la consommation d'énergie.

On notera également que l'affichage dispose du Master Touch qui permet une réaction selon la pression appliquée sur l'écran.

Black Shark 4 Pro Master Trigger 03

Les tranches du smartphone sont intéressantes à plus d'un titre. Tout d'abord, on trouve deux grilles de haut-parleurs, l'une au sommet et l'autre à la base, qui permettent de sortir un son de qualité. Black Shark a reçu les honneurs du classement audio de DxOMark à ce sujet et on doit reconnaître que l'audio offre une large plage de sonorités sans effet de saturation.

Black Shark 4 Pro Master Trigger 01

Master Trigger verrouillé

Black Shark 4 Pro Master Trigger 02

Master Trigger déverrouillé

Sur la tranche droite, on trouve deux loquets qui déverrouillent les "triggers", les touches latérales additionnelles et bien physiques dans le cas du Black Shark 4 Pro. L'avantage est qu'elles sont bloquées lorsqu'elles ne sont pas utilisées, évitant les appuis accidentels, même si on peut toujours les utiliser pour lancer ses applications préférées.

Ce sont de vraies touches à pression, et pas des zones tactiles, comme on peut les retrouver sur des consoles de jeu. Lorsqu'elles sont verrouillées, elles ne dépassent pas de la coque.

Black Shark 4 Pro dos 02

Le Black Shark 4 Pro est équipé d'une connectique USB-C et d'une prise casque sur la tranche inférieure. Cette disposition classique pourra éventuellement compliquer la prise en main pour du jeu lorsque le téléphone est en charge.

Le dos est en verre poli avec un logo Black Shark au centre d'un grand X et un symbole RGB au-dessus dont on pourra définir les motifs lumineux en fonction des actions (appel, message, état du smartphone...).

Le bloc photo est constitué d'une bande positionnée à l'horizontale intégrant trois capteurs photo avec un module principal de 64 megapixels. La coque est arrondie sur les tranches, ce qui permet une bonne prise en main malgré l'épaisseur de l'appareil mobile.



Les grosses performances en Snapdragon 888

Le Black Shark 4 Pro ayant été initialement lancé en Chine en 2021, ce n'est pas un SoC Snapdragon 8 Gen 1 qui est présent à bord, mais le SoC Snapdragon 888 (et pas en version Plus).

Cela pourra éventuellement être dommageable pour ceux qui veulent absolument être à la pointe de la technologie mobile. Ici, on est sur un SoC octocore gravé en 5 nm avec coeurs CPU ARMv8 et GPU Adreno 660, sans compter les DSP / ISP qui contribuent à la partie intelligence artificielle de 26 TOPs.

Snapdragon 888

Il s'agit donc d'une solide base pour le gaming et le Black Shark 4 Pro ajoute une solution de refroidissement spécifique Liquid Cooling de troisième génération pour permettre de longues sessions gaming sans échauffement excessif.

Cette plate-forme a également l'avantage de fournir une compatibilité 5G pour du très haut débit mobile à faible latence et des connectivités sans fil WiFi 6E et Bluetooth 5.0.

Pour l'épauler, on trouvera 8 ou 12 Go de RAM LPDDR5 et 128 ou 512 Go de stockage UFS 3.1, ce qui offrira de la réactivité dans les lancements d'applications et jeux.

Black Shark 4 Pro AnTuTu Black Shark 4 Pro Geekbench

Que donne donc ce SoC premium en benchmark sur le Black Shark 4 Pro 8 / 128 Go (notre modèle de test) ? Sur AnTuTu, le score dépasse les 820 000 points et atteint plus de 1100 points en test single core et 3740 points en test multicore avec Geekbench 5.

Ce sont les performances attendues avec le Snapdragon 888 une fois optimisé par le fabricant et cela permettra de faire tourner la totalité des jeux, même les plus gourmands, avec les réglages au plus haut.

Black Shark 4 Pro Wild Life Black Shark 4 Pro Wild Life Extreme

Black Shark 4 Pro Wild Life Extreme 02 Black Shark 4 Pro Wild Life Extreme 01

Du côté plus spécifique des performances graphiques, 3DMark livre un score de 5823 sur le test Wild Life, avec une moyenne de 34,90 fps. Sur le test Wild Life Extreme Stress Test, le smartphone montre une belle stabilité, mais la température mesurée dépasse les 50 degrés à la fin des boucles, rendant la coque bouillante.

En session de jeu, la chauffe est beaucoup plus modérée et ne commence à se faire sentir qu'après une bonne demi-heure de jeu, quand le téléphone doit commencer à approcher des 37 degrés Celsius.

Le Black Shark 4 Pro embarque une batterie de 4500 mAh. On ne peut pas vraiment dire que l'autonomie soit le point fort du smartphone et le niveau de batterie descend assez rapidement, même hors des sessions de jeu.

C'est un des défauts du SoC Snapdragon 888 et le pousser ici dans ses retranchements n'aide pas à assurer une longue durée de fonctionnement. Mais Black Shark a un atout maître dans sa manche : la charge rapide filaire de 120W.

En à peine plus d'un quart d'heure, la batterie est ainsi totalement rechargée et le smartphone est de nouveau prêt à ferrailler. De fait, la position latérale du connecteur USB-C ne gênera pas excessivement les sessions de jeu, à moins d'y rester branché en permanence.

Autre bon point, la charge rapide ne fait qu'échauffer très modérément le smartphone.



Shark Space, tout pour jouer

Le smartphone Black Shark 4 Pro est livré avec Android 11 et la surcouche Joy UI 12 propre à Black Shark, mais en partie inspirée de MIUI de Xiaomi.  Cela se retrouve notamment dans l'affichage des notifications et du centre de contrôle (avec glisser dans l'angle gauche ou droit de l'écran, c'est selon) et dans les paramètres généraux.

C'est beau, c'est fluide, c'est épuré et l'on retrouve les réglages habituels de MIUI. Mais le Black Shark 4 Pro est un smartphone gaming et il offre des possibilités supplémentaires.

Black Shark 4 Pro Master Trigger Black Shark 4 Pro reglages RGB

Pour la partie "physique" du smartphone, cela porte d'abord sur la possibilité de régler l'éclairage RGB du logo à l'arrière du smartphone qui pourra changer de teinte en fonction des actions (prise d'appel, messages entrants...). Une application permet de choisir les teintes et les motifs lumineux, voire de créer les siens.

Il y a aussi la possibilité d'utiliser les gâchettes comme raccourcis et activateurs de fonction. Des gâchettes (Master Trigger) aux boutons de verrouillage des gâchettes (Master Switch), tout est paramétrable, des fonctions aux effets sonores et lumineux.

Black Shark 4 Pro avatar

Black Shark 4 Pro charge 120W

L'application Shark Chan permet de créer un avatar et de le disposer sur l'écran d'accueil. Il se manifestera de temps en temps ou apparaîtra à l'occasion, pendant la charge du smartphone, par exemple. Amusant cinq minutes.

Black Shark 4 Pro Shark Space 02

Black Shark 4 Pro Shark Space reglages

Le plus intéressant reste bien sûr le Shark Space, un environnement dédié au gaming avec moult fonctionnalités pour jouer dans les meilleures conditions. C'est là qu'on peut bloquer appels, messages et notifications pour ne se concentrer que sur le jeu, modifier les réglages du smartphone pour déchaîner toute sa puissance ou mapper les contrôles pour les rendre utilisables avec les Master Trigger.

Black Shark 4 Pro mappage

Mapper les touches virtuelles pour utiliser les Master Triggers

Attribuer des actions aux gâchettes est très facile : il suffit de faire glisser le logo de la gâchette sur la touche virtuelle du jeu et le tour est joué. On a essayé avec Asphalt 9 de Gameloft et la prise en main se fait très rapidement.

Black Shark 4 Pro connectique

On se retrouve à jouer des index tout en conservant les pouces libres pour d'autres actions. La position des doigts laisse les orifices des haut-parleurs libres et c'est une bonne chose, car la position de la prise casque, en étant placée au niveau de la paume plaquée sur la tranche pour maintenir le smartphone, n'est pas très bien placée.

Les Master Triggers devraient apporter objectivement un avantage pour les jeux dotés de nombreuses fonctions activables à l'écran. A noter qu'il est aussi possible de créer des macros de commandes impliquant plusieurs boutons ou actions.

Black Shark 4 Pro Shark Space 01

Black Shark 4 Pro reglages

Ca va chauffer...

Outre l'écran général Shark Space qui permet une première mise en place des conditions de gaming, il est possible de faire apparaître un affichage spécial durant le jeu comprenant là aussi une flopée de fonctions. Des indicateurs fournissent en outre un état du smartphone (qualité du signal, charge de travail du processeur, batterie, framerate...).

C'est aussi là que l'on pourra activer des accessoires supplémentaires (et en option), via le Shark Arsenal.

Black Shark 4 Pro performances Black Shark 4 Pro gestionnaire processus

Tout ceci donne la possibilité de se créer des conditions de jeu mobile optimales, pour peu qu'on se plonge un peu dans les réglages et/ou qu'on ne cède pas à l'envie de tout mettre en route indistinctement.

Au moment de jouer, on ne se sentira pas forcément meilleur, mais on aura le sentiment d'avoir toutes les cartes en main (ou les gâchettes) pour performer. Et c'est déjà pas mal.



Le triple capteur photo

Si ce n'est pas sa partie la plus importante, le Black Shark 4 Pro n'en embarque pas moins un triple capteur photo à l'arrière et un module 20 megapixels pour les selfies et les séquences vidéo en streaming.

Black Shark 4 Pro bloc photo 02

On trouvera ainsi un capteur photo principal de 64 megapixels accompagné d'un ultra grand angle 8 megapixels et d'un capteur macro de 5 megapixels. Les clichés issus du module principal sont dans la moyenne, avec de bons résultats si la lumière est suffisante et du grain en basse lumière, typique des capteurs 64 MP avec pixels 0,7 µm.

Black Shark 4 Pro photo 01

Black Shark 4 Pro - grand angle

L'activation de l'ultra grand angle passe par un bouton dans l'interface de l'application photo. Lui aussi demandera une bonne lumière pour s'exprimer et le résultat tend vers ce qu'on trouve en milieu de gamme, avec un angle de vision de 120 degrés qui reste adapté à la majorité des situations.

Black Shark 4 Pro photo 02

Black Shark 4 Pro - grand angle

Black Shark 4 Pro ultra grand angle 01

Black Shark 4 Pro - ultra grand angle

Le mode portrait n'est pas désagréable avec un flou modéré en arrière-plan et une découpe des personnages principaux qui reste correcte. Tout n'est pas parfait, mais le capteur a dû batailler avec des sujets en lumière et à l'ombre

Black Shark 4 Pro portrait

Le zoom x2 est fourni par le capteur 64 megapixels et l'on trouve un zoom maximal  x5 numérique qui subit déjà un traitement assez fort. Autant dire qu'il ne faudra pas trop compter avec des effets de zoom sur le Black Shark 4 Pro.

Black Shark 4 Pro macro

Le capteur macro, même en 5 megapixels, offre peu de possibilités, la mise au point se faisant à un bon 4 cm, mais on pourra toujours faire quelques gros plans intéressants.

L'interface de l'application rappelle encore une fois celle proposée avec MIUI et dérivées, avec les mêmes fonctionnalités placées au même endroit.

A l'avant, le capteur de 20 megapixels a tendance à surexposer la scène en cas de lumière de fond (comme une fenêtre), mais fait en sorte d'offrir une exposition correcte du visage. On y retrouve les fonctions classiques d'embellissement du visage.



Conclusion

Le smartphone Black Shark 4 Pro joue dans la cour gaming, avec ses spécificités. Lourd et épais pour un smartphone à utiliser au quotidien, il est plutôt dans la moyenne des poids légers dans sa catégorie.

Il embarque tout ce qu'on peut attendre d'un smartphone gaming, entre puissante plate-forme matérielle, bel et grand écran AMOLED et des touches physiques sur la tranche.

Black Shark 4 Pro accueil

La partie logicielle n'est pas oubliée avec une surcouche Joy UI et un environnement Shark Space qui fournissent énormément d'options pour optimiser la qualité du gaming, la désactivation des appels et notifications pour rester concentré ou des fonctions pour dévoiler au monde entier ses qualités de gamer.

C'est rapide, c'est fluide avec l'appui du rafraîchissement d'écran 144 Hz...et ça consomme de l'énergie. Le Black Shark 4 Pro n'est pas une bête de course en autonomie, mais sa charge rapide filaire 120W permet de faire une charge complète de 0 à 100% en 15 minutes.

Black Shark 4 Pro Master Trigger 03

En session de jeu, la chauffe du smartphone est modérée et ne gênera pas l'usage sur le long terme, avec un beau son sortant de son double haut-parleur pas trop mal positionné.

Enfin, la partie photo est correcte avec le choix d'un module principal de 64 megapixels, qui ne faiblira qu'en faible luminosité, et d'un ultra grand angle honnête. Le capteur macro est dans la moyenne.

Pour son lancement, le Black Shark 4 Pro profite d'un tarif réduit sur la plate-forme d'e-commerce Goboo, revendeur officiel de Xiaomi en Espagne :

Pour en profiter en précommande, il faudra activer le coupon de réduction de 80 € sur la page de commande et déposer 20 €. Il ne restera plus qu'à finaliser ensuite le paiement de 479 € ou de 579 € selon la version pour une expédition à partir du 7 mars.

Et pour les 100 premiers acheteurs en précommande, des écouteurs sans fil TWS Black Shark Lucifer T1 sont offerts (valeur 49 €). A noter que la livraison se fera gratuitement depuis l'Espagne en quelques jours, avec une garantie classique de 2 ans directement assurée par Black Shark.



+ Les plus
  • Performances
  • Ecran AMOLED 144 Hz
  • Gâchettes physiques sur la tranche
  • Interface de jeu riche
  • Charge filaire 120W
  • Prise casque
- Les moins
  • Poids et épaisseur
  • Autonomie qui fond vite
  • Pas d'extension par carte mémoire

  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire